Accueil / Avis / Cassandra O’Donnell / Le monde secret de Sombreterre, tome 1 : Le clan perdu

Cassandra O’Donnell / Le monde secret de Sombreterre, tome 1 : Le clan perdu

Quelques infos sur le livre :

Le clan perdu

  • Auteur : Cassandra O’Donnell
  • Serie : Le monde secret de Sombreterre
  • Genres : Jeunesse, Fantasy
  • Editeur : Flammarion jeunesse
  • Collection : Roman 10-13 ans
  • Publication: 06/ 04/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 201
  • Prix : 10€
  • Rating:   

Résumé :

Victor est un petit garçon assez solitaire. Il a été adopté et ne s’entend pas très bien avec sa famille. Il aimerait connaître ses origines. Un jour, une petite fille, Aliana, vient le chercher et lui annonce qu’il est celui qui pourra sauver son monde : le monde de Sombreterre, monde des esprits et des fantômes, dont il est originaire. Avec elle, Victor part affronter son destin.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Brigitte et Flammarion pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

Je découvre l’auteur Cassandra O’Donnell, même si j’ai entendu parler de sa série « Rebecca Kean » ou d’autres de ses romans, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir ses écrits. Son style d’écriture est très fluide, elle va a l’essentiel et sait attirer son jeune public avec ses mots simples, je dois préciser que je n’ai absolument plus la tranche d’âge prévue pour lire ce genre de livre, mais j’ai passé un très agréable moment à découvrir celui-ci à la place de ma fille – qui n’a lu que quelques pages avant de me dire qu’elle n’aimait pas trop tout ce qui est lecture fantastique -, d’ailleurs ça fait du bien au moral de ne pas se prendre la tête et c’est la preuve que de temps en temps lire autre chose que ce dont on a l’habitude ça redonne du peps.

Je voudrais également préciser qu’il y a de très jolies illustrations de Jeremy Fleury et que comme je suis curieuse j’ai été voir son portfolio et je suis tombée un peu plus sous le charme de ses réalisations.

Victor est un jeune orphelin, très différent des autres enfants. Depuis tout petit, il parle avec des fantômes et ce petit détail fait de lui un enfant esseulé et incompris. Il n’a qu’un seul ami Lucas, premier de la classe, qui l’accepte avec ses loufoqueries et qui n’en fait pas tout un fromage, mais lorsque Alina, une petite demoiselle curieuse du monde humain et qui n’a pas sa langue dans sa poche vient se rajouter à l’équation, ça nous donne des aventures hautes en couleur pour ce petit trio de choc.

Concernant l’univers dans lequel nous entraîne Cassandra O’Donnell, c’est un ensemble ensorcelant, on y va de découvertes en révélations, on découvre des esprits-farceurs, des zombreurs, des chuchoteurs, des bestioles imaginaires qui nous apportent une dose de magie pendant la lecture. Sombreterre est un univers fictif très riche, parsemé de monstres plus ou moins pernicieux et peuplé d’êtres aux pouvoirs extraordinaires.

J’ai hâte de découvrir la suite des aventures des trois amis. Rendez-vous sera donc prit pour la ortie du tome 2.

 

Extrait :

À demi aveuglée par la neige et le vent glacial qui lui brûlaient le visage, Alina s’engouffra dans une ruelle entre deux immeubles afin d’échapper aux zombreurs qui la poursuivaient. Longeant un mur, elle parvint à atteindre la porte d’un bâtiment et y pénétra aussitôt. Par chance, la lumière de l’entrée était suffisamment forte pour faire fuir ses assaillants. Une vieille femme, une humaine, était en train de passer la serpillière sur le sol.
— Que fais-tu ici, petite ? Et dans quel état ! Regardez-moi ça ! Ta robe est trempée et tu n’as même pas de manteau ! lança la vieille femme en tournant la tête vers elle.
Alina ôta d’un revers de la main la neige qui parsemait sa robe puis frotta vigoureusement ses bras pour se réchauffer. Elle avait l’intention de se changer dès son arrivée et de trouver une tenue plus chaude et plus adaptée au monde des hommes, mais ces idiots de zombreurs ne lui en avaient malheureusement pas laissé le temps.
— Je peux rester ici quelques instants ? demanda Alina en claquant des dents. Il fait un temps horrible dehors.
La vieille femme fronça les sourcils d’un air soupçonneux.
— Tu es perdue ? Tu ne t’es pas enfuie tout de même !?
Alina lui jeta un regard surpris. Perdue ? Non, elle n’était pas perdue, pas plus qu’elle ne s’était enfuie. Elle était venue dans le monde des hommes pour accomplir une mission. Une mission de la plus haute importance.
— Non, je ne suis pas perdue, répondit Alina.
— Alors où sont tes parents ? demanda la vieille femme d’un ton méfiant.
Alina comprenait l’attitude de la vieille femme. Une petite fille de son âge ne devait pas se promener toute seule la nuit. Seulement voilà, Alina n’était pas une petite fille comme les autres : Alina n’était pas humaine. Et elle savait parfaitement se défendre.

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars…

Découvrir également

Michel Odent / Le bébé est un mammifère

Quelques infos sur le livre : Le bébé est un mammifère Auteur : Michel Odent Serie …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :