Home / Avis / K. Bromberg / Driven , tome 1 : Driven

K. Bromberg / Driven , tome 1 : Driven

Quelques infos sur le livre :

Driven

  • Auteur : K. Bromberg
  • Serie : Driven
  • Genres : Erotisme, Romance
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 01/ 10/ 2015
  • Edition: Broché
  • Pages : 451
  • Prix : 17€
  • Rating:  

 

Résumé :

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

 

Avis de Mary :

J’ai découvert ce premier tome un peu par hasard je dois dire. Mais soyons honnête! Le résumé que j’avais lu il y a quelques mois m’avait complètement charmé et ce qui est sûr c’est que je n’ai pas été déçue.

L’histoire est somme toute banale… et pourtant elle m’a plu… je dirais même plus que ça c’est un réel coup de cœur.

L’histoire débute lors d’un gala de charité pour une association qui recueille et accompagne des orphelins. Rylee est une éducatrice mais aussi le bras droit du président de cette association, Teddy, et a organisé une vente aux enchères afin de recueillir des fonds pour cette dernière. On sent très rapidement que Rylee est une jeune femme passionnée et dévouée à son travail et qu’elle semble même y consacrer tout son temps personnel. Alors que les évènements s’enchaînent durant ce gala, Rylee, organisatrice perfectionniste, est la recherche des tablettes d’affichage nécessaire pour la vente qui doit débuter dans quelques minutes. Se rappelant que ces tablettes se trouvent dans le local au bout du couloir, elle en prend la direction quand elle surprend un couple en plein ébat. Ne souhaitant pas les déranger presque choquée de cette situation qui lui semble inappropriée, elle se glisse discrètement dans ce cagibi pour récupérer ce dont elle a besoin. Malheureusement, elle se retrouve enfermée dans le noir à l’intérieur de ce lieu exigu alors que cette dernière est claustrophobe. Prise de panique, elle frappe à plusieurs reprises sur la porte mais sans résultat. Après quelques minutes de panique, Rylee tombe en avant percutant le corps compact de l’homme qui vient de lui ouvrir. Bien évidemment leur rencontre est aussi électrique que sarcastique. Si de prime abord, Rylee semble totalement sous le charme au point de l’embrasser et de se laisser aller dans ses bras, elle reprend rapidement ses esprits lorsque ce dernier ouvre la bouche. En effet, réalisant que l’homme qu’elle a embrassé n’est nul autre que celui qu’elle a surpris quelques minutes plus tôt en plein ébat, elle le repousse violemment. Elle ignore qui il est mais elle préfère ne pas le savoir. Un échange teinté de sarcasme s’en suit avant qu’elle ne le plante pour poursuivre ce qu’elle doit faire : c’est-à-dire apporter les tablettes nécessaires à la vente aux enchères. Alors qu’elle pensait être débarrassée de cet homme, son patron, Teddy décide de lui présenter une de ses connaissances qui à ses dires est quelqu’un d’extraordinaire. Lorsque ce dernier l’appelle, Rylee se retrouve nez à nez avec l’homme qu’elle venait de quitter et ce dernier ne semble pas prêt à renoncer pour obtenir ce qu’il veut…

Je n’en dirais pas plus parce que c’est important que vous le découvriez par vous-même.

Ce que j’ai apprécié dans cette histoire, c’est tous les petits détails sur lesquels l’auteur ne lésine pas. En effet, si les personnages sont attachants et je pense de ce côté-là que le métier de Rylee a beaucoup influencé ma lecture, ils m’ont captivé.

Ayant travaillé personnellement en MECS (Maison d’Enfants à Caractère Social) et éducatrice spécialisée, il m’a été très facile de m’identifier à Rylee et notamment dans son investissement pour son travail. S’occuper des autres est quelque chose qui semble innée chez elle mais on la sent aussi très vulnérable. Quant à Colton Donovan, c’est le bad boy sur mesure, pilote de course qui aime se shooté à l’adrénaline et aux endorphines.

L’auteur a su aussi jouer avec les mots et ne dévoiler qu’au compte-goutte les informations personnelles sur nos deux héros. Pourtant ce tome nous livre une partie du passé de Rylee et on se rend compte que son attitude vis-à-vis des hommes est indéniablement liée à son histoire personnelle.

Rylee est une jeune femme dévouée à ses « enfants » dont elle s’occupe avec beaucoup d’amour et de compassion. On la sent particulièrement touchée par le vécu de chacun d’eux mais surtout par celui de Zander qui est un jeune garçon qui ne parle pas mais qui va s’ouvrir petit à petit. Très impliquée dans l’association, elle fait beaucoup de sacrifices personnels pour tenter d’obtenir des fonds qui lui permettront de réaliser le projet qui lui tient à cœur. Pour autant, lorsque Colton rentre dans sa vie, elle semble complètement dépassée et refuse cette relation. Mais l’attirance est trop forte et ce petit quelque chose que dégage Colton ne la laisse pas indifférente. Haddie sa meilleure amie avec qui elle vit en colocation, tente de l’aider à reprendre sa vie en main. Bouleversée et renfermée sur elle-même depuis le drame qu’elle a vécu deux ans plus tôt, sa meilleure amie la pousse à franchir le pas avec Colton. Surtout que la relation qui lui propose ne l’engage à rien. J’ai beaucoup aimé ce personnage car malgré tout elle semble vouloir se battre pour lui. La volonté dont elle fait preuve pour tenter de percer la carapace de Colton est juste stupéfiante tout comme leur relation qui malgré tout, semble être unique. Son manque de confiance en elle est aussi touchant que sa détermination à vouloir avancer, à vouloir accorder sa confiance. Mais son passé douloureux, qui m’a beaucoup touché, a laissé beaucoup de traces. Mais Colton va, malgré lui, l’aider à avancer et à surpasser son histoire avec Max, son ex.

Quant à Colton, il est le bad boy, beau, sûr de lui et collectionneur de filles. Pilote de course, il collectionne les filles et ne reste pas plus de 5 mois avec elles. Colton a été adopté et son père est un acteur connu de tous. Joueur et plein d’enthousiasme, Colton semble être un bout en train qui profite de la vie. Pourtant ce dernier, sous ses apparences sexy, reste persuadé que personne ne peut l’aimer et n’accepte que des relations centrées sur le sexe. Néanmoins, Rylee semble différente et on s’en rend compte très rapidement. Mais Colton reste Colton, et il la blessera parce qu’il ne pense pas pouvoir faire autrement. Il la met en garde à plusieurs reprises mais Rylee semble espérer quelque chose qui ne viendra pas. Ce personnage m’a beaucoup touché car à côté de son caractère joueur et charmeur, il reste quelqu’un de vulnérable qui ne laisse pas de place aux autres. On sent beaucoup de fragilité chez lui et j’avoue que son passé m’intrigue. Car l’auteur ne nous dit rien.

En conclusion, je dirais que c’est un roman unique et addictif. L’auteur maitrise bien ses mots et les émotions. Elle nous envoie dans une sorte de grand huit où nos émotions jouent au yoyo. On s’attache rapidement aux personnages quel qu’il soit mais surtout on dévore les pages les unes après les autres. Pour en savoir plus… et là l’auteur sait y faire! Si le passé de Rylee est évoqué en partie celui de Colton est encore secret. C’est une magnifique histoire que l’auteur nous raconte et l’amour qui semble s’être installé entre Colton et Rylee semble vouée à l’échec car la crainte que chacun d’eux ressent ne leur laisse pas de répit et la scène de fin nous laisse un goût amer. Mais elle nous donne aussi envie de lire le tome 2. Car nul doute que je veux savoir pourquoi Colton réagit comme ça dans les dernières lignes de ce tome qui m’aura absorbé pour na pas dire dévoré.

 

Extrait :

– Votre mère ne vous a pas appris que quand une dame dit non, c’est qu’elle veut dire non, Ace ?

Je hausse un sourcil dédaigneux. Son sourire narquois revient en force et il hoche la tête d’un air entendu.

– Si, mais elle m’a aussi appris que quand je désire quelque chose, je ne dois jamais renoncer à l’obtenir.

Super. Maintenant il ne va plus me lâcher. J’ai gagné un harceleur, séduisant, sexy, mais très agaçant.

About Mary

Qui suis-je? C'est la grande question! Personne? Non quand même pas!! Fana de musique et de photos, détestant la solitude (sauf quand je lis), j'aime partager du temps avec des amis, échanger, donner mon avis, débattre, et changer d'avis (bon pas tout le temps… je suis bornée aussi mais bon nulle n'est parfaite!).

Check Also

Fanny André / A jamais. Une vie pour l’Autre

Quelques infos sur le livre : A jamais. Une vie pour l’Autre Auteur : Fanny André Serie …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :