Home / Tags / Tag Halloween : Loups

Tag Halloween : Loups

Pour Halloween voici un tag consacré aux petits loups, où on va parler de loups, de loulous… Le grand méchant (ou pas) sous toutes ses formes. Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai un petit monstre à la maison méga fan des loups. À chaque passage à la bibliothèque, nous traquons les couvertures à loups. Des fois il faut des « très méchants ! » des fois on les aime bien gentils, tout dépend du jour, je suppose.

C’est un archétype qui leur parle, ça concentre les frissons, et de plus en plus souvent, nous croisons dans la littérature jeunesse des loups traumatisés, gentils, peureux… J’ai décidé pour Halloween de vous présenter cinq albums lus récemment qui ont été particulièrement appréciés par la monstre. C’est parti !

Les 5 catégories :

  1. Loup peureux !
  2. Loup trompeur…
  3. Loup ludique !
  4. Loup en déroute !
  5. Loup-y est-il ? Attention, frisson !

Qui dort ici -> « le loup peureux ! » :

Qui dort ici ? Album – 19 avril 2013 de Sabine De Greef – Editions Pastel

Cet album est l’un des premiers que j’ai achetés sur le sujet. J’aimais le côté « bricolé » le lit est fait en papier, le loup est une sorte de marionnette avec une petite robe cousue grossièrement et un doudou fait min par De Greef, ça donne une touche spéciale à cet album. Au-delà de ça, je trouve que le livre inverse bien les codes : il invite l’enfant au jeu, lui propose de s’éloigner, de refermer le livre, fait monter une petite tension « Non ! Il t’a attendu ! recule !! » ce qui marche vraiment bien avec un loulou jusqu’à bien 3 ans où le jeu est entier… Mais finalement, dans ce petit lit aux jolis draps, on trouve un loulou tout peureux et effrayé, surpris par l’enfant en plein somme. Finalement c’est à nous de le border pour le mettre au lit. Concept tout simple et qui fait mouche pour inverser la tendance.

 

Le loup est revenu ! => Loup trompeur…:

Le loup est revenu ! de Geoffroy de Pennart – L’école des loisirsCet album date déjà de 1994, donc pas une nouveauté comparée au précédent qui est de 2013.  J’ai trouvé ce livre dans un vide-grenier, vu notre amour des loups, on l’a embarqué avec nous. Dedans, une petite idée rigolote : un gentil lapin, confortablement installé dans son terrier dévore des carottes. Il apprend dans le journal que le loup est revenu ! Effrayé, il entend frapper à la porte. Il prend tout son courage et va ouvrir, mais ce sont les trois petits cochons, qui, eux aussi, ont entendu la nouvelle ! Et ainsi de suite, on a le droit au chaperon, aux sept chevreaux, Pierre qui veut chasser le loup… Et toute cette joyeuse bande se retrouve finalement à préparer un gentil gueuleton tous ensemble, oubliant tout à fait le fameux loup… qui finit effectivement par venir frapper, mais unis, tous se jettent sur lui et disent au loup qu’ils n’ont plus peur de lui ! Mais qu’il pourra rester s’il est gentil. On voit sur une image de fin le fameux journal ou au cours d’une confession, le loup avoir beaucoup changé.

J’ai trouvé l’idée drôle, ludique. C’est une histoire qu’on peut classer dans les « contes randonnées » où la même trame se répète (on frappe, les trois petits cochons, on frappe, l’agneau…). J’ai aimé voir les anciennes victimes se liguer et finalement, comprendre que le loup n’était pas bien méchant. Bourré de clins d’œil, plutôt drôle ce livre a tout de suite bien marché ici. Le look a un peu vieilli mais ça n’est pas vieillot non plus, ça va, je trouve que cet album n’accuse pas trop le coup malgré sa position de plus ancien album de ce classement.

Au secours voilà le loup ! => Loup ludique !:

Au secours voilà le loup ! 2013/ Pastel éditions de Vincent Bourgeau et Cédric Ramadier.
Cet album se détache des autres, car l’enfant devient acteur de l’histoire. Si on l’invitait sur « Qui dort ici ? » a simplement bordé le loup. Ici il y a un loup qui approche vers nous, mais nous n’avons pas attendre qu’il y arrive ! L’enfant est alors invité par tout un tas de stratagèmes à le faire tomber, le dérouter… pencher le livre pour le faire glisser, tourner le livre pour le faire tomber, le secouer…Ma fille a tout de suite adhéré au concept, a secoué le livre avec une grande énergie à dit « Tiens le loup ! » un livre a privilégié peut-être pour les enfants un peu inquiets qui pourrait y retrouver quelque chose de ludique où ils « gagnent » sur le loup mis à mal… L’album est composé de couleurs très vives et de dessins simplifiés, il faut aimer mais ça à le mérite d’être efficace !

Blancs comme neige => Loup en déroute…:

Blancs comme neige de Rémi Courgeon Milan édition 2013 => Loup en déroute !
Ici aussi le loup est abordé de manière un peu ludique et détournée. On emprunte un peu à l’univers du conte avec une maman qui a eu sept louveteaux noirs qu’elle ne parvient pas à différencier. Alors qu’ils s’en vont croquer un cochon, ils se retrouvent peinturlurés, chacun d’une couleur différente. La maman a beau frotter, chacun garde une oreille bleue, un ventre jaune… Et ainsi, maman louve distingue ses petits sans soucis. Mais quand les sept compères vont réattaquer le pauvre cochon, celui-ci qui a retrouvé toute la peinture sens dessus dessous a disparu se servant du manteau blanc de la neige et sauvant sa peau au passage.Les loups sont plus mignons qu’effrayants, ils se jettent tout seul dans les embrouilles et, comble d’ironie, pour de beaux loups noirs et mystérieux finissent arc-en-ciel et sans cochon à croquer. Le dessin est un peu du type esquissé, on voit les coups de pinceau sur les queues de loups et je trouvais ça sympa. Bref, les loups en déroute, c’est drôle aussi !

Quand on parle du loup… => Loup y est-il ?:

Quand on parle du loup… 8 avril 2016 de Véronique Caplain et Grégoire MabireMijade => Loup y est-il ?
Je finis ce top sur un livre déjà présenté sur le blog si vous voulez lire la chronique (http://thereadinglistofninie.com/veronique-caplain-on-parle-loup) entière c’est possible ! Je ne résiste pas à l’ajouter ici parce que c’est le livre de loup que j’ai trouvé le plus intelligent et plaisant petit comme pour grand. Ça avait été un coup de cœur à l’achat. Déjà les dessins sont vraiment top, un joli travaille d’ambiance, de dessins, de couleurs… qui ne gâchent rien ! Ensuite, j’ai trouvé que c’était le livre qui proposait une sorte de « thriller » pour enfants. Il y a une tension graduelle qui s’installe dans cette gentille maison ou un papa chèvre et ses chevreaux passe un mercredi après-midi tranquille. Les chevreaux demandent à lire une histoire de loup, mais petit à petit, des bruits et évènements du livre vont trouver écho dans leur réalité : un bruit de volet qui grince, un bruit sur le toit… le loup est-il vraiment là ? Si le papa chèvre au départ est très calme et sûr de lui, un petit doute plane jusqu’à devenir de plus en plus fort et voir le papa se réfugier chez lui tout à coup après avoir tant répété « Mais il n’y a pas de loups dans notre bois ! ».La fin elle-même, un peu ouvert est sujette à interprétation : loup ou pas ? Ombre ou animal qui rôdent ? Le pari de faire frissonner sans effrayer et ici parfaitement rempli. Ma fille adore ce livre, elle le réclame souvent, tremble et se cache sous la couverture, répète les répliques avec le papa… et me demande toujours s’il y a un loup dans le jardin ! Ce qui est plutôt sympa, peu de livres pour enfants ont des fins ambiguës qui permettent un petit doute et une grande place pour l’imaginaire de l’enfant.

Bref, un loup chouchou pour trembler !

 

 

J’espère que ça inspirera d’autres mamans, n’hésitez pas en commentaire à parler des préférés de vos enfants, je suis loin de tout connaître 😉

About TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j’ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :