The Sound Of Silence – Amhéliie

Petite présentation du livre chroniqué :

Titre : The Sound Of Silence

Auteur : Amhéliie

Série : 

Genres : Drame – Romance

Éditeur : Éditions Auto-édité

Collection : 

Publication: Le 13 Septembre 2018

Édition: Broché

Pages : 343 pages

Prix : 14€

Rating : 

Résumé du livre :

Londres, 2017.

Aujourd’hui est un jour comme les autres, pourtant, l’horreur va frapper.

Il suffit d’un instant, d’un choix ou d’une personne pour que tout bascule.

Ella et Sloane ne se connaissent pas encore, ils n’ont rien en commun, sauf un avenir tracé chacun de leur côté. Leurs chemins se croisent, mais ils ne se rejoignent jamais.

Elle rêve de composer les plus belles mélodies, lui dessine le monde en espérant se sortir de l’obscurité.

Chacun est rempli d’espoir, mais le destin va leur dérober.

Ils pensaient que ça n’arrivait qu’aux autres, pourtant, ça va leur arriver, la mort va les lier.

Votre avis :

Update du 28 Décembre 2020 :
Cette chroniqué a été rédigée courant 2019 mais je tenais à la partager avec vous aujourd’hui, pour fêter le partenariat pour 2021 que j’ai décroché pour le blog avec le duo d’auteures. Et je débute donc avec un titre d’Amhéliie.
J’avais déjà partagé mon avis sur Irish War, que je vous invite bien évidemment à découvrir et/ou à le relire de nouveau.

The Sound of Silence est écrit cette fois-ci uniquement par Amhéliie, la blonde du duo de choc, que j’ai eu la chance de rencontrer lors de la RARE à Paris en Avril dernier.

Sous fond de culture anglo-saxonne, l’auteure nous emmène dans un cinéma de quartier où tous les dimanches, Ella et Sloane se rendent pour voir leur film hebdomadaire… sauf que ce dimanche-ci va prendre une tournure particulière et va laisser des traumatismes qui seront difficiles à oublier.

Installés dans la salle obscure, Ella et sa meilleure amie se partagent un pot de pop-corn alors que sur l’écran sont diffusées les bandes annonces, mais la jeune femme est très attirée par l’inconnu du siège E17, qui n’est qu’autre que Sloane, et ce depuis plus d’un an.

Et aujourd’hui, Ella est décidée à l’aborder pour se faire connaître et plus si affinités…

Mais le sort, le destin, le besoin de vengeance au nom d’une guerre, d’un Dieu… appelez cela comme vous le souhaitez, en a décidé autrement. Car un groupe d’hommes armés lourdement fait irruption dans ce petit cinéma de quartier et y fait un carnage.

Bon nombre de gens, alors venus passer un moment de détente, y perdent la vie et Ella, elle, sa meilleure amie.

Mué par une soif de survivre, Sloane va la protéger tout du long de cette attaque interminable, et même bien après cette journée sanglante.

Tous deux blessés physiquement mais surtout moralement, les deux jeunes gens vont devenir inséparables et se rapprocher durant toutes ces épreuves qu’ils vont encore subir et traverser.

Avec eux, Ella et Sloane nous transportent dans leurs guérisons et leur besoin d’avancer malgré tout.

Ils partant quelques semaines en Écosse, s’éloignant volontairement de Londres et du drame qu’ils ont vécu. Mais à leur retour, tout va les rattraper.

Sauf que désormais, ils sont plus forts et ont les arguments, les sentiments et la rage de se battre pour espérer enfin passer outre.

Or quand les secrets et les soucis familiaux s’en mêlent, Ella et Sloane seront-ils assez sûrs d’eux et de leur couple pour en ressortir grandis ?

The Sound of Silence m’a bouleversé et m’a tiré des larmes. Mes émotions ont pris une claque et je ne suis pas sortie indemne de ma lecture car Amhéliie a su trouver les bons mots malgré le sujet abordé et qui ne laisse personne insensible.

Un coup de cœur pour The Sound of Silence et qui obligatoirement nous met la chanson de Simon et Garfunkel en tête !

Extrait :

 « Sloane Williams a vingt-cinq ans et personne ne lui a trouvé de famille. Pas de parents, pas de frères ni de sœurs, sur les papiers, il semble seul.

Personne n’est venu le voir au cours de sa première semaine d’hôpital, il n’y avait que moi.

Il était seul, comment peut-on l’être à ce point ?

Qu’est-ce que la vie t’a fait, E19 ?

Je ne pouvais pas l’abandonner, je n’y arrivais pas de toute façon. Dans cette chambre d’hôpital sombre et stérile, les sons des machines m’apportaient un sentiment de réconfort et de sécurité. Rester auprès de Sloane aussi.

Pourtant, nous ne nous connaissons pas, même si nous savons quelques informations sur l’autre, notamment cinéphiles, je ne savais pas son prénom avant de me retrouver derrière un siège me protégeant des balles.

Comment s’accrocher à la vie, quand cette dernière vous a abandonné ? Comment vouloir s’en sortir si personne n’est là pour vous encourager ?

J’aurais sans doute glissé vers l’obscurité. Mais Sloane m’a prouvé le contraire en se réveillant. Il m’a montré à quel point il était courageux. C’est un combattant, quand je le suis beaucoup moins. Je n’aurais jamais pensé à sortir de la salle, je serai restée sous le corps de Maddie à attendre que la mort m’emporte, mais pas Sloane.

Pas Sloane.

Nous ne nous connaissons pas encore comme j’ai envie de le connaître à présent, mais le peu que j’ai appris de lui me confirme qu’il est en roc. Le genre de pierre qui a du mal à s’effondrer.

Le genre de port auquel j’aimerais m’amarrer en ce moment. Il est la seule destination qui puisse me comprendre. »

Vues : 79

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

L’amour n’existe que dans les romances… ou pas! – Hélène Arnaud

Petite présentation du livre chroniqué : Titre : L’amour n’existe que dans les romances… ou pas ! Auteur …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :