A.E. Via / Rien de spécial, tome 1 : Rien de spécial

A.E. Via / Rien de spécial, tome 1 : Rien de spécial

Quelques infos sur le livre :

Rien de spécial

  • Auteur : A.E. Via
  • Serie : Rien de spécial
  • Genres : Homoromance
  • Editeur : Men Over the Rainbow
  • Collection : 
  • Publication: 28/ 07/ 2017
  • Edition: Numérique
  • Pages : 346
  • Prix : 2,99€
  • Rating:  

 

Résumé :

Le détective Cashel « Cash » Godfrey est énorme, tatoué et perpétuellement en colère, si bien que les gens restent généralement à distance. Il est fraîchement diplômé de l’académie de police, cependant personne ne veut devenir le partenaire de la bête asociale de deux mètres avec une incapacité à faire confiance aux autres. Lorsque Cash scrute la salle de conférence, il ne s’attendait pas à trouver des yeux noisette fixés sur lui. Les prunelles du superbe détective Leonidis « Leo » Day.
Leo est charmant, plein d’esprit, drôle, sarcastique, et le seul qui peut faire sourire Cash. Il est ouvertement gay et c’est un flic dur à cuire.
Ensemble, Cash et Leo deviennent les agents les plus respectés et efficaces qu’Atlanta a jamais eu. Capables de communiquer et de se comprendre sans dire un mot, ils gravissent rapidement les échelons.
Quand Cash sauve la vie de Leo lors d’un raid mortel, il commence à entrevoir quelque chose en lui que personne d’autre ne voit… quelque chose de spécial. Mais Leo redoute de ne jamais être en mesure de briser le mur impénétrable qui protège le cœur de Cash.

 

Avis de Korri :

Cashel et Leonidis sont coequipier depuis presque cinq ans.

De là nous allons les suivre dans leur affaire, mais aussi dans leur vie de tous les jours. Nous allons découvrir leurs vies, leurs familles, leurs amis, leurs collègues, etc….

Cashel lui est plutôt du genre à faire peur à ses collègues à cause de son côté très dur .

Leo dès le début de son affectation au commisariat avertie de son orientation sexuelle, c’est un homme qui à travers l’histoire, on peut l’imaginer gros nounours avec son entourage et un dur à cuir contre les méchants.

L’histoire de Cash qui est surprenante , elle est très dure sur plusieurs rapports.

C’est vraiment ce que j’ai aimé dans l’histoire. Un détail qui m’a plu c’est que la relation entre Leo et Cash ne tombe pas du ciel. Les deux hommes se connaissent depuis plusieurs années, Leo et Cash sont déjà fusionnels et très proches dès le début du roman en tant que amis et coéquipiers.

Merci à la MOR pour le SP !

 

Extrait :

— Je n’en ai aucune idée, Leo. Comment es-tu certain d’aimer un homme ? lâcha Ronowski, poussant un soupir ennuyé.
— L’amour est partout pareil, mon petit, lança Day en ricanant.
Il l’appelait ainsi depuis la première question qu’il lui avait posée concernant le sexe.
— Peu importe que ce soit un homme, une femme ou un hermaphrodite. L’amour, c’est toujours de l’amour, chéri. Laisse-moi te l’expliquer autrement : si tu ressens une sensation bizarre dans ton ventre rien qu’au son de sa voix, alors tu sais ; si tu es impatient de le revoir alors même que vous êtes séparés depuis moins de vingt-quatre heures… alors tu sais ; si tu te retrouves à faire tout ce qui est en ton pouvoir pour le faire sourire, alors tu sais. Toutefois, le test ultime pour être certain d’être réellement amoureux ou non, c’est d’imaginer que cette personne t’est brusquement enlevée pour toujours. Si cette pensée te met au bord des larmes et te donne envie de courir pour passer tes bras autour de lui afin de le retenir contre toi, alors tu peux être sacrément assuré que tu es amoureux.
— Bordel de merde ! murmura Ronowski, clignant rapidement des yeux. Je suis amoureux ! Seigneur ! Pour la première fois de toute ma foutue vie.

Laisser un commentaire