Home / Avis / Pauline Libersart / Nick & Sara, tome 1 : Enfer

Pauline Libersart / Nick & Sara, tome 1 : Enfer

Quelques infos sur le livre :

Enfer

  • Auteur : Pauline Libersart
  • Serie : Nick & Sara
  • Genres : Romance
  • Editeur : BMR
  • Collection : Romance
  • Publication: 27/ 01/ 2017
  • Edition: Numérique
  • Pages : 275
  • Prix : 10,99€
  • Rating:  

Résumé :

Sara-Jane, fille d’un sénateur américain, s’offre des vacances au Mexique avec sa cousine. Dès la première soirée, elle s’évanouit. Elle se réveille nue dans une chambre qu’elle ne connaît pas. Sonnée, Sara suit un mystérieux inconnu qui paraît vouloir l’aider. Mais alors qu’ils roulent à tombeau ouvert au milieu du désert, les effets des drogues s’atténuent et les souvenirs resurgissent. La jeune fille bascule dans l’horreur : kidnappée par un cartel, elle a été victime de sévices, et son sauveur, cet ange blond sexy, est l’un de ses agresseurs ! Comment pourrait-elle lui faire confiance ? Le long de la route qui les mène vers la liberté, les cadavres s’accumulent, et Sara-Jane comprend que survivre doit être sa priorité. Quitte à ne plus jamais être la même, aux risques d’y laisser son cœur.

 

Avis de ShieCastee :

Merci à Pauline Libersart et à BMR pour leur confiance lors de ce service presse.

 

Encore une fois, j’ai été bluffée par l’histoire.

 

Sara Jane est protégée. Fille de sénateur, sa vie est confinée, entourée de gardes du corps. Du haut de ses 18 ans, elle s’offre des vacances au Mexique avec sa cousine et son copain latino. Erreur… des la première soirée, elle échappe a la surveillance de ses gardes du corps pour aller en boite. Lors de la fête, elle  est droguée, enlevée par le chef d’un cartel de la drogue et violée alors sous l’emprise de « la drogue du violeur ». le truand se sert d’elle pour  faire pression sur son père.

Alors qu’elle émerge des brumes de la drogue, un homme lui vient en aide, et ensemble ils s’enfuient du lieu de la séquestration.

 

Le début du livre est comme son titre, une descente aux enfers.

Sara Jane à tout pour elle : jolie, riche, issue d’une famille influente.

Alors que pour une fois elle veut être un peu insouciante, elle fait une erreur qui va la faire murir et grandir brutalement.

Et même si l’auteur reste soft dans cette partie du livre, j’avoue que j’ai eu un peu de mal … c’est mon coté « tendre »….

Enlevée, brutalisée, violée, elle ne doit sa survie qu’a son « ange blond » comme elle va le nommer.

Doucement, l’auteur nous dévoile Nick.

Classé au début parmi les méchants, Pauline Libersart arrive , de façon subtile et détournée, a nous faire changer d’avis sur le sauveur de Sara.

Trahis par l’administrations américaine suite a une mission avec les services secrets, il devient mercenaire. Lorsqu’il trouve Sara lors de son kidnapping, il la reconnait et voit en elle son ticket pour rentrer aux us et retrouver du boulot.

Nick m’a fait l’impression d’un enfant qui a grandit trop vite, obligé de murir  rapidement.  La vie ne lui a pas fait de cadeaux, et il est de ce coté là, le parfait opposé a Sara.

Il la trouve superficielle, « pourrie gâtée «, insouciante et très éloignée des réalités de la vie. Et malgré cela, il doit lutter contre son attirance envers elle.

Alors qu’ils sont jetés sur les routes et chemins mexicains pour échapper au cartel, la réalité et les souvenirs rattrapent Sara : Nick est son violeur, mais aussi son sauveur.

S’en suit un road movie épique sur fond de désert mexicain.

 

Cette première partie du livre m’a étonnée, bluffée…. Je me suis dit, c’est le roman de la maturité. L’auteur explose, s’épanouit, étale son talent et se prélasse dedans pour notre plus grand plaisir. Elle joue avec nos émotions, nos sentiments contradictoires envers Nick. Comment l’aimer ???? Et surtout comment ne pas l’aimer ???

 

En revanche, je ne m’attendais pas à trouver une seconde partie, ou l’on retrouve nos héros 2 ans plus tard. Plus conventionnelle, et en liaison avec le début du livre, cette suite est toujours un vrai plaisir de lecture.

Encore une fois, l’auteur m’a surprise et cette fois ci m’a tirée de ma zone de confort pour mieux me faire apprécier son histoire. Je ne souhaite qu’une chose, dévorer des que possible la suite de l’histoire.

J’espère que vous aimerez autant que moi Nick, et que Sara saura vous surprendre.

Bonne lecture.

 

 

Extrait :

Elle se réveilla en sursaut deux heures plus tard. Elle essaya de s’étirer comme elle le put, coincée entre la banquette et le tableau de bord. Elle était courbaturée et nauséeuse.

— Je ne me sens pas bien. À votre avis, qu’est-ce qu’ils m’ont injecté ?

— Sans doute un cocktail avec de l’héroïne et du cristal ou un truc du même genre pour te rendre accro… Du GHB aussi, c’est un anesthésiant puissant.

— Le GHB, c’est la drogue des violeurs ?

Il lui lança un regard en coin, chargé d’une inexplicable colère. La jeune femme préféra se taire. C’est lui qui l’avait… Lui qui… Pourquoi l’avait-elle oublié ?

Au bout d’une demi-heure, elle se décida tout de même à sortir de son silence. Ils avaient atteint une route carrossable, et elle n’était plus obligée de se cramponner à son siège, alors elle posa la question qui la démangeait depuis son réveil.

— Je me souviens de tout maintenant. Vous croyez vraiment que vous allez vous en tirer comme ça, après ce que vous m’avez fait ?

— Dit la fille qui a été assez conne pour venir sans service de protection au Mexique alors que son paternel est président de la commission d’enquête sur le narcotrafic au Sénat !

Il en savait décidément beaucoup…

About ShieCastee

J’aime les livres qui me sortent de ma routine, de mon ordinaire… Aventures, romances, suspense & romances, bilt lit, science fiction, fantastique et cuisine … Peut importe la couverture tant que j’ai l’ivresse. Je dévore.

Check Also

Jay Crownover / Bad, tome 4 : Amour immortel

Quelques infos sur le livre :  Amour interdit Auteur : Jay Crownover Serie : Bad Genres : Romance, Contemporain Editeur …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :