Home / Avis / Audrey Carlan / Calendar girl, tome 5 : Mai

Audrey Carlan / Calendar girl, tome 5 : Mai

Quelques infos sur le livre :

Mai

  • Auteur : Audrey Carlan
  • Serie : Calendar Girl
  • Genres : Romance
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 04/05/ 2017
  • Edition: Broché
  • Pages : 160
  • Prix : 9,95€
  • Rating:  

Résumé :

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl…

Le mois de mai est chargé en émotion.

Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.

C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.

En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Taï Niko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.

Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Olivia, Stéphanie et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

C’est toujours un plaisir de retrouver Mia chaque mois, j’attends avec impatience de découvrir la prochaine destination, c’est presque devenu un jeu pour moi de deviner à l’avance les différentes possibilités que nous offre Audrey Carlan avec son personnage. J’étais assez curieuse de découvrir le prochain Mister à approcher la belle Mia.

On a discuté avec Korri du fait qu’il n’y ait pas d’extrait gratuit dans les livres papiers par rapport à l’ebook et elle se désolait un peu de ne pas y avoir droit se sentant quelque peu lésée par rapport aux lecteurs numériques, mais moi au contraire je trouve que ça donne encore plus envie de continuer l’aventure avec Mia et de la retrouver chaque mois justement parce qu’on ne sait pas ce qui nous attend exactement. Et puis quel intérêt de relire la même chose en ouvrant le livre suivant ? Vous en pensez quoi ?

Maintenant reparlons de Mister Mai, Il m’a suffit de voir le nom de la personnalité ressemblant au Samoan pour craquer et succomber sous le charme. Pour celle qui ne connaisse pas Dwayne Johnson alias « The Rock », c’est un catcheur, acteur, producteur que vous pouvez retrouver dans la franchise « Fast & Furious » depuis le 5eme film. Le délicieux flic dont on a envie de lécher les tablettes c’est lui. Mais il y a aussi « Tolérance Zéro », « Bienvenue dans la jungle » ou « Le roi scorpion »…. Il est canon, non ? Voilà donc Mister Mai Taï Niko ressemble à cette sculpturale bombe.

Taï Niko est le partenaire mannequin de la jeune femme pour ce mois-ci, si l’idée m’a plu justement que pour une fois Mia n’avait pas vraiment le rôle d’escort, j’avoue avoir été un peu déçue de ne pas avoir les précédents échanges avec le fameux client qui ici est Angel d’Amico, un photographe pour maillots de bain, qui ne verra Mia qu’à travers son appareil photo et en compagnie d’autres mannequins. J’ai également regretté qu’il n’y ait pas plus de moments consacrés au travail qu’elle devait effectuer ce mois-ci. J’ai trouvé que Mia prenait plus de bon temps qu’autre chose. Et puis pourquoi la payer à ne rien faire et à se la couler douce à Hawaï ? On les trouve où les patrons comme ça ? Je signe direct !!

Pour moi, vu le contexte je dirais plutôt que Mia était en vacances. Et elle a profité pleinement de chaque instant. Ce tome est pour moi le plus caliente des 5 que j’ai lu. Et Taï Niko nous vend du rêve, sur tous les tableaux, peut-être même un peu trop non ? Il se montre tendre et affectueux, mais aussi plus libéré et déchaîné dans la chambre à coucher. Il a tout pour plaire, mais le fait de savoir qu’il attend le grand amour d’un moment à l’autre, mais que ça ne l’empêche pas de s’amuser avec Mia, m’a un peu refroidi. Surtout qu’il en parle tous les deux comme quelque chose d’important, mais ça ne les empêche pas de savourer les moments à deux. Plutôt deux fois qu’une. Pardon 6 fois qu’une. C’est où qu’on en trouve des comme ça en France ? J’ai du en rater des choses en mariant très jeune. Et oh seigneur!! J’avais déjà du mal avec Alec et ses oui à tout bout de champ, mais là le « frangine » que répète Taï à longueur de temps franchement ça casse tout !!

Alors même si je n’ai pas trop aimé certains aspects de ce tome-ci, j’ai craqué sur le rêve et le voyage dans ce décor paradisiaque que nous offre Audrey Carlan. Je ne donnerais qu’un 4 pour ma note parce que trop de choses m’ont dérangés ce coup-ci et que même si le livre et le personnage masculin sont chauds comme la braise ça ne fait pas tout. N’empêche que je serais présente pour le mois de juin que j’attends déjà avec impatience. J’ai bien envie de découvrir ce charmant vieux monsieur pervers 😉

 

Extrait :

C’est le pire voyage de tous les temps ! Je suis partie de Boston, j’ai fait escale à Chicago puis à Denver, où je remercie le Ciel d’avoir mis mes bottes de moto, aussi confortables que des pantoufles, parce que je me retrouve à traverser l’aéroport en courant. Je suis à deux doigts de rater mon vol pour Las Vegas, mais j’y parviens à temps. Je suis cette personne qui met tout le vol en retard et qu’on déteste devoir attendre. Lorsque je monte dans l’avion et que je cherche ma place en traînant mon bagage à main, trois cents yeux me fusillent du regard. Hélas, les choses ne s’arrangent pas, car je suis assise entre un homme très enrobé et une gamine de huit ans terriblement curieuse, qui voyage seule. Ses parents sont divorcés, et elle a désormais deux familles. Elle déteste la nouvelle « sorcière  » de son père et sa fille plus âgée qu’elle décrit comme étant une brute.

Elle retourne chez sa mère, qui est strip-teaseuse à Vegas. De toute façon, les gens qui vivent à Vegas même travaillent soit dans les casinos, soit dans les restaurants, soit auprès des touristes. Ceux qui habitent en dehors de la ville ont d’autres types d’emplois. J’apprends tout ça de la petite Chasteté, parce qu’elle a décidé de me raconter tout ce qu’il y a à savoir sur elle. Tout. Je sais que sa couleur préférée est le violet, mais pas le foncé, le plus clair ; celui qu’on appellerait lavande. Les animaux sont son truc, surtout les chevaux. Ce qu’il y a de mieux à Denver, chez son père, c’est le terrain et les animaux, parfait pour une gamine de huit ans. Le désavantage, c’est qu’il y a la sorcière et qu’elle gâche le temps qu’elle passe avec son père. Et puis… il y a la culpabilité. La mère de Chasteté a très peu d’amis et aucune famille. La petite fille considère donc qu’il est de son devoir de tenir compagnie à sa mère, parce que « Personne ne veut être seul. Les gens ont besoin des gens  ».

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Vi Keeland / Bossman

Quelques infos sur le livre : Bossman Auteur : Vi Keeland Serie :  Genres : Romance Editeur : Hugo …

2 comments

  1. Je suis actuellement en train de le lire, je pense le finir ce matin. Mais avec ta chronique (la première que je lis sur le Calendar Girl du mois de mai) j’ai encore plus hâte de le finir là !Merci pour ce joli article ! A bientôt !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :