Home / Avis / Clive Barker / Book of the Art, tome 2 : Everville

Clive Barker / Book of the Art, tome 2 : Everville

Quelques infos sur le livre :

Everville

  • Auteur : Clive Barker
  • Serie : Book of the Art
  • Genres : Fantasy, Terreur
  • Editeur : Bragelonne
  • Collection : L’Ombre de Bragelonne
  • Publication: 16/08/2017
  • Edition: Broché
  • Pages : 576
  • Prix : 25€
  • Rating:  

 

Résumé :

À la frontière de notre monde et de celui de Quiddity, le mystérieux océan onirique, s’élève Everville. Pendant des années, personne là-bas n’a soupçonné l’existence de ce rivage à l’envoûtant éclat… Jusqu’à ce qu’une jeune femme nommée Phoebe Cobb le découvre, alors qu’elle recherche son compagnon disparu. Ainsi que le fameux détective du surnaturel Harry D’Amour, qui n’a cessé de traquer les forces maléfiques à travers le monde, et livrera peut-être bientôt son plus grand combat dans l’éternelle Everville…

Avis de Anne_B :

Je remercie les Editions Bragelonne pour m’avoir permis de lire ce livre en Service presse. Une superbe édition brochée avec une mention spéciale pour la couverture faite par Bastien Lecouffe-Deharme. C’est d’ailleurs cette illustration qui m’a attirée tout d’abord, avant même le nom de Clive Barker.

Par contre, j’ignorais que Everville était la suite d’un livre que je n’avais pas lu : Secret show.
Les événements d’Everville se produisent 5 ans après ceux du tome 1 avec certains personnages récurrents tels qu’Harry D’Amour, Tesla Bombeck, Raul et d’autres… Beaucoup d’autres… Tant d’autres qu’au bout d’un moment, je me suis perdue dans l’histoire. Et sans vouloir faire un jeu de mot facile, j’ai ramé comme une galérienne sur Quiddity, l’océan onirique, pour arriver au bout des presque 600 pages du livre.

Ce roman aura vraiment été long à lire, non pas à cause du nombre de pages mais parce que j’ai trouvé l’histoire confuse, obscure. L’auteur a choisi d’alterner sans arrêt les récits de chacun de ses nombreux héros au détriment du rythme qui s’essoufflait ainsi que de l’intérêt que j’y portais.

Par moments, cependant, ma curiosité se réveillait, notamment lors des passages avec Phoebe à la recherche de son Joe, mais sinon, pour le reste, j’avais hâte d’en finir.

Et quand c’est enfin arrivé, heureusement que j’étais à un stade de presque complet détachement, parce que j’ai eu la surprise de voir que le livre était à suivre. Et que cette suite n’était pas encore écrite… Quand on sait que Everville est sorti pour la première fois en 1994, on peut se demander si la parution du tome 3 se fera un jour.

Extrait :

Le souvenir, la prophétie et le fantasme

– le passé, l’avenir et le moment de rêve entre eux –

ne forment qu’un seul pays, ne vivant

qu’une seule et immortelle journée.

Savoir ceci, c’est la Sagesse.

L’utiliser, c’est l’Art.

About Anne B

"Il faut toujours garder une petite place pour les livres" telle est la devise que je vous délivre et j'essaie de m'y tenir avec beaucoup de plaisir ! Bisou

Check Also

Fiona Watt / Je dessine ! Les monstres

Quelques infos sur le livre : Je dessine ! Les monstres Auteur : Fiona Watt Serie : …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :