Home / Avis / Victoria Lace / Captif d’un barbare, tome 1 : Lorenzo

Victoria Lace / Captif d’un barbare, tome 1 : Lorenzo

Quelques infos sur le livre :

Lorenzo

  • Auteur : Victoria Lace
  • Serie : Captif d’un barbare
  • Genres : Homoromance
  • Editeur : Auto-edition
  • Collection : 
  • Publication: 07/ 05/ 2016
  • Edition: Numérique
  • Pages : 117
  • Prix : 2,99€
  • Rating:  

Résumé :

Derrière les hauts murs de la cité d’Ancolia, l’herboriste Lorenzo s’ennuie. Il rêve d’aventures et d’amour, tout en sachant qu’il risque d’être bientôt choisi pour devenir le compagnon d’une femme du béguinage, alors qu’il n’est attiré que par les hommes. Lors d’une sortie en forêt pour cueillir des plantes, le jeune homme est capturé par un Barbare, Magnus, qui l’emmène dans son village et en fait son esclave. D’abord révolté, Lorenzo finit peu à peu par céder aux feux de la passion qu’allument en lui Magnus et ses caresses. L’amour naît entre eux. Mais les étranges coutumes et les rivalités entre guerriers barbares font peser une menace sur cet amour encore fragile…

 

Avis de Korri :

C’est mon premier livre de Victoria Lace est je ne compte pas m’arrêter à ce livre.

J ai voulu lire ce livre en premier lieu pour sa couverture et quelle couverture (miam).

 

Cette romance se situe dans un monde où les femmes ne sont plus assez nombreuses pour tous les hommes, suite à une fièvre épidémique.

Dans la forêt, un sanctuaire est dirigé par les femmes et à chaque solstice, elles convient les jeunes hommes à venir pour féconder les femmes y vivant. Aucun mariage juste une période où les hommes sont autorisés à des relations charnelles pour avoir des enfants, puis ils sont reconduits dans leur village.

Dans l’univers que l’auteur met en place  on retrouve les hommes qui habitent des villages qui se nomme les Romans et des barbares qui vivent dans des clans en pleine Foret.

Voilà que nous rencontrons Lorenzo, un jeune homme Romans,  élevé par son père et son oncle (compagnon de son père). C’est un jeune apprenti Herboriste, un jour pour son travail, il part seul dans la forêt pour trouver des herbes pour son père. Apres son œuvre accomplie, il décide de faire une halte dans une bâtisse en ruine prés de la rivière. A peine arrivé, il se trouve devant un homme immense, qui le kidnappe. Magnus, chef barbare, fait de Lorenzo son esclave.

Magnus respecte Lorenzo et ensemble, ils vont vivre des moments romantiques, charnels et érotiques. Une confiance va s’établir entre eux mais sans quelques intrigues et conflits avec des personnages importants du clan de Magnus.

Durant le récit entre Magnus et Lorenzo, on retrouve quelques scènes très chaudes entre hommes qui peuvent déranger. Mais de mon côté, elles m’ont beaucoup plu. Deux hommes qui vont se rencontrer dans une situation compliquée (kidnapping et esclavage)  vont se transformer en se côtoyant sur des sentiments purs et loyaux.

Une histoire que j’ai beaucoup apprécié et que je hâte de retrouver dans le tome deux. Un auteur avec une jolie plume, qui peut passer d’émotions tragiques en sentiment  délicat.

 

Extrait :

Ses yeux bleus parcoururent le corps de Lorenzo dans un regard appréciateur. Lorenzo n’était pas armé, à part son couteau pour la cueillette, et de toute façon, il n’était pas un guerrier. Son seul salut résidait dans la fuite. Ses pieds se mirent en mouvement avant que son cerveau n’ait fini de formuler sa pensée. Il s’élança vers la porte de la grange, abandonnant son sac et sa tunique.

 

Il n’eut pas fait trois pas que le Barbare lui bondissait dessus, et les deux hommes se retrouvèrent au sol, à se battre. Lorenzo se débattait contre l’étreinte du Barbare, et ils échangèrent quelques coups de poing. Mais très vite, le jeune homme se retrouva sur le dos, les poignets maintenus au-dessus de la tête, et le Barbare couché sur lui. Les deux hommes se regardèrent. Lorenzo haletait et son corps commença à être envahi d’une troublante sensation. Le Barbare lui sourit, dévoilant des dents blanches dans sa barbe blonde bien taillée. Il se pencha et brusquement, il embrassa Lorenzo.

 

About Korri

Je suis une passionnée d’équitation. J'ai aussi un coup de cœur pour le Japon, j'aime beaucoup leur tradition et surtout l’univers des mangas (du Shojo au yaoi).

Check Also

Alexis Hall / Spires, tome 4 : A vif

Quelques infos sur le livre : A vif Auteur : Alexis Hall Série : Genre : Homoromance Editeur …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :