Accueil / LECTURES / CHRONIQUES / Don Miguel Ruiz / La voix de la connaissance

Don Miguel Ruiz / La voix de la connaissance

Quelques infos sur le livre :

La voix de la connaissance

  • Auteur : Don Miguel Ruiz
  • Série :
  • Genre : Documentaire
  • Editeur : J’ai lu
  • Collection : J’ai lu Bien-être
  • Publication : 17/10/2018
  • Edition : Poche
  • Pages : 192
  • Prix : 7,00€
  • Rating : 
4 étoiles

Un guide pratique vers la paix intérieure. Le livre pour comprendre la sagesse Toltèque.

Avis de TeaCup :

Je tiens à remercier les éditions J’ai lu pour l’envoi de ce SP.

Ce livre fait suite à un best seller « les quatre accords toltèques » que je n’ai pas lu, je crois que je dois le noter, car je pense que ça a peut-être était un manque. L’auteur est chamane et c’est la première fois que je m’essaie à ce genre de livre.

J’ai déjà lu des romans de développement personnel, mais par des thérapeutes ou auteurs plus classiques dans l’approche. Le style m’a un peu déstabilisé, j’ai trouvé que l’approche du discours était parfois un peu dure à suivre comme un long discours d’où la logique ou le fil conducteur ne m’apparaissait pas toujours clairement, exemple :

« Ne croyez personne, mais écoutez, parce que parfois un moment d’inspiration ou de chance à saisir, vient de la voix de quelqu’un. La fa_on dont les gens créent leurs histoires peut refléter la façon dont vous créez la vôtre, et quand elles sont exposées, vous pouvez voir comment ils ajoutent foi aux mensonges. Vous pouvez alors voir les mensonges directement, alors que vous pourriez ne les pas voir en vous-même. En écoutant leur histoire, vous pouvez reconnaître la vérité au sujet de quelque chose que vous faites tout le temps, et voir aussi que la vérité peut changer votre propre histoire. Écoutez leur histoire, mais n’y croyez pas. C’est la clef. »

J’ai relu ce paragraphe deux ou trois fois. Certains passages m’ont semblé plus faciles à aborder, d’autres, peut-être par la forme ou le mode de discours ? Je ne sais pas trop, c’était plus compliqué de s’immerger dans le texte. J’ai fait des pauses, sauter des passages, relu un peu selon l’inspiration pour m’immerger dans le roman.

J’en ressors intriguée plus que vraiment convaincue, peut-être les fameux 4 accords toltèques sont un préalable nécessaire ? Je me serais un peu habituée à la manière dont l’auteur gère son texte.

Un livre assez ésotérique qui demande une ouverture d’esprit importante, de l’aborder sans préjugés et de le digérer par étapes pour y trouver des messages qui nous parle (ou pas). Il y a des points à méditer en petits encadrés qui peuvent permettre de pousser la réflexion et, peuvent tout à fait se révéler le point d’une réflexion sur nos croyances sur les gens autour de nous, ce qu’ils projettent pour nous et ce qui nous fait nous voir par leurs yeux, pourquoi nous nous laissons influencer ou pas comment retrouver sa propre réflexion et écouter « sa voix », un peu comme le suggère le titre et le livre.

Intéressant, un peu déroutant, pas forcément accessible à tous, mais une approche intéressante  et en tout cas intrigante.


L’histoire d’Adam et Ève est une belle légende dont presque tout le monde a entendu parler. C’est l’une de mes histoires préférées, parce qu’elle explique symboliquement ce que je vais essayer d’expliquer. L’histoire d’Adam et Ève est fondée sur une vérité absolue, mais je ne l’avais pas comprise quand j’étais enfant. C’est l’un des plus grands enseignements qui ont jamais été dispensés, mais je crois que la plupart des gens ne le comprennent pas vraiment. Je vais vous raconter cette histoire selon un point de vue différent, peut-être du même point de vue que celui qui l’a créée.
C’est votre histoire et la mienne. Il s’agit de nous. Elle concerne toute l’humanité parce que, comme vous le savez, l’humanité n’est qu’un seul être vivant : homme, femme – nous sommes seulement un. Dans cette histoire, nous nous appelons Adam et Ève, et nous sommes les humains originels.
L’histoire commence quand nous sommes dans un état d’innocence, avant de fermer nos yeux spirituels, c’est-à-dire il y a des milliers
d’années. Nous vivions au Paradis, au Jardin d’Èden, qui était un jardin sur terre. Le paradis existe quand nos yeux spirituels sont ouverts. C’est un endroit de paix et de joie, de liberté et d’amour éternel.
Pour nous – Adam et Ève – tout n’était qu’amour. Nous nous aimions et nous respections mutuellement, et nous vivions en harmonie parfaite avec toute la création. Notre relation avec Dieu, notre Créateur, était une parfaite communion d’amour, ce qui signifie que nous communiions avec Dieu tout le temps, et que Dieu communiait avec nous. Il était inconcevable d’avoir peur de Dieu, celui qui nous avait créés. Notre Créateur était un Dieu d’amour et de justice, et nous mettions notre foi et notre confiance en Dieu. Dieu nous donnait une liberté complète, et nous utilisions notre libre volonté pour aimer toute la création, et en jouir. La vie était belle au Paradis. Les humains originels voyaient toute chose avec les yeux de la vérité, comme elles sont, et nous l’aimions. C’est ainsi que nous étions, et il n’y avait pas d’effort à faire.
Eh bien! La légende dit que, au milieu du Paradis, se dressaient deux arbres. L’un était l’Arbre de Vie, qui donnait vie à toute chose dans l’existence, et l’autre était l’Arbre de Mort, plus connu sous le nom d’Arbre de la Connaissance. L’Arbre de la Connaissance était un bel arbre avec des fruits juteux. Très tentants. Et Dieu nous dit : “Ne vous approchez pas de l’Arbre de la Connaissance. Si vous mangez le fruit de cet arbre, vous risquez de mourir.”

Hits: 43

A propos de TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j'ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Découvrir également

Nao Iwamoto / Spiritual Princess, tome 9

Quelques infos sur le livre : Spiritual princess Auteur : Nao IwamotoSérie : Spiritual PrincessGenre : Mangas, ShojoEditeur : KazéCollection : Kazé …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :