Home / Avis / Mathilda Reegers / L’amour sur le siège d’à côté

Mathilda Reegers / L’amour sur le siège d’à côté

Quelques infos sur le livre :

L’amour sur le siège d’à côté

  • Auteur : Mathilda Reegers
  • Serie : 
  • Genres : Homoromance
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : HQN
  • Publication: 25/ 04/ 2016
  • Edition: Numérique
  • Pages : 44
  • Prix : 1,99€
  • Rating:  

Résumé :

Pourquoi a-t-il fallu qu’il se retrouve pile ce jour-là, à cette heure, dans ce wagon, à cette place ? Octavien n’avait jamais imaginé revoir Nathanaël Delforge, le professeur de français qu’il a traumatisé par son attitude rebelle quelques années plus tôt. Mais il faut croire que le destin a le sens de l’humour, car il se retrouve assis juste à côté de lui dans le train qui le ramène à Lyon pour le week-end. Pourtant, une fois la gêne dissipée et les politesses d’usage expédiées, Octavien découvre avec surprise que celui qui était autrefois un jeune professeur inexpérimenté et manquant d’autorité a bien changé. Les sujets de conversation et les heures défilent sans qu’il s’en aperçoive et, quand le train s’approche du terminus, une pointe de regret le taraude. Et s’il proposait à Nathanaël de le revoir ?

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Harlequin et Netgalley pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

Ces derniers temps je ne lis pratiquement que des livres dépassant les 300 pages imaginez alors ma réaction en commençant ce titre sans me rendre compte que c’était en faite une nouvelle d’une quarantaine de pages. Forcément j’ai été déçue, j’ai eu une impression d’avoir lu quelque chose qui m’a laissé un goût d’inachevé dans la bouche et c’est bien dommage car le sujet était on ne peut plus intéressant. De ce fait tout était un peu trop rapide, ça s’enchaînait et au final ça m’a déçue, car les personnages ne sont pas approfondis, la romance est précipitée, on a pas l’impression que plusieurs mois ce sont écoulées depuis le début de la nouvelle jusqu’à la fin de celle-ci.

Je ne sais pas lequel des deux protagonistes j’ai préféré entre Nathanaël et Octavien. L’ancien élève un peu rebelle ou l’ancien professeur un peu timide ? Chacun a mûri et a évolué avant de choisir une carrière différente de celle qu’ils avaient décidé de suivre au départ. L’amour sur le siège d’à côté, je l’imaginais se dérouler un peu autrement, je m’attendais à ce que les personnages passent beaucoup plus de temps à se découvrir plutôt qu’à se souvenir. Pour moi le titre laissait présager que le moment décisif se passait dans le train, hors ce n’est pas du tout le cas, ils vont apprendre à se connaître plus tardivement dans l’histoire, passer du temps ensemble et tomber amoureux l’un de l’autre.

Je n’ai pas vraiment pu m’attacher aux personnages ou au style de l’auteur qui m’a l’air fluide, sympathique et léger, néanmoins je pense que je la suivrais avec plaisir si elle écrit quelque chose d’un peu plus long à l’avenir. Etant une amatrice d’homoromance, je suis restée sur ma faim, il me manquait le piquant qui me fait transcender quand je lis ce genre d’histoire, mais je trouve que pour quelqu’un qui veut découvrir ce genre, cette nouvelle est parfaitement adaptée car elle est tout de même mignonne.

 

Extrait :

– Monsieur Delforge ?
L’autre leva la tête et le regarda, étonné.
– Octavien. J’étais dans votre classe il y a quelques années.
Le visage du professeur resta de marbre mais le jeune homme aurait juré avoir vu ses yeux briller de colère.
– C’est exact.
Son voisin n’ajouta rien et se replongea dans son livre. Octavien était déçu. Il pensait lui avoir laissé une plus forte impression. Il se remémora son année de première au lycée Diderot et soupira. Peut-être que l’impression était justement trop forte. À l’époque, il avait dix-sept ans et était d’une insolence rare. Il lui arrivait souvent de prendre le parti d’une cause indéfendable pour ne pas être comme tout le monde. C’était sa période de rébellion adolescente durant laquelle il portait les cheveux très longs et arborait les T-shirts de ses groupes de metal favoris. Bref, un cliché ambulant. M. Delforge était son professeur de français. Il était jeune et inexpérimenté, et Octavien avait très rapidement flairé ses faiblesses comme un requin repère une goutte de sang au milieu de l’océan. Dire qu’il lui avait rendu la vie dure serait un euphémisme. C’était dommage parce que le professeur avait vraiment l’air d’aimer partager son savoir, mais c’était plus fort que lui, il fallait qu’il se fasse remarquer. Et pour ça, il s’était acharné sur son professeur.
– Vous enseignez toujours ? demanda-t-il, curieux.
– Non.
Le ton était glacial. Octavien songea qu’il devait le détester pour être si aimable. Après cette réponse peu engageante, il n’osa pas poursuivre la conversation. Il sentit le regard de son voisin se poser sur lui et l’examiner. Celui-ci déclara alors :
– Excusez-moi, j’ai les nerfs à vif et j’ai été très désagréable.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

K. Bromberg / Driven, tome 8 : Down Shift

Quelques infos sur le livre : Down Shift Auteur : K. Bromberg Serie : Driven Genres : Romance, Contemporain …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :