Accueil / Livres / Romance et Littérature Sentimentale / Historique / Julia London / Les mariés écossais, tome 2 : Le prétendant des Highlands

Julia London / Les mariés écossais, tome 2 : Le prétendant des Highlands

Quelques infos sur le livre :

Le prétendant des Highlands

  • Auteur : Julia London
  • Serie : Les mariés écossais
  • Genres : Romance, Historique
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : Victoria
  • Publication: 01/ 11/ 2017
  • Edition: Poche
  • Pages : 384
  • Prix : 7,90€
  • Rating: 

 

Résumé :

À la mort de son époux, Daisy préfère fuir l’Angleterre et son cortège de prétendants uniquement intéressés par sa fortune. Si elle ne veut pas que son jeune fils perde son héritage, elle devra se remarier dans l’année. Mais, à présent qu’elle peut choisir, elle compte bien trouver un fiancé à son goût. Un fiancé comme Robert, son ancien amour, qui a promis de la rejoindre dès qu’il a appris sa situation. Mais un homme instille le doute en elle : l’intransigeant seigneur MacKenzie. Un Écossais solitaire qui conteste sans détour la sincérité de ses prétendants. Et plus Daisy proteste, plus il semble déterminé à lui ouvrir les yeux… 

 

Avis de Cathou :

Ce n’est pas le premier roman de Julia London que je lis, ses romans sont toujours pleins d’intrigues amoureuses et de rebondissements.L’écriture est simple et  fluide avec une histoire romancée et historique  sans prise de tête  qui donne envie de continuer sans lâcher le livre.

Le deuxième tome de cette trilogie se déroule en Ecosse avec deux personnages principaux très identiques, deux fortes têtes avec un caractère de feu. Daisy Chatwick a perdu son mari Clive Lord Chatwick emporté par la maladie. Sur son lit de mort, il charge l’Evèque Graig de trouver un nouvel époux à sa femme. Daisy a 3 années pour se remarier sans faute de quoi son jeune fils Ellis perdra son héritage et sa fortune. Il lui a légué un domaine, un pavillon de chasse à Auchenard.

Daisy, son fils et sa cousine Miss Belinda Hainsworth, partent s’installer là bas pour fuir Londres et ses faux prétendants qui n’en ont qu’à sa fortune. Daisy ne veut pas se remarier sous la contrainte et sans amour. Elle envoie une lettre à son premier amour, Robert Spicey, capitaine dans la marine anglaise. Elle espère qu’il viendra la rejoindre et la prendre pour épouse.

Daisy est belle, courageuse et surprenante mais elle me laisse sceptique, autant elle est combative et une mère formidable, elle n’a pas peur de se salir les mains et fait tout pour faire revivre Auchenard, autant elle m’a beaucoup énervé dans certaines situations. Je l’ai trouvé changeante et  dévergondée.

Le personnage masculin quand à lui m’a beaucoup plut . Cailean MacKenzie, l’ainé des Mackenzie qui doit bientôt reprendre la direction du clan. Il vit seul à Arrandale . Il devient le voisin proche de Daisy, quand celle ci vient s’installer à Auchenard. C’est un personnage des plus attachant, un bel Highlander solitaire et robuste qui est devenu solitaire à cause d’un amour de jeunesse non réciproque, une belle anglaise qui s’est joué de ses sentiments. Depuis, il refuse tout attachement.

Daisy et Cailean sont tout de suite très attirés l’un de l’autre. Ils vont devenir amis et Cailean va prendre sous son aile son fils Ellis. Malheureusement,  Cailean ne peut lui offrir que son amitié  et son aide pour la mettre en garde contre ses faux prétendants.  

En bref, je ne suis pas déçue d’avoir lu ce roman vu que j’aime assez le monde des Highlanders mais je ne peux pas dire que c’était un coup de coeur. Cela reste une lecture sympathique et convenable avec une romance simple.

Je remercie les Editions Harlequin pour ce service presse.

Extrait :

Je ne saurais décrire la joie qui s’est emparée de mon coeur en revoyant Robert après tant d’années . Il a vieilli , bien sur , tout comme moi , mais il est toujours le mème , comme il a su d’ailleurs me le prouver en me prenant dans ses bras et en m’embrassant  sur la joue , sincèrement heureux de constater que je vais bien . Nous nous sommes retrouvés , à maints égards , comme si les années ne comptaient pas , soudain envolées .

A propos de Cathou

Grande romantique au coeur tendre... ça me décrit assez bien, je m'évade dans les bouquins d'amour... romance , fantastique. Très timide mais je me soigne la preuve je deviens chroniqueuse à mes heures perdues pour partager la passion des bouquins.

Découvrir également

Gillian St Kevern / Le plus grand de tous les scoops

Quelques infos sur le livre : Le plus grand de tous les scoops Auteur : Gillian St …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :