Home / Avis / Chris Verhoest / Au creux de tes bras

Chris Verhoest / Au creux de tes bras

Quelques infos sur le livre :

Au creux de tes bras

  • Auteur : Chris Verhoest
  • Serie : 
  • Genres : Homoromance
  • Editeur : Alexan Editions
  • Collection : 
  • Publication: 03/ 10/ 2015
  • Edition: Numérique
  • Pages : 172
  • Prix : 4,49€
  • Rating:  

Résumé :

Morgan est un jeune gay qui souffre énormément de ne pas être lui- même aux yeux du monde. Le jour de ses dix-huit ans, il fait son coming-out auprès des membres de sa famille en qui il a confiance mais il est grièvement blessé par son père. À la sortie de l’hôpital, il est récupéré et logé par son meilleur ami, Edern, secrètement amoureux de lui. C’ est l’histoire d’une relation, d’une reconstruction. Morgan et Edern trouveront-ils le bonheur ensemble ?

 

Avis de Korri :

Un livre que j’ai lu  d’une traite.

Une histoire M/M. Deux jeunes hommes qui se connaissent depuis toujours.

Morgan est un jeune homme magnifique avec un cœur énorme.

Lors de son coming out.

Son père de colère le jette du balcon.

Il s’en sort avec un énorme traumatisme.

Après un long séjour à l’hôpital Morgan est détruit par l’acte homophobe de sa proche famille.

Il a peur du regard des autres et de tout geste brusque.

Edern son meilleur ami est présent pour lui durant son hospitalisation et lors de sa sortie. Morgan emménage  l’appartement Edern à sa sortie de l’hôpital. Edern va être présent pour le soutenir durant toute sa convalescence.

 

Pour Morgan, Edern est un pilier fort où il peut puiser sa force pour survivre.

Edern a des sentiments pour Morgan dès qu’ils sont réciproques. Il va aider à remettre sa vie en route vers la photographie. C’est une passion pour Morgan, mais il souhaite en faire quelque chose d’unique. Grâce à la photographie il va monter le malheur du monde a travers les blessures des gens. C’est comme ça qu’il va rencontrer Théo  un homme  qui a beaucoup souffert.

 

Mais la vie va s’acharner contre eux. Apres qu’il s’accepte et commence à vivre leur vie à deux, une nouvelle épreuve  les attend.

Mais la vie est loin d’être simple. Seront-ils capables de déjouer les coups du destin et vivre ensemble ce bonheur qui s’ouvre devant eux.

 

L’auteur dès le début m’a donné des frissons d’effroi sur les actes du père de Morgan.

 

Puis au fur et à mesure du récit il nous fait découvrir les sentiments d’un amour pur et innocent.

 

La timidité et de la tendresse des premiers émois et des envies de découvrir les premiers contacts charnels consumée par leur amour.

Comment en lisant ce récit ne pas s’attacher a l’histoire de Morgan er Edern.

Ce récit est magnifique, un sujet dur et délicat ; une histoire qui met les sentiments des personnages à rude épreuve.

Les rebondissements de la vie de Morgan, d’Edern, la rencontre avec Théo m’a subjugué. Après plusieurs moments difficiles, l’histoire a une fin heureuse. Après cette histoire, on ne peut pas rester indemne.

 

Extrait :

Ce soir, pas maintenant. Nous devons aller chez tes parents, tu te souviens ? J’ai la trouille, il faut que je me prépare psychologiquement en prenant une longue douche, déclara Morgan.

— Mon petit poulain, ça va aller, parce que nous voulons tous que ça se passe bien, tenta de l’apaiser Edern en écartant une mèche d’ébène récalcitrante de son front.

Morgan aurait voulu être chat, en cet instant, et ronronner sous la caresse. Mais, comme il l’avait dit lui-même, ils avaient une visite à effectuer. Il se redressa et alla prendre la douche qui devait calmer ses nerfs. Cette rencontre était placée sous un bon signe. Il avait beau le savoir, il appréhendait de voir enfin ceux qu’il avait juste entendu la dernière fois, ceux pour qui il avait été un pauvre gosse, même s’ils étaient revenus dessus, puisqu’ils voulaient le connaître. Il ne devait pas commettre d’impair, c’était les parents d’Edern ! Il choisit ensuite avec soin sa tenue. Il opta pour un jean clair, ni trop moulant ni trop large et un polo, rayé vert et bleu.

— C’est parfait. Tu es parfait, approuva derrière lui Edern. Morgan se retourna et il le vit revêtu d’une chemise vert pâle à col tunisien qui le rendait terriblement sexy. Il sourit.

— Toi aussi, dit-il.

— Merci, petit poulain. Dis-moi, monsieur l’entreprenant, tu me feras l’amour quand tu n’auras plus de plâtre ?

— Ah, ne me parle pas de ça avant de partir, malheureux ! s’écria Morgan en grimaçant et en se réajustant. Mais la réponse est oui, bien sûr. Évidemment !

About Korri

Je suis une passionnée d’équitation. J'ai aussi un coup de cœur pour le Japon, j'aime beaucoup leur tradition et surtout l’univers des mangas (du Shojo au yaoi).

Check Also

Suzanne Barclay / Carmichael Lion, Tome 5 : La maîtresse des Highlands

Quelques infos sur le livre : La maîtresse des Highlands Auteur : Suzanne Barclay Serie : Carmichael Lion …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :