La seconde moitié de mon coeur – Bertrand Jullien-Nogarède

Quelques informations concernant le livre chroniqué :

Titre : La seconde moitié de mon cœur

Auteur : Bertrand Jullien-Nogarède

Série : 

Genres : Romance – Littérature contemporaine

Éditeur : Éditions Flammarion

Collection :

Publication: Le 22 Janvier 2020

Édition: Broché

Pages : 320 pages

Prix : 14,50€

Rating : 

Résumé du livre :

« Tom était l’homme de ma vie.

J’étais peut-être trop jeune pour en être tout à fait certaine, mais l’amour est un pari, quel que soit l’âge que l’on a.

Tom était mon pari et je savais que j’étais prête à assumer toutes les conséquences de notre relation. »

Une poignante histoire d’amour entre Londres et Paris.

Votre avis :

Une fois de plus, Bertrand Jullien-Nogarède m’a sollicité afin que je puisse lire la suite de « La première fois que j’ai été deux », paru fin 2018, et j’ai bien évidemment été ravie de l’opportunité que m’a offerte l’auteur que je remercie grandement de sa confiance.

Ainsi que m’a donc réservé « La seconde moitié de mon cœur » ?

Mais avant de partager avec vous, mon avis et mes ressentis, revenons quelques pages en arrière, à la fin du livre précédent pour nous resituer.

Nous avions laissé Karen Traban et Tom Darcy, qui venaient de se séparer sur un quai de la gare de Waterloo, alors qu’ils étaient pourtant fous amoureux l’un de l’autre. Un premier amour qui est difficile à conjuguer quand on a dix-sept ans, et compliqué d’entretenir la passion et les sentiments, et qui a poussé Karen à prendre cette décision.

La jeune adolescente avait donc demandé à son petit-ami britannique – qui ressentait le mal du pays, loin de la Manche et son Angleterre natale -, d’attendre la fin de leurs études, à savoir pas moins de huit ans et que la maturité fasse son œuvre afin de pouvoir se retrouver et s’aimer pleinement sans aucune barrière.

Mais n’est-ce pas là, le plus grand pari que Karen se soit lancé et n’est-ce pas trop en demander alors que leur amour était naissant et qu’ils doivent y renoncer aussi rapidement ?

Karen a décidé pour eux deux et Tom a accepté les règles qu’elles lui a imposés même si cela ne lui plaisait pas vraiment.

Or pourront-ils tenir cette longue séparation ou céderont-ils avant les huit années révolues ?

La jeune Karen est rentrée en France et est retournée auprès de sa mère dépressive et ultra-protectrice en région Parisienne, même si son cœur, lui est resté à Londres auprès de Tom.

Quant à lui, il persévère dans le domaine de la musique rock avec son groupe Ablion, qui d’ailleurs commence à connaître le succès Outre-Manche.

Presque un an et demi s’est écoulé quand j’ai retrouvé Karen, désormais âgée de dix-neuf ans et qui vient de terminer sa première année en Hypokhâgne, classe préparatoire aux études littéraires supérieures à Paris et le jeune femme s’apprête à partir en Afrique pour une mission humanitaire, avec l’une de ses amies, rencontrée au foyer où elle réside.

Sauf qu’au bout de quelques jours, l’aventure africaine prend fin pour Karen car elle doit être rapatriée de toute urgence en France. Elle qui voulait se sentir utile en aidant les plus démunis, et bien c’est raté car c’est elle qui va avoir besoin de toute l’aide possible. Son hospitalisation ne passe pas correctement puisqu’elle va vivre l’expérience de la mort, bien qu’elle reste très brève.

Et qui est resté au chevet durant toute sa convalescence ? Ce cher Tom, définit comme la seconde moitié du cœur de Karen et qui du coup, n’a pas vraiment respecté les clauses établies lors de leur séparation.

Karen se réveille de son coma et est comme transformée. Elle n’aspire désormais qu’au changement et de profiter de la vie de façon diamétralement opposée à ce qu’elle avait vécu jusque là. Elle abandonne sa classe préparatoire pour revenir à ses premiers amours, qu’est la musique et s’inscrit au Conservatoire, et en ce qui concerne Tom et cette séparation voulue, au diable les convenances.

Ils n’ont jamais cessé de s’aimer et de communiquer malgré la distance et les épreuves de la vie. Tom et Karen sont les entités d’une seule et même personne, et chacun est la moitié du cœur de l’autre.

Le jeune homme est désormais une star du rock, son groupe est reconnu et leur premier album, qui rapidement se hisse en tête des charts, est dédié à la jeune femme. Comme il le dit dans l’une de ses lettres, Karen est sa muse, son inspiratrice et son premier et unique amour.
Tous les mots, les émotions et les sentiments, qu’a mis en paroles et musique Tom dans cet album sont une magnifique déclaration d’amour qui touche Karen plus que de raison. Les barrières derrière lesquelles elle se cachait, s’abaissent et elle s’autorise réellement à vivre et lors d’un concert du groupe à l’Olympia, Karen est là, au premier rang à applaudir son amour de chanteur.

D’un commun accord, ils sont toujours restés en couple, le resteront et feront face ensemble car le chemin à venir sera semé d’embûches et d’indésirables.

Mais leur histoire n’en est qu’au début sauf que je ne vous en dirai pas plus car l’auteur m’a fait un aveu cruel et je vais devoir prendre mon mal en patience et vous aussi.

Une romance rock n’roll qui ouvre les portes de l’âge adulte où Tom et Karen vont devoir faire front et savoir jongler avec leur amour, leur passion pour la musique, la distance et les conséquences de leur relation, que je qualifie d’authentique et sincère.

Je les ai vus grandir, faire des choix et les assumer ainsi que se détacher de ces carcans que l’on voulait leur imposer pour leur bien-être et leur avenir.

La seconde moitié de mon cœur est une très bonne lecture voire même meilleure que le précédent livre, et qui m’a promené en Afrique au cœur du désert et de la misère humaine malgré la dose d’optimisme du camp. Puis j’ai flâné dans les musées parisiens et les allées du Jardin du Luxembourg sans oublier des allées et venues à Londres, à se balader au bord de la Tamise.

J’ai apprécié la culture pop des personnages et les nombreuses références aux classiques de la littérature et qui sert de terrain de jeu à Karen et Tom.

Je vous invite à lire cette histoire qui mêle amour grandissant, passion, remise en question et 100 % rock n’roll. La seconde moitié de mon cœur a frôlé le coup de cœur.

Et je reste persuadée qu’un premier amour peut influencer une vie entière, en tout cas pour Karen et Tom, c’est le cas.

Extrait :

« … C’est une curieuse expérience que de rencontrer l’amour et d’y renoncer aussitôt.

Honnêtement qui fait ça ? Personne je crois ou presque…

Nous habitons désormais dans ce « presque » où nous ne croisons personne parce qu’il faut être fou pour se passer ainsi d’amour. Je sais que je n’ai rien à demander puisque les règles que tu as fixées – et que j’ai acceptées – ressemblent à des frontières infranchissables. Alors laisse-moi simplement imaginer un autre scénario. Une alternative qui nous permettrait de ne pas rester murés dans un silence qui aurait pu devenir définitif si un médecin militaire ne s’était pas trouvé sur ton chemin.

Karen, ce que j’ai compris pendant ce long moment à attendre ton retour, c’est que tu as beaucoup de chance. J’ai imaginé, pendant tout le temps où je te parlais sans que tu me répondes jamais, qu’il s’agissait du fil qui nous unissait depuis notre rencontre, celui que nous avons tissé à quatre mains…

Toi aussi tu es la seconde moitié de mon cœur ; celle où je viens puiser mon inspiration et face à laquelle je peux me montrer tel que je suis, avec mes cicatrices et mes faiblesses. Tu es le visage que je redécouvrir chaque matin à mon réveil. Te savoir dans ma vie m’aide à en affronter chaque difficulté. Ta présence me nourrit et m’inspire. »

Hits: 73

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

Love OnLine – Penelope Ward

Quelques informations concernant le livre chroniqué : Titre : Love Online Auteur : Penelope Ward Série :  Genres …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :