Accueil / LECTURES / CHRONIQUES / Angela Behelle / Loup y es-tu ?

Angela Behelle / Loup y es-tu ?

Quelques infos sur le livre :

Loup y es-tu ?

  • Auteur : Angela Behelle
  • Série : 
  • Genre : Romance 
  • Editeur : Pygmalion
  • Collection : Il était une fois
  • Publication : 17/10/2018
  • Edition : Broché
  • Pages : 284
  • Prix : 14,90€
  • Rating : 
6 étoiles

Ni la pluie froide ni les travaux qui contraignent Amanda à se garer loin de son bureau n’altèrent sa bonne humeur. Pas même le fait qu’on soit lundi et que ses clients actuels soient de vrais grincheux. Rien ne saurait réellement la contrarier. Rien sauf ce coup de fil inattendu qu’elle reçoit dans la matinée. Angèle, sa grand-mère adorée, vient de faire une mauvaise chute.

N’écoutant que son cœur, la jeune femme saute dans sa petite auto rouge affectueusement surnommée Titine et parcourt en vitesse les quatre cents kilomètres qui la séparent de Rouge-Fontaine, où habite sa précieuse Mamie.

Rouge-Fontaine n’est qu’un hameau perdu dans une épaisse forêt. Et qui dit forêt, en région de montagne et à la nuit tombante, dit danger. Mais le plus grand péril n’est pas forcément de heurter une biche au détour d’un virage. Il y a sans doute beaucoup plus à craindre d’être secourue par un homme portant le nom de Wolf.

Avis de Mela :

Avant toute chose et de vous faire un point sur mes ressentis sur « Loup y es-tu ? », je tenais à remercier les Éditions Pygmalion de m’avoir confié la lecture de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

« Loup y es-tu ? » est donc la revisite moderne et contemporaine du conte de Charles Perrault, qui avait été revu par les frères Grimm, le Petit Chaperon Rouge.

Et le loup y était donc, il était charmant dans son château et je me suis régalée à me rendre dans son antre, en compagnie du chaperon, qui est loin d’être aussi naïve que celle du conte original.

Dans « Loup y es-tu? », le loup est un trentenaire au charme dévastateur, venu se terrer dans l’héritage familial et tenter de sauver le patrimoine ainsi que redorer le blason quelque peu terni de sa famille. Il se nomme Maxime Wolf, une prédestination… à vous de voir !

Bien évidemment, est présente la mère-grand, qui dans le conte se fait dévorer par le loup aux grandes dents, mais qui ici est la figure forte du petit hameau où a lieu l’intrigue et Angèle Delucre n’a pas sa langue dans la poche et ce malgré la blessure à la cheville, qui l’oblige à être chaperonnée par sa petite fille, Amanda, qui débarque de Paris, pour venir lui porter assistance.

A Rouge-Fontaine, il y aussi la rivalité entre ces deux familles et ces histoires de malédictions.

Amanda Delucre, même si aux premiers abords et puis faut dire qu’elle a été élevée dans le mépris de la famille Wolf, ne reste pas insensible aux attraits du loup et à l’offre qui va lui faire bien plus tard et moi non plus.

Et si Maxime et Amanda réussissaient à mettre fin au sort qui s’acharne sur leurs familles et également sur la vie paisible de Rouge-Fontaine ?

Ou alors au contraire ne créaient qu’encore plus d’ennuis, sachant que le grand oncle de Maxime a fait en sorte que tous les habitants le détestent et portent au nom des Wolf, une haine qui dépasse l’entendement ?

Avec « Loup y es-tu ? » oubliez ce grand méchant loup et succombez à tout ce qu’il a à offrir, et Maxime Wolf a de très bons arguments. Et c’est pas Amanda qui me dira le contraire.

Pour conclure, je vote Oui pour cette revisite de conte, et laquelle je mets un coup de cœur, que m’a offert Angela Behelle et qui m’a donné le sourire quand j’ai tourné la dernière page. Et je ne serai pas contre pour découvrir les autres titres qui font partie de la collection « Il est une fois. »


Depuis la veille, il avait consacré une bonne partie de son attente à analyser les événements. Il en était tout d’abord venu à la conclusion finale et trop hâtive qu’il n’agissait que par bravade envers les siens et envers lui-même. Le destin avait mis cette fille sur sa route pour lui permettre de faire un doigt d’honneur à sa très chère famille. Car, Amanda Delucre était la femme interdite par excellence. La citadelle imprenable qui lui vaudrait les pires ennuis s’il s’aventurait à vouloir la conquérir. Ensuite, il avait vu en elle la personne idéale pour se faire accepter dans la région. Il pouvait tirer de ses compétences et de sa réputation. Mais, à son contact, il s’était peu à peu rendu à l’évidence que ce n’était pas sa seule motivation.
Du moins, ça ne l’était plus.
Elle suscitait en lui des sentiments différents, plus puissants et plus dévastateurs. Sa beauté, sa fraîcheur, son naturel et sa vivacité l’avaient conquis. A chacune de leurs rencontres, il avait été déstabilisé, malmené, éconduit par cette flamboyante demoiselle. Et il adorait ça. Il en voulait encore. Il en voulait davantage.
Il devait la séduire, mais pas n’importe comment. Il connaissait l’histoire, il était hors de question qu’elle se répète. Ce qu’il éprouvait déjà pour cette femme le condamnerait à des remords éternels s’il venait, lui aussi, à échouer dans son entreprise.

Hits: 104

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles mal rasés. A un poisson rouge nommé Pépino. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps.

Découvrir également

Cara Dee / Noah

Quelques infos sur le livre : Noah Auteur : Cara DeeSérie : Genre : RomanceEditeur : Juno PublishingCollection …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :