Home / Avis / Stella Knightley / Les mystérieuses, tome 3 : Jeux d’ombres

Stella Knightley / Les mystérieuses, tome 3 : Jeux d’ombres

Quelques infos sur le livre :

Jeux d’ombres

  • Auteur : Stella Knightley
  • Serie : Les mystérieuses
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Milady
  • Collection : Romantica
  • Publication: 09/ 11/ 2015
  • Edition: Numérique
  • Pages : 289
  • Prix : 9,99€
  • Rating:  

Résumé :

Jamais un homme ne m’avait comblée à ce point. J’avais l’impression que chaque partie de mon corps était précieuse. Il me touchait avec une délicatesse infinie, me vénérait avec ses lèvres, sa bouche, et je lui montrai de la même façon à quel point je tenais à lui.

Pour échapper à sa liaison orageuse avec Marco Donato, Sarah part à Berlin, sur les traces de Kitty Katkin, chanteuse de revue des années 1930. Fascinée par Marlene Dietrich, alors au sommet de sa gloire, la jeune femme décide de composer à son tour des chansons grivoises et de les interpréter sur scène avec des chorégraphies audacieuses. La chanteuse succombe au charme d’un séduisant musicien, mais l’Allemagne traverse une période trouble qui menace leur idylle. L’histoire de ces deux amants permet à Sarah de porter un nouveau regard sur celle qu’elle vit avec Marco. L’insaisissable Vénitien semble enfin disposé à sortir de l’ombre…

 

Avis de Ninie :

 

Après deux coup de coeur pour les tomes précédents, je ne pouvais que terminer sur une bonne note avec ce dernier opus, mais elle est tout de même moins bien que celles des autres romans. Je ne sais pas si vous vous souvenez que lors de mon premier ressenti sur le tome 1, j’avais cette impression de déjà vu. Et bien lors de ma lecture de ce troisième roman, j’ai retrouvé cette même impression, et de ce fait j’ai facilement pu prévoir ce qui allait se passer dans le livre.

Sarah est à Berlin pour s’éloigner de Marco, mais aussi car elle est sur les traces de Kitty Katkin, une chanteuse de revue des années 30. Mon mari étant un grand fan de films sur la seconde guerre mondiale, j’ai facilement pu m’imaginer les différentes scènes décrites dans le roman.

L’histoire de cette série m’a vraiment énormément plu, il y avait une certaine intrigue (même si j’ai deviné facilement le déroulement de l’histoire), il y avait du mystère autour de Marco concernant aussi bien son passé que son présent, l’auteur a su captivé son public avec les recherches de Sarah. En tout cas moi je le suis. C’était un plaisir de retrouver la plume de Stella Knightley, elle est toujours aussi fluide et addictive.

Dans ce tome, on en apprend plus sur le passé de Marco, j’ai beaucoup aimé découvrir les flash-back de son journal et enfin découvrir que depuis le début j’avais raison sur ce que j’avais deviné. Je regrette juste au final le rapprochement un peu rapide à la fin du roman, c’est comme s’il fallait que ça soit bouclé en quelques pages, après toute l’attente j’ai trouvé ça terriblement décevant.

Malgré ce petit bémol, je vous recommande grandement cette jolie série que je relirais avec beaucoup de plaisir.

 

Extrait :

Berlin, vendredi 8 décembre 1933

 

Comme d’ordinaire le vendredi soir, le Boom Boom Bar était ouvert aux amateurs : leurs numéros improvisés attiraient toujours une foule nombreuse, si bien que les artistes employés par le cabaret se demandaient parfois si le public ne préférait pas, au fond, voir des dilettantes se ridiculiser, au lieu d’admirer des professionnels perfectionnant leur art depuis des années. Cette soirée-là avait été particulièrement divertissante, et les vieux jumeaux travestis en femmes avaient connu un vif succès. Ils chantaient des rengaines sentimentales, avant de terminer leur numéro par une figure de cancan particulièrement haletante, où ils levaient très haut les jambes, tout en se donnant mutuellement un coup de pied. Ils avaient été rappelés trois fois.

Des coulisses et en compagnie de Kitty Katkin, sa plus grande vedette, Jerry Schluter, le propriétaire du cabaret, observait la « maîtresse » de cérémonie, c’est-à-dire Marlene le travesti, qui présentait actuellement un autre personnage familier des vendredis : il s’agissait d’un jeune homme habillé en Jean Harlow, indubitablement sincère dans son désir d’incarner l’actrice hollywoodienne, mais hélas incapable de tenir une note. Marlene le poussait à monter sur scène, tandis que la foule applaudissait à tout va et hurlait, sachant qu’il allait lui offrir un grand moment de distraction. Certains pleuraient déjà d’hilarité alors que l’artiste en herbe n’en était qu’au deuxième couplet de la chanson qu’il chevrotait.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Christina Lauren / Wild Seasons, tome 2 : Dirty Rowdy Thing

Quelques infos sur le livre : Dirty Rowdy Thing Auteur : Christina Lauren Serie : Wild Seasons Genres …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :