Accueil / Avis / A.E. Via / Blue Moon, tome 1 : Trop beau pour être vrai

A.E. Via / Blue Moon, tome 1 : Trop beau pour être vrai

Quelques infos sur le livre :

Trop beau pour être vrai

  • Auteur : A.E. Via
  • Serie : Blue Moon
  • Genres : Homoromance
  • Editeur : Men Over the Rainbow
  • Collection : 
  • Publication: 20/ 11/ 2014
  • Edition: Numérique
  • Pages : 252
  • Prix : 5,04€
  • Rating:  

Résumé :

Angel DeLucca est l’un des célibataires gays les plus recherchés de Virginia Beach, mais quand il essaie de trouver le véritable amour, personne ne le prend au sérieux. Après un coup d’un soir qui se termine mal, il entre en contact avec un magnifique pompier hétéro Maximus (Max) Strong et la mission d’Angel dans la vie est maintenant parfaitement claire.

Le frère aîné de Max, Ryker se montre super protecteur et aspire secrètement à l’attention et aux éloges d’un maître dom. Le chef de la sécurité d’Angel, maître dom, Sebastian « Bass » Bagetteli vient ébranler ce secret dès leur première rencontre intense.

Les histoires de ces hommes vont être prises dans un tourbillon de romance, bondage, révélations, scènes d’action et du sexe brûlant.

 

Avis de Ninie :

 

Je me suis promis pour l’année 2016 de lire beaucoup plus d’homoromance que l’année passée, j’ai donc repéré plusieurs titres et celui-ci en faisait parti. Je n’avais pas encore eu la chance de découvrir cette série mais Zebulon (Les passions de Sasha) a très bien fait son boulot en me conseillant de le lire quand Bénédicte nous proposait de découvrir le second tome lors du partenariat avec MOR. Et je n’ai pas été déçue de ma lecture, mais je n’ai pas été transcendée non plus.

Concernant les personnages, j’ai une petite préférence pour Maximus qui me semblait beaucoup plus naturel qu’Angel. Au début Angel me faisait penser à un gars assez superficiel, il est beau, riche, propriétaire de plusieurs bars, mais il se sent seul. Maximus, lui est pompier et hétéro. Je me suis dit que ça va surement être assez rigolo entre les deux, et puis au final non même pas, car le beau pompier craque super rapidement, un peu trop vite à mon goût même.

Concernant l’histoire, j’ai assez apprécié, elle était bien traduite, la traductrice a fait du bon boulot, je découvrais l’auteur et j’ai été agréablement surprise car une fois lancée j’ai eu du mal à ne pas m’arrêter au court de ma lecture. La seule chose que j’aurais pu reprocher et que j’ai souvent remarqué (enfin c’est une impression que j’ai), c’est que quand deux hommes se mettent en couple souvent dans l’entourage ou les amis proches, les autres couples sont homosexuels aussi. Dans ce roman c’est la seule chose que je pourrais reprocher, c’était un peu trop toutes ses hormones en folie qui se sont libérer et qui ont fait naître trois couples le temps de ces 250 pages.

Toutefois je ne m’attendais pas au retournement de situation apparu dans le bouquin, c’était très ingénieux madame l’auteur !  Une bonne dose d’action pour maintenir son public en haleine.

J’avoue que le monde de la nuit est un monde très fascinant pour moi et que tout ce qui se passe dans un club, ça le fait. Et puis le beau pompier n’est pas en reste non plus 😉

Malgré la petite déception que j’ai ressenti vis-à-vis de la propagation de couples homosexuels autour du couple phare, je reste tout de même très curieuse de découvrir la suite de cette série.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment et je pense découvrir le second tome très prochainement.

 

Extrait :

Angel s’appuya contre le mur et cala son pied contre les briques alors qu’il tirait une Marlboro et l’allumait avec son Zippo customisé. Le briquet en acier inoxydable portait l’emblème du club sur le devant et son nom gravé de l’autre côté. Il alluma la cigarette, prit une longue et puissante bouffée et laissa la fumée s’attarder dans ses poumons avant d’exhaler lentement. Il étudia le briquet d’argent avec attention, fixant le nom « Blue Moon » alors que la partie qui basculait montrait l’emblème qu’il avait lui-même dessiné.

La lune avait, selon lui, la nuance parfaite de bleu azur, et il y avait deux flèches à pointes argentées entrecroisées qui perçaient son centre. Exactement le même emblème qui couvrait son pectoral gauche. La lune tatouée sur sa poitrine avait deux teintes de bleu qui soulignaient et définissaient la surface, la faisant apparaître en relief sur sa poitrine lisse. Les flèches argentées qui en perçaient le centre semblaient chatoyer sur sa peau olivâtre sous la bonne lumière. L’artiste qui l’avait tatoué s’était réellement surpassé avec celui-là. La cigarette se consuma bien trop vite alors qu’il écrasait le mégot sur le béton avec sa botte en cuir noir.

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars…

Découvrir également

Sharon Cameron / The forgetting, tome 1 : La cité de l’oubli

Quelques infos sur le livre : La cité de l’oubli Auteur : Sharon Cameron Serie : The …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :