Accueil / LECTURES / CHRONIQUES / Lil Evans / Savage Rider

Lil Evans / Savage Rider

Quelques infos sur le livre :

  • Auteur : Lil Evans
  • Série :
  • Genres : Romance
  • Éditeur : Éditions Addictives
  • Collection : Luv
  • Publication: Le 25 Avril 2019
  • Édition: Broché
  • Pages : 343 pages
  • Prix : 14,90€
  • Rating :

Résumé du livre :

Du chaos à l’amour, il n’y a qu’un pas.

Ebony a deux passions : la littérature et les soirées avec son meilleur ami, Soren.

Le jour où un groupe de motards s’installe en face de chez elle, tout bascule. Ils sont bruyants, irrévérencieux, dragueurs et mènent des activités pas forcément légales.

Mais Ebony refuse de se laisser intimider ! Elle leur tient tête sans faillir, jusqu’à sa rencontre avec Indy. Aussi dangereux que mystérieux, Indy la trouble autant qu’il l’agace… et il est déterminé à la protéger.

Car un mystérieux admirateur envoie à Ebony des poèmes macabres et menaçants.

Séduction, trahison, désir…

Votre avis :

Depuis le temps que je suis Lil Evans sur Instagram et que je me disais vouloir découvrir sa plume et son univers d’écriture, voila chose faite désormais grâce au partenariat avec les Éditions Addictives, qui m’ont permis de lire en service presse, son Savage Rider et qui sort tout bientôt dans les librairies.

Mais avant de vous raconter mes ressentis et de vous faire livrer un avis général concernant ce livre, voici ce que m’a réservé Savage Rider.

Ebony Miller, critique littéraire – le job de mes rêves – et jeune trentenaire de son état, a vu son quotidien et sa petite vie toute tranquille, bouleverser avec l’arrivée de son nouveau voisin, un peu voire beaucoup bruyant et envahissant.

Et pour cause, Ax est le leader du gang de motards nommé « La Ley Absoluta » (La loi absolue en français). Et qui dit bikers, dit danger à tous les instants, trafics en tout genre, violence, bagarres, fêtes qui dégénèrent facilement et bien évidemment des membres tatoués, rasés, barbus et souvent torse nus.

Mais l’arrivée d’Ax dans le quartier apporte aussi de bonnes choses à la jeune femme, surtout une sous les traits du très charmant Indy, considéré comme le bras droit d’Ax, qui lui aussi a du charme malgré son air de bad boy et qui ne laisse personne s’approcher.

Elle, qui vivait dans un voisinage paisible où la moyenne d’âge frôle les cinquante ans, passait ses soirées avec son meilleur ami et voisin d’en face, Soren et le reste de son temps, entourée de livres.

Ebony est-elle prête à cohabiter avec ces types qui ont une fâcheuse tendance à la surprendre toujours en petite tenue au pied de sa boite aux lettres et surtout à l’agacer sans aucune limite ?

Mais Ebony est loin de se douter qu’à leurs côtés, et malgré tout ce temps passé à se provoquer, elle sera toujours sous bonne protection, même si elle ne souhaitait pas vraiment se rapprocher de ces hommes malpolis et vulgaires.

Sauf qu’elle est plus qu’attirée par Indy et cela est réciproque. Ils se désirent et vont tenter de s’apprivoiser même si leur situation n’est pas idéale. Mais cette attraction, ce rapprochement ne plaît pas du tout à Soren, qui tente de dissuader Ebony par tous les moyens jusqu’au point de non retour !

Alors quand la jeune femme se retrouve vraiment en danger, prise au piège par un pervers, qui lui envoyait des poèmes macabres et menaçants, Ax et Indy deviennent comme fous et feront tout pour la sauver au risque de dépasser cette limite qui fait d’eux des hors-la-loi… mais je n’en dirais pas plus.

Savage Rider a frôlé le coup de cœur, il m’a manqué très peu de choses pour cela.

Savage Rider est plein d’humour, de désir, drôle, mais aussi dangereux et mordant.

Séduction, trahison, douleurs, violence, amour et passion sont au programme dans Savage Rider que je recommande grandement.

J’ai passé un très bon moment avec Ebony, ses voisins les bikers tatoués, et puis j’adore quand ils sont traités dans les romances que j’affectionne tant. Donc j’ai été servie comme il se devait.

Merci à l’auteure pour Ax et Indy, ces Savage Riders et bien évidemment son histoire.

Merci à Carole des Éditions Addictives pour le petit mot sur le post-it.

Extrait :

« -Au fait, Ebony…

Ax prend un ton mielleux qui me fait plisser les yeux. Il me pousse doucement dehors et referme la porte sur nous. Nous sommes désormais seuls sur le perron et je passe une main dans mes cheveux emmêlés, les ôtant de mon visage.

-J’ai acheté et lu un e-book ce matin.

J’ai envie de lui dire que je suis étonnée qu’il sache lire, mais je ne veux pas pousser le bouchon. Et puis, je suis curieuse.

-Ah bon ? Tu as pris quoi ? Demandé-je immédiatement.

Je suis toute guillerette et je meurs déjà d’envie d’en discuter avec lui. Oliver Twist ? Le seigneur des anneaux ? Je suis au taquet pour tout et n’importe quoi.

Cinquante nuances de Grey, déclare-t-il avec une mine incendiaire.

Oh… mon… Dieu… On m’a perdue, là.

-Tu as…

-Oui. Je pensais que c’était de la photographie en noir et blanc, comme tu me l’as dit, mais en fait, c’est beaucoup mieux. Et encore une fois, tu me cloues sur place, Eb. Alors tu aimes ça, les attaches ? Les fessées ? Susurre-t-il en se penchant vers moi.

Oh… mon… Dieu…

-Ce n’est qu’un livre… Et je l’ai apprécié pour l’histoire d’amour, surtout ! Me défends-je.

Oh… mon… Dieu…

Ax ricane.

Mais bien sûr ! Je dois dire qu’avec les fesses de déesse que tu as, ça doit être quelque chose de te mettre la fessée.

-Merci pour le compliment, mais si tu parles de mes fesses encore une fois, je vais devoir te mettre un coup de bombe lacrymogène dans la figure. Je crois que je vais rentrer, maintenant, terminé-je en tentant de rester digne.

-Tu es sûre ? Parce que j’ai de la corde qui traîne quelque part dans un tiroir… J’ai aussi des rubans, pour tes jolis yeux et mes mains sont toutes prêtes pour toi. »

Hits: 234

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps et vendeuse poissonnerie, que le lundi matin.

Découvrir également

Sarah Morgan / From New-york with love, tome 2 : Un été dans les Hamptons

Quelques infos sur le livre : Un été dans les Hamptons Auteur : Sarah MorganSérie : From New-York with …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :