Home / Avis / Jenny Fischer / Next Stop, 1re escale

Jenny Fischer / Next Stop, 1re escale

Quelques infos sur le livre :


1re Escale

  • Auteur : Jenny Fischer
  • Serie : Next Stop
  • Genres : Romance
  • Editeur : 12-21 Editions
  • Collection : Romans féminins
  • Publication: 08/06/ 2017
  • Edition: Numérique
  • Pages : 147
  • Prix : 0€
  • Rating:  

Résumé :

Rester auprès de l’homme qu’elle aime ou partir six mois parcourir le monde, c’est le choix difficile qui s’offre à Emma lorsqu’elle apprend que sa sœur lui a légué cinq billets d’avion pour autant de destinations mystère… Elle qui a tout abandonné pour suivre David, son premier amour, loin de sa famille, de son école d’art et des USA, va devoir mettre en péril ce qu’elle a construit si elle veut respecter les dernières volontés de sa sœur.
Aura-t-elle le courage de lâcher prise et de se lancer dans ce qui pourrait être l’aventure d’une vie ?

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Valentine, Marie, Pauline et 12-21 Editions pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Il y a quelques semaines j’ai été contacté par Valentine qui souhaitait me faire découvrir une romance intitulée « Next Stop » (littéralement prochain arrêt). Elle m’a décrit en quelques lignes ce qui m’attendait si je me lançais dans la lecture et j’ai été agréablement surprise par ma découverte.

Emma Bloom est une jeune femme qui vient de perdre sa soeur Rosie, malade d’un cancer, Emma est sa seule héritière et quelle n’est pas sa surprise quand elle découvre que celle-ci lui a léguée un voyage autour du monde pour une période de six mois. Emma ne va pas tout abandonner aussi facilement, quatre ans auparavant elle avait tout quitté (pays, amis, famille) pour traverser l’atlantique et rejoindre Londres avec son petit-ami David.

Une chose en entraînant une autre, Emma se rend compte que sa vie n’est pas telle qu’elle l’attendait et décide donc sur un coup de tête de profiter de ce voyage totalement inattendu. Elle n’a qu’une date et le nom d’un aéroport. Aussi est-elle surprise de découvrir où la mène la première escale. Un retour aux sources. Un noël en famille.

Dans ce premier opus, on découvre le personnage d’Emma, une jeune femme qui par amour, a quitté les siens et se retrouve à Londres. Ville dans laquelle elle a apprit à vivre, s’épanouir et s’ouvrir aux autres. Son job de serveur dans un salon de thé y est pour beaucoup. Mais Emma n’est pas heureuse pour autant, après avoir quitté sa famille sur un quiproquo, elle a du mal à faire le deuil de sa soeur et son compagnon David n’est pas vraiment d’une grande aide pour elle. Elle a besoin de se chercher et de se retrouver, mais les décisions à prendre ne seront pas sans conséquence sur son avenir.

David n’a pas du tout réussi à se faire une place dans mon coeur, au contraire dès le départ je l’ai trouvé très antipathique, il avait un quelque chose qui ne m’a pas plu du tout. J’ai une certaine réserve quand à ce personnage, mais nous verrons au fur et à mesure de la lecture si ce que je ressens est véridique.

Le personnage de Rose (la soeur décédée pour ceux qui n’aurait pas suivi) a réussi en quelques mots lors de ses échanges par lettre avec sa soeur à s’imposer comme quelqu’un de très important dans la vie d’Emma même si au premier abord ce n’est pas évident à déceler. J’ai vraiment hâte de découvrir ce que va donner ce voyage.

L’auteur Jenny Fisher a une plume fluide et assez agréable à découvrir, ce premier opus est très émouvant, ce n’est pas évident de se lancer dans une histoire comme celle-ci. Savoir qui l’on est, trouver sa place dans la société et dans le monde : cette quête existentielle est encore plus difficile aujourd’hui, à l’heure de l’hyperchoix et du manque de repères. On choisi souvent la facilité du quotidien avant de se lamenter sur son existence. Et je dois dire que j’ai apprécié cette vision de l’auteur, de ce choix qu’elle donne à son personnage, symbole de liberté et de richesse, exposé comme un cadeau inestimable : « Tu as toutes les capacités en toi, donc le monde t’appartient, il ne tient qu’à toi de devenir tout ce que tu souhaites. »

C’est donc tout naturellement que je serais au rendez-vous pour découvrir la prochaine étape de ce voyage inattendu et intérieur.

 

Extrait :

« Emma, » commençait la lettre. Pas de date, pas de lieu.

Emma,

Si tu lis cette lettre aujourd’hui, alors, je suis probablement morte.

Mon Dieu, je n’arrive pas à croire que j’ai écrit ça ! On dirait une réplique tirée d’un mauvais film de science-fiction. Ou de Supernatural. Sauf que pour moi, c’est définitif.

Bref. Crois-le ou non, j’ai recommencé cette lettre des dizaines de fois. Ce n’est pas facile d’écrire pour « quand on ne sera plus là. » C’est un peu surréaliste. Lorsqu’on m’a annoncé que je souffrais d’un cancer, je n’ai pas voulu y croire. J’ai passé les premières semaines dans le déni le plus total. C’est pour ça que je ne t’en ai pas parlé tout de suite. Si je ne te disais rien, alors ce n’était pas vrai. C’est idiot, je sais. Et ça n’a jamais fait avancer l’histoire. Je crois surtout que j’avais peur. Je ne voulais pas que les premiers mots que tu entendrais de ma part depuis des années soient « je suis malade. » J’étais fière et je ne voulais pas de ta pitié. Tu te rends compte à quel point j’étais arrogante ?

Et puis… j’ai commencé à comprendre que c’était sérieux et que je ne guérirai pas. Je me suis mise à réfléchir. À regretter. J’ai parcouru les vieux albums que maman garde dans son affreuse armoire en acajou et des tas de merveilleux souvenirs me sont revenus. Je me suis souvenue de notre enfance, de notre adolescence, et de t’avoir vue grandir très vite, trop vite et partir loin de moi. Et surtout, je me suis rappelé des projets que nous avions faits et que nous n’avons jamais eu l’occasion de réaliser.

Tu vas me dire qu’on était des gamines, à ce moment-là, que tu n’étais pas encore en couple et que moi, j’étais une étudiante ratée, rondouillette, qui préférait le cosplay aux soirées étudiantes…

Ce n’est pas faux.

Entre-temps, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et… il s’est passé ce qui s’est passé. 

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Sylvia Day / Crossfire, tome 5 : Exalte-moi

Quelques infos sur le livre : Exalte-moi Auteur : Sylvia Day Serie : Crossfire Genres : Romance, Erotisme Editeur : J’ai …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :