Jane Austen / Emma

Quelques infos sur le livre :

Emma

  • Auteur : Jane Austen
  • Série : 
  • Genres : Littérature classique
  • Editeur : Hauteville
  • Collection : 
  • Publication : 30/09/2020
  • Edition : Poche
  • Pages : 528
  • Prix : 6,90 €
  • Rating :  
4 étoiles

Depuis qu’Emma a réussi à arranger le mariage de son ancienne gouvernante, elle se met en tête d’unir tous les gens qui l’entourent. Désormais maîtresse de maison, elle s’attribue ce rôle d’entremetteuse sans savoir que son inexpérience des êtres et des cœurs peut la mener à de nombreuses déconvenues. Entre les nouvelles rencontres, les visites de Mr Knightley, un vieil ami de la famille, et ses projets de mariage, Emma finit par se perdre elle-même sans s’apercevoir que ce dont elle rêve depuis toujours risque de lui échapper à tout jamais…

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Flowers2.jpg.

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Stéphanie et les éditions Hauteville pour m’avoir offert l’opportunité de découvrir ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

“Emma”, ​​de Jane Austen, est un roman sur la démesure et l’orgueil juvénile et les dangers d’une romance mal interprétée.

Malgré tous ses avantages personnels et sa situation, elle allait se trouver isolée intellectuellement ;

EMMA – JANE AUSTEN

Pendant la régence anglaise, Emma, ​​une jeune femme vit avec son père veuf, riche, mais surtout excentrique Henry Woodhouse, dans le village rural de Highbury, toujours préoccupé par sa santé (hypocondriaque, à l’extrême) et celle des autres, M. Woodhouse donne constamment des conseils indésirables à ses amis et parents qui amusés tolèrent le vieil homme.

Mlle Woodhouse (ils sont très formels, à l’époque), est très consciente de sa classe sociale, un peu snob, mais adorable, elle ne sera pas amie avec des personnes en dessous de son rang social. La famille Woodhouse est la plus en vue de la région…

Lorsque son amie et gouvernante Miss Taylor, ​​épouse Mr Weston (avec l’aide d’Emma) un ami proche de la famille Woodhouse, et que sa présence est regrettée par le père et la fille. Emma choisit comme protégée Harriet Smith, une jeune fille de dix-sept ans aux origines inconnues, vivant dans l’internat pour filles de Mme Goddard, dans l’espoir de préparer la malheureuse jeune femme et de l’élever à un poste plus élevé dans la société…

#EmmaWoodhouse #MrKnightley

Emma pense qu’elle peut découvrir les émotions des gens en les regardant, savoir qui ils aiment, et même si ce n’est pas vrai, cela n’empêche pas la dame d’essayer de marier sa protégée, en lui indiquant que Mr. Martin n’est pas assez bien pour elle, ne tenant pas compte du bonheur de cette dernière.

Le roman a été publié pour la première fois en décembre 1815 alors que l’auteur était vivant, avec sa page de titre indiquant une date de publication de 1816.

Comme dans ses autres romans, Austen explore les préoccupations et les difficultés des femmes distinguées vivant pendant la régence anglaise. Elle crée également une comédie animée sur les manières parmi ses personnages et dépeint des problèmes de mariage, de sexe, d’âge et de statut social.

Emma observait Harriet et ne discerna aucun symptôme véritablement alarmant : rien n’indiquait que les racines de cette sympathie fussent bien profondes.

EMMA – JANE AUSTEN

Une œuvre complète avec une belle histoire, des personnages à différents stades de la vie, de la critique sociale, le tout étant étroitement lié en un morceau de littérature classique.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Flowers1.jpg.

Emma Woodhouse, belle, intelligente, douée d’un heureux naturel, disposant de larges revenus, semblait réunir sur sa tête les meilleurs dons de l’existence ; elle allait atteindre sa vingt et unième année sans qu’une souffrance même légère l’eût effleurée. Fille cadette d’un père très affectueux et indulgent, elle s’était trouvée de bonne heure, à la suite du mariage de sa sœur aînée, investie du rôle de maîtresse de maison. Encore en bas âge elle avait perdu sa mère et ne conservait d’elle qu’un souvenir indistinct de lointaines caresses ; la place de Mme Woodhouse fut occupée par une gouvernante qui avait entouré l’enfant d’une affection quasi maternelle.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Flowers2.jpg.

Vues : 60

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Découvrir également

Pour Noël, je te veux toi! de Lil Evans

Petite présentation concernant le livre chroniqué : Titre : Pour Noël, je te veux toi ! Auteur : Lil …

2 commentaires

  1. Ce livre date tout de même de 1815. Ce n’est pas spécialement une nouveauté. Il est étonnant que ce livre vous fût donné en avant-première.

    • Bonjour Mercole, quand je parle d’avant première c’est parce que je l’ai reçu en service presse avant sa sortie officielle du 30 septembre 2020. Pas en 1815 vous vous en doutez bien. #Ninie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :