Accueil / Avis / Kristan Higgins / Blue Heron, tome 2 : Sans plus attendre

Kristan Higgins / Blue Heron, tome 2 : Sans plus attendre

Quelques infos sur le livre :

Sans plus attendre

  • Auteur : Kristan Higgins
  • Serie : Blue Heron
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : Mosaïc
  • Publication: 28/ 10/ 2015
  • Edition: Numérique
  • Pages : 481
  • Prix : 13,99€
  • Rating:  

 

Résumé :

Tic, tac… Tic, tac.  A 35 ans, encore célibataire et zéro bébé en vue, Honor est convaincue que son horloge biologique lui fait les gros yeux.  Elle se résout à parler mariage à l’homme qu’elle aime depuis le lycée et avec lequel elle entretient une relation amoureuse extrêmement intermittente. Résultat ? Un refus gentiment emballé mais sans équivoque. Déjà sonnée, Honor reçoit le coup de grâce quelques semaines plus tard, quand l’ex homme de sa vie annonce son mariage avec celle qu’elle considérait jusque-là comme sa meilleure amie.

Prête à tout pour redonner un peu de tenue à son amour-propre ratatiné, Honor (envisage cette fois le mariage de convenance et)  fait une proposition à un certain Tom Barlow, professeur d’anglais de Manningsport qui a désespérément  besoin d’une green card pour rester aux Etats-Unis. Sur le coup, l’idée lui semble géniale … avant que la situation ne s’emballe et n’échappe totalement à son contrôle.

 

Avis de Phika :

Il m’a fallu une bonne vingtaine de pages pour me défaire de « Honor la grande soeur pas très sympa » et passer à « Honor la femme agréable ».

Disons qu’elle ne faisait pas partie des filles intéressantes du Tome 1. Enfin, personnellement. Lorsque j’ai vu qu’elle était le personnage principal, j’ai été déçue, je dois bien l’avouer. Mais j’ai continué ma lecture…

Sauf que… une héroïne « bof » et de très longs détails sur les vignes, c’est un peu ennuyant.

Bref, j’ai poursuivi, en survolant quelques passages.

Nous avons donc Honor, la seconde fille de la famille Holland, 35 ans et toujours célibataire. Elle a l’air assez froide comme personne, limite coincée. Son petit chien, Spike, lui donne un aspect un peu plus chaleureux. Lorsque son médecin (Jeremy, l’ex de sa petite soeur Faith) lui rappelle que son horloge interne tourne rapidement, Honor se dit qu’il est temps d’avancer en courant. Elle veut un bébé avant qu’il ne soit trop tard. Elle ne voit que Brogan, son ami d’enfance, et accessoirement sexfriend, pour « enfanter » vite et bien. Alors elle se lance. Mais tout ne marche pas comme prévu. Un refus. Une trahison. La solitude…

Honor décide de changer sa coupe de cheveux, sa façon de vivre et ose.

Sa grand-mère, Goggy, va lui faire une proposition. Une de ses amies essaye de contracter un mariage arrangé afin de procurer une carte verte à son neveu.

Le neveu s’appelle Tom, professeur qui attire les filles et les femmes comme des aimants. Ce personnage m’a un peu déçue aussi. Il repousse toutes ces femmes à longueur de journée et, face à Honor, il est cassant et arrogant (même s’il s’en rend compte), puis dragueur devant Colleen (pour se divertir). J’aurais aimé qu’il reste comme dans sa salle de cours.

Voilà, ce qui est bien c’est qu’on sait ce que devient John, le papa Holland, ainsi que toute la famille.

Ceci reste mon avis bien sûr…

N’hésitez pas à lire ce roman car les 100 dernières pages sont pas mal. Mais il faut tenir jusque là.

 

Extrait :

– Je le savais ! J’étais sûre que tu tomberais amoureuse de lui ! Il est merveilleux, ce garçon ! Et tellement beau, par-dessus le marché !

– Tu ne l’as jamais vu, Goggy.

– Pas la peine !

A propos de Phika

Adolescente, je lisais les romances Harlequin et Molière. Aujourd’hui, je dévore les romances et dystopies Young Adults ainsi que les mangas (plus précisément les Shojo). Je lis partout: jusque dans les toilettes (ne faites pas genre je ne l’ai jamais fait ! Tout le monde le fait !!!mdr) et ma voiture.

Découvrir également

Sharon Cameron / The forgetting, tome 1 : La cité de l’oubli

Quelques infos sur le livre : La cité de l’oubli Auteur : Sharon Cameron Serie : The …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :