Home / Avis / Caroline Linden / La Famille Reece, Tome 3 : Petites leçons de séduction

Caroline Linden / La Famille Reece, Tome 3 : Petites leçons de séduction

Quelques infos sur le livre :

Petites leçons de séduction

  • Auteur : Caroline Linden
  • Serie : La famille Reece
  • Genres : Romance, historique
  • Editeur : Milady
  • Collection : Pemberley
  • Publication: 23/ 08/ 2013
  • Edition: Poche
  • Pages : 475
  • Prix : 7,90€
  • Rating:  

Résumé :

Avec sa beauté éblouissante et sa réputation sulfureuse, Anthony est redouté par les hommes et désiré par les femmes. Pourtant, ce libertin patenté est éperdument amoureux de Celia. Promise à un autre quelques années auparavant, la jeune femme est désormais veuve. Sa mère s est mise en quête d un bon parti pour la remarier, mais cette fois-ci, Anthony est prêt à tout pour conquérir le coeur de sa belle, et il va mettre à profit ses talents de séducteur.

 

Avis de Ninie :

Pour celles et ceux qui ne le savent peut-être pas, les romances historiques sont un de mes genres de lecture préférés. Allez savoir pourquoi ? Peut-être pour les délicieuses robes des ladys ou tout simplement la cour qui est faite, lorsqu’un gentleman se prend d’affection pour une gentille lady … Les choix sont nombreux et variés 😉

En tout cas c’est donc avec plaisir que j’ai acheté ce livre il y a quelques jours et j’ ai donc profité de ce week-end 100% romance pour le commencer.

Nous commençons le livre avec la première saison à Londres de Célia, soeur du Duc d’Exeter. Comme toute jeune fille convenable, elle est à la recherche du grand amour, et c’est avec plaisir que la demoiselle est courtisée par de nombreux gentlemen.  Lors d’un bal, elle est sauvée in extremis d’un baiser, d’ un homme galant un peu trop entreprenant, par Anthony Hamilton.

Anthony est un ami du frère de la demoiselle, et ressent une certaine attirance pour Célia. Après plusieurs semaines d’hésitation, il décide donc de prendre son courage à deux mains et de demander au Duc l’autorisation de pouvoir faire la cour à sa jeune soeur. Mais il a déjà accepter la demande de mariage d’un autre.

Nous continuons donc l’aventure avec le journal de Célia, qu’elle tient pendant son union avec Mr Bertram. Au bout de 4 années son mari décède suite à la maladie, célia retourne donc auprès de sa famille qu’elle n’a pas vu depuis son mariage.

La duchesse douairière trouvant sa fille trop renfermée sur elle-même depuis son retour, décide d’organiser une partie de campagne avec quelques amis. Anthony Hamilton y est convié par son ami David, le frère de Célia.

Célia retrouve le sourire au fil des semaines grâce à Anthony, mais un complot se joue contre lui. Et la seule qui osera prendre sa défense n’est autre que Célia.

C’est un roman rafraîchissant de douceur, avec une jolie petite intrigue, histoire de donner du piment. Et elle mérite la bonne note de 5 étoiles pour moi.

 

Extrait :

Rosalind, duchesse douairière d’Exeter, risquait dangereusement de perdre son sang-froid.
La charmante partie de campagne qu’elle avait organisée avec tant d’espoir était complètement gâchée après la malheureuse débâcle de la veille. Sa propre fille, surprise dans une situation extrêmement compromettante avec un débauché notoire ! Pis encore, un débauché contre lequel elle la mettait en garde depuis plus de dix ans. Rosalind avait autorisé David à inviter le jeune homme à Ainsley Park bien des années auparavant, parce que son beau-fils lui avait assuré que son ami n’avait nul autre endroit où aller pendant les vacances. Même si le jeune Langford – impossible pour Rosalind de se le représenter sous un autre nom, peu importe comment il se faisait appeler désormais – ne s’était jamais plus mal comporté que les autres amis de David, il y avait toujours eu quelque chose en lui qui l’avait rendue méfiante. Elle avait l’impression que même s’il se trouvait en compagnie de David et d’autres jeunes gens, il ne faisait pas vraiment partie de la bande, qu’il était en quelque sorte distant. Elle avait toujours estimé qu’il était une sorte de loup solitaire, et avait fini par demander à David de ne plus l’inviter afin de protéger son agnelle qui grandissait.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Anna Jane / La prunelle de mes yeux

Quelques infos sur le livre : La prunelle de mes yeux Auteur : Anna Jane Serie :  …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :