Accueil / Livres / Erotisme / M.S. Force / Trilogie Quantum, tome 4 : Rapturous

M.S. Force / Trilogie Quantum, tome 4 : Rapturous

Quelques infos sur le livre :

Rapturous

  • Auteur : M.S. Force
  • Serie : Trilogie Quantum
  • Genres : Romance, Erotique
  • Editeur : Editions Blanche
  • Collection : New Romance
  • Publication: 11/ 01/ 2018
  • Edition: Broché
  • Pages : 320
  • Prix : 17€
  • Rating:  

Résumé :

Peut-on cacher à l’autre sa vraie nature ?

Quatrième volet de la série addictive Quantum, Rapturus raconte la passion dévorante de Hayden Roth, le réalisateur et l’ami de Flynn Godfrey et Addison son assistante sur laquelle il a toujours fantasmé sans jamais lui montrer. Tout comme Addie aime Hayden en secret depuis qu’elle travaille pour lui.

Le livre nous fait vivre toute la tension sensuelle et sexuelle qui s’exerce entre eux deux comme
un puissant aimant. Et lorsqu’à la soirée de remise des Oscars, Hayden se laisse aller à embrasser fougueusement son assistante, montrant ainsi à tous la force de son désir.

Mais Hayden a un secret, c’est un dominant sexuel et il ne veut pas entraîner Addie sur cette voie. Mais l’amour qu’elle porte à Hayden va la conduire à explorer ses voies inconnues d’elle pour lui prouver la force de son amour.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Olivia, Magali et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Après presque deux ans d’attente entre le tome 3 et le tome 4, j’avoue que je ne me suis pas vraiment jetée sur le livre dès sa sortie et au final j’ai bien fait parce que punaise, maintenant qu’il est terminé je me demande ce qui m’a pris de le lire. Pour le moment c’est celui que j’ai le moins aimé des 4.

Est-ce que j’ai aimé la tension intense entre Hayden et Addison ? Oui bien sûr ! Est-ce que j’ai aimé l’aspect sexuel ? Seigneur non !! Parce que quelle femme saine d’esprit ferait du sexe sensationnel alors qu’elle a toutes les peines du monde à marcher, tellement sa dernière relation sexuelle à été mouvementé. Et puis je déteste de plus en plus les héroïnes de roman qui jouisse jusqu’à 10 fois en une soirée. Trop, c’est trop, il faudrait revenir dans la vie réelle de temps en temps.

C’est donc ici, l’histoire d’une autre femme qui ne réfléchit pas, parce qu’au final ce n’était pas son idée de tomber dans le BDSM, elle le fait juste qu’elle a envie que l’homme qu’elle aime l’aime en retour et qu’il ne le fera pas si elle n’adhère pas à son style de vie.

Hayden est un abruti complet, je ne peux pas le dire autrement, il était déjà assez spécial dans les différentes apparitions qu’on avait eu de lui dans les tomes précédents, mais ici il atteint de sommets inimaginables. Suite au désastre qu’à été la relation de ses parents, il ne peut faire autrement que contrôler tous les aspects de sa vie privée, repoussant sans cesse Addie avant de décider qu’il ne peut pas vivre sans elle et de recommencer le même cycle éternellement pendant une grande partie du roman.

Addison m’a déçue dans ce roman, alors qu’elle semble si consciencieuse dans son travail, elle pense vraiment qu’une visite dans un club BDSM et une soirée de recherche suffiront à faire d’elle une parfaite soumise ? Je suis presque déçue que l’auteur n’ait pas exploré un peu plus ce sujet plutôt que de jouer à la girouette.

Maintenant j’espère que la lecture du prochain tome sera meilleure, c’est du moins ce que me laisse espérer l’épilogue, même si encore une fois c’est une femme naïve qui découvre le BDSM parce qu’un gars sexy qui lui plait aime ça.

 

Extrait :

Camouflage a raflé la mise aux Oscars et… Hayden Roth m’a embrassée ! De ces deux événements, je me demande lequel est le plus important.

Nous croulons sous l’or des Oscars. Hayden a remporté l’Oscar du meilleur metteur en scène, Flynn celui du meilleur acteur, Jasper celui la meilleure photographie et un autre Oscar est allé aux patrons de Quantum pour avoir produit le meilleur film de l’année. Ils sont tous fous de joie et ne cessent de célébrer leur succès, de fête en fête. Mais pour moi, la seule chose qui compte est le baiser que Hayden m’a donné quand il a remporté son Oscar : un baiser, un vrai baiser.

Un baiser venant de lui, un baiser comme j’en ai toujours rêvé depuis que je le connais, ce qui doit faire maintenant à peu près dix ans.

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Découvrir également

Janette Paul / J’aurais mieux fait de me taire (Boomerang Thérapie)

Quelques infos sur le livre : J’aurais mieux fait de me taire (Boomerang Thérapie) Auteur : Janette …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :