Home / Avis / Kat French / Un pianiste ou rien !

Kat French / Un pianiste ou rien !

Quelques infos sur le livre :

Un pianiste ou rien !

  • Auteur : Kat French
  • Serie : 
  • Genres : Romance
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : 
  • Publication: 01/ 06/ 2016
  • Edition: Numérique
  • Pages : 385
  • Prix : 3,99€
  • Rating:  

Résumé :

Elle est une inconditionnelle romantique.

Il est grossier et caractériel…

 

L’objectif de Honey est simple : découvrir le plaisir entre les bras de l’homme idéal. Pour cela, il lui faut juste rencontrer le bon partenaire  –  gentil, drôle, intelligent et surtout HABILE DE SES MAINS… Un pianiste en somme !

Hal, lui, n’a plus aucun but. Depuis qu’il a perdu la vue, sa carrière et sa fiancée, il n’aspire qu’à vivre tranquille… enfin seul. Et à éviter sa nouvelle voisine – joyeuse, bavarde et franchement EXASPERANTE !

 

Autant dire que la rencontre s’annonce électrique !

 

Avis de TeaCup :

Je tiens à remercier les éditions Harlequin et NetGalley pour l’envoi de ce SP.

J’ai lu le titre et pas le résumé, je me suis dit « Allez, un pianiste, ça change ! »… raté ! Il y a bien un « projet pianiste » d’où le titre VO qui doit être quelque chose comme « The piano man project », mais pas de pianiste dedans.

Ceci étant, j’ai passé un super moment de lecture devant cette petite romance toute simple, mais attachante. Il y a une galerie de personnages très attachants qu’on découvre petit à petit et qui ont tous un vrai rôle à jouer. Deux sœurs octogénaires un peu fofolle au look baroque, deux copines marrantes et complices, l’une débridée et l’autre collet montée (qui se débride un peu à coup de sex-toys), un héros caractériel au possible et une héroïne mignonne, attachante, un peu fleur bleu, un peu maladroite et originale, qui s’occupe des autres, parle poliment et évolue à mille lieues des clichés de la romance contemporaine dont on est abreuvé en ce moment.

J’ai vraiment aimé cet aspect « dépaysant » il y a un côté classique une vraie romance avec des codes genre le beau gosse du palier d’en face, le jeu de séduction, de découverte… mais on passe plus de la moitié du livre sans scène de sexe et j’ai aimé ça. il y a de la pudeur, l’héroïne n’est pas bête elle ne saute pas sur tout ce qui bouge, même son voisin, n’est pas pudibonde pour autant… c’est comme une bonne romance hollywoodienne ce livre. L’histoire avance progressivement avec pleins de moments savoureux, de petites blagues qui font sourire en clin d’œil et qui s’installe au fur et à mesure, un héros un peu butor, mais qui en a vu… franchement, j’ai lu le livre très vite et je ne pense pas qu’il révolutionne le genre, pourtant, il fait passé un excellent moment et m’a donné tout ce que j’attends de la romance : des petits papillons, beaucoup de sourires un moment ou deux plus électriques… Et pas qu’une romance ! Un vrai univers tout autour dans lequel tout le monde évolue ça n’a rien d’un décor en carton pâte qui finit par faire lever les yeux au ciel tant on se concentre sur Monsieur/Madame qui se saute sur le râble.

Voilà, je ne regrette pas ma lecture, je dirais que c’est un petit coup de cœur un « 5.5 ou un petit 6 » pas un mega 6 comme « Le cœur entre les pages » auquel je repense souvent (mon dernier coup de cœur je crois ? ), mais un petit moment tendre, complice, ludique, sympathique pour toutes celles qui ont ras le bol de la surenchère de « dirty talk » dans les scènes de cul, de héros macho man sans peur et sans faille au membre surdimensionné devant une héroïne en hyperventilation qui n’a rien dans la tête à part des Louboutin et une envie de se faire………… J’exagère un peu, certes. Mais quand je repense à certains livres ou la surenchère de dramas/de cul/de « mâle fait moi mal »dont je fais overdose en ce moment ! Ce livre-là m’a fait du bien, sans retomber dans le Harlequin année 80/90 ou tout manque cruellement d’humour, de légèreté et tout est totalement téléphoné.

Petite mention spéciale à la déclaration d’amour enflammée du héros qui est trop mignonne, à la « Love Actually » de Andrew Lincoln (vous savez avec les panneaux et le « To me, you are perfect ».

J’ai un peu pensé à Kristin Higgins, Jill Shalvis ou ce genre de romances contemporaines intelligentes et sensibles qui font du bien au moral, tout simplement. Romance doudou en vue !

 

Extrait :

Son seul petit ami durable avait été Sean, à la fac. Etudiant en biologie, il traitait malheureusement le corps de Honey comme une extension de ses cours, quelque chose dont il fallait étudier les causes et les effets. Rien d’étonnant à ce que ledit corps, soumis à cet examen trop minutieux, ait refusé de fonctionner. Elle avait fini par le virer quand il avait sorti une loupe du tiroir de sa table de chevet, avant même de lui déboutonner son jean.
— Honey ? dit Nell, et elle réalisa soudain que ses amies la regardaient, attendant une réponse.
— Je ne sais pas… Peut-être un an.
Haussant les épaules, elle détourna les yeux devant les regards médusés des filles.
— Merde ! Toute une année sans sexe ?
Tash jeta un second vibromasseur dans son panier.
— Je te l’offre. Tu en as encore plus besoin que moi.
— Non, protesta Honey, en le ressortant du panier. Merci, mais ne gaspille pas ton argent. Ça ne marche pas avec moi.
— Ça marche avec tout le monde.
— Pas moi.
— Tu as déjà essayé ?
— Ce n’est pas la peine que j’essaie, d’accord ?
Elle leur tourna le dos, gênée par le tour que venait de prendre la conversation.

About TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j'ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Check Also

Katy Evans / Manwhore, tome 1 : Malcolm le sulfureux

Quelques infos sur le livre : Malcolm le Sulfureux Auteur : Katy Evans Serie : Manwhore Genres : Romance, Contemporaine …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :