Kirby Crow / Scarlet et le loup blanc, tome 2 : La chance du marin

Kirby Crow / Scarlet et le loup blanc, tome 2 : La chance du marin

Quelques infos sur le livre :

La chance du marin

  • Auteur : Kirby Crow
  • Serie : Scarlet et le loup blanc
  • Genres : Homoromance
  • Editeur : Mxm Bookmark
  • Collection : Imaginaire
  • Publication: 18/ 01/ 2017
  • Edition: Numérique
  • Pages : 250
  • Prix : 5,99€
  • Rating:  

Résumé :

Scarlet le colporteur et Liall le bandit se retrouvent en compagnie de l’équipage d’un brigantin rshani, voguant à travers les eaux glaciales en direction du Nord, après qu’un message cryptique a poussé Liall à rentrer chez lui.

Suite à une rencontre presque fatale avec des chasseurs de primes à la recherche de Liall, Scarlet a pris la décision de suivre ce dernier, peu importe les dangers. Dans leur périlleuse quête pour se réapproprier le passé de Liall, ils seront pourchassés sans relâche à travers les mers tumultueuses. Cependant, les deux hommes n’ont aucune idée des épreuves bien plus dangereuses qui les attendent dans le légendaire Pays de la Nuit.

 

Avis de Korri :

J’ai adoré me replonger dans le deuxième tome de Scarlet. Un deuxième volet qui commence à l’endroit exact ou finit le premier récit. Ce que je trouve bien, c’est qu’un petit récapitulatif du premier tome est fait dans le premier chapitre sans être trop rébarbatif en mettant même quelques indices supplémentaires pour comprendre l’histoire. Nos deux protagonistes doivent cohabiter sur un bateau vers  une destination dangereuse vers les terres de Liall. Cette proximité est très difficile pour Scarlet. L’équipage lui fait comprendre que s’il est sur ce bateau, c’est comme « putain » de Liall.

Ce qui fait que Scarlet est très souvent enfermé dans la cabine qu’il partage avec Liall. Durant leur périple vers la terre du Nord, ils vont affronter des dangers, un équipage des plus hostiles, des maladies lier à la proximité des marins. En partant, Liall ne souhaite pas de Scarlet pour ce voyage, il l’avait prévenu que le voyage vers son pays d’origine était long et loin de tout repos. Mais voila plus les épreuves endurées par les deux hommes, vont créer un lien très fort entre eux.

Un volet où l’on découvre plus sur le beau Liall, il rentre chez lui, durant ce long voyage, il va se confronter à ses propres souvenirs qui vont le faire souffrir.

Un tome ou les sentiments entre nos deux héros se développe et ils s’avouent à deux mi-mots et par des gestes qu’ils nous montrent.

Hélas, ce retour chez lui le stress de plus en plus à chaque mile que le bateau franchi, il se rend contre que leur arrivée ne se fera pas sans difficultés.

Une grande partie de ce roman, se situe sur les océans, rien de gênant pour  la lecture. Les différentes situations que les hommes vont vivre donne de la force à l‘histoire, et, font de cette lecture une épopée fantastique.

Leur scène est toujours tendre et pleine de retenue.

Mais la fin du tome avec l’arrivée de Liall dans ses terres va faire naître les premiers indices sur les pourquoi de son exil.

Que vont faire resurgir, c’est fait.

Que vont telle changer dans leur rapprochement.

Nous voila a la porte du prochain volet, j’espère attendre autant que pour le deuxième volet. Une fin  que je trouve encore plus frustrante que le premier tome.

J’ai hâte de la lire.

La plume de l’auteur est toujours aussi fluide et additive, j’avais pu la découvrir sur l’ancien volet. Je découvrirai donc le prochain tome avec grand plaisir.

 

Extrait :

Ses cheveux noirs avaient poussé et étaient devenus quelque peu hirsutes au cours des mois écoulés. La coupure sous son œil droit s’était refermée en une épaisse ligne rouge qui laisserait une cicatrice permanente. Il repoussa ses cheveux de ses yeux et essaya à nouveau, timidement :

Est-ce que je te plais?

Liall secoua la tête. Durant un instant, les traits de Scarlet prirent un air effaré.

Scarlet, dit-il.

Sa propre voix lui parut très étrange, tendue et rauque à la fois, et il comprit que c’était un signe de nervosité.

Tu es on ne peut plus agréable à regarder. Comment peux-tu ne pas savoir à quel point tu es beau?

La lumière revint dans les yeux du jeune homme.

Je ne me plains pas, répondit-il avec nonchalance. En tout cas je n’ai jamais eu de commentaires négatifs à ce sujet.

Cette dernière phrase aurait pu sembler vaniteuse et Scarlet s’éclaircit la gorge, soudain embarrassé, avant d’ajouter :

Non pas que quiconque ait eu la prérogative de le faire.

Il s’assit sur la couchette pour retirer ses bottes, détacha rapidement sa ceinture et commença à faire glisser ses culottes le long de ses hanches tout en étant assis. Puis il se figea, les mains hésitantes, tandis que le rouge envahissait ses joues.

Continue, s’il te plaît, dit Liall.

Laisser un commentaire