S.M Gerhard / Rage au coeur

S.M Gerhard / Rage au coeur

Quelques infos sur le livre :

Rage au coeur

  • Auteur : S.M Gerhard
  • Serie : 
  • Genres : Homoromance
  • Editeur : Auto-edition
  • Collection : 
  • Publication: 22/ 10/ 2017
  • Edition: Numérique
  • Pages : 180
  • Prix : 2,99€
  • Rating: 

Résumé :

Dans le Monde de Gaïa, Viktor Basin était un Lord, un mage puissant. Depuis l’enfance, la colère l’a conduit sur le chemin de la violence, jusqu’à ce qu’un dernier combat lui fasse tout perdre : ses pouvoirs, sa famille, sa patrie. Déchu et isolé, paria exilé dans un pays étranger, il cherche à comprendre et apaiser cette rage dévastatrice qui coule dans ses veines. Une prochaine rencontre pourrait lui apporter un début de réponse et changer le cours de sa vie.

 

Avis de Korri :

Je tiens à remercier l’auteur S.M Gerhard pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre.

Un livre que j’ai adoré dévorer en quelques heures, 180 pages que j’ai parcouru pour découvrir Viktor.
Viktor Basin est un ancien Lord (un maître de la magie) mais après différentes erreurs, il fut déchu de son titre.
Après quelques temps a essayer de faire quelque chose de sa vie, mais hélas, il a tellement de rage en lui, il a un passé compliqué qui va lui pourrir sa vie en tant que lord après avoir tout perdu (famille, magie)
Il garde un lien avec la magie avec la personne qui gouverne le monde de Gaïa.
Un soir de plus de déprime, il rencontre Henri de Marzac qui va par erreur le transformer en maître du sang (vampire avec amélioration). Pour toute transformation le donneur doit lui apprendre à vivre avec ses nouveaux pouvoirs, un mois intense entre Viktor et Henri. Un lien va naître qui dépasse l’entendement entre les deux.
Henri est un personnage très complexe avec un mode de vie très spéciale et il est un personnage très important dans le monde de Gaïa.

Un livre avec un univers complètement différent de ce que l’on lit généralement, c’est le deuxième livre de cette auteure que je lis.
J’ai aimé rentrer dans son univers et je le conseille à dix mille pourcent.

Extrait :

Je berçais Viktor tel un enfant, l’aidant à refouler la douleur par la parole et les gestes réconfortants, lui promettant que je prendrais soin de lui. Pourquoi lui avais-je offert de boire mon sang une première fois puis une deuxième m’abreuvant du sien entre chaque don ? Je ne pouvais faire marche arrière, le processus de sa transformation avait commencé. Comment en étions-nous arrivés là ? J’avais beau me repasser en boucle le déroulement de la soirée. Ça me paraissait toujours aussi incroyable de l’avoir fait, d’avoir choisi de faire du beau slave un vampire.

Laisser un commentaire