Accueil / Livres / Littérature / Maxime Gillio & Sophie Jomain / Thérapie du Crime

Maxime Gillio & Sophie Jomain / Thérapie du Crime

Quelques infos sur le livre :

Thérapie du Crime

  • Auteur : Maxime Gillio & Sophie Jomain
  • Serie : 
  • Genres :  Comédie policière
  • Editeur : Pygmalion
  • Collection : 
  • Publication: 28/03/ 2018
  • Edition: Broché
  • Pages : 388
  • Prix : 18€
  • Rating:   

Résumé :

Alice Rivière est une psychologue peu conventionnelle. L’incongruité, c’est son truc. Elle ne fait rien comme personne et c’est même la raison pour laquelle on vient la voir. D’ailleurs, si elle pouvait parler de ce qu’on lui confie lors de ces séances, elle aurait des centaines d’histoires à raconter. Mais la discrétion est une règle d’or. Une règle fortement ébranlée par la réapparition du commandant Xavier Capelle qui vient lui soutirer des informations sur un de ses patients. Encore faudrait-il qu’elle accepte de l’aider et qu’elle lui pardonne l’humiliation subie seize ans plus tôt. Et pour ça, il peut toujours courir…

 

Avis de TeaCup :

Je tiens à remercier les éditions Pygmalion pour l’envoi de ce SP.

J’ai déjà lu les deux auteurs dans des styles différents (témoignage personnel pour lui, fantastique urban etc. pour elle), j’étais curieuse de voir le mélange de plumes. Alors – je peux me tromper – mais on sent (ou j’ai eu l’impression) que Sophie J. gérait Alice, l’héroïne, et Maxime G. Xavier, le héros. Les deux ont des tics de langage, un style totalement différent donc il y a une vraie cohérence dans le double point de vue. C’est déjà tout bénef !

Le mélange comédie policière assez légère, marche bien. On ne se prend pas la tête on passe un bon moment sans s’ennuyer. J’ai regretté que l’enquête ne soit pas plus touffue, plus mystérieuse assez vite. J’ai lu peu de polars, mais je suis plus une habituée d’Agatha Christie on va dire. Les énigmes à tiroir le méchant qu’on ne devine… jamais, là ce n’est pas vraiment le ton et le but. On est effectivement plus sur des séries policières fun qui ne se prennent pas le chou à la MENTALIST ou autre (bon je fais la comparaison un peu au pif, j’en regarde peu et le CASTLE cité en couv’, je n’ai jamais vu, je dois l’avouer).

S’il y a quelques très belles phrases, surtout du personnage de Xavier sur son rôle de père. Cet aspect est malheureusement totalement évacué quand c’était la partie la plus touchante, Alice étant dans une relation avec son fils quasi idéal, tout va bien, tout est parfait super top… la relation de Xavier et son fils m’a semblé sonné beaucoup plus juste par ses doutes et incompréhensions, avec une bonne dose d’amour pudique et maladroit. Donc dommage qu’on en reparle sur la fin), il y a aussi des répliques légères et drôles de Alice, plus cynique et cash de Xavier (je suis dans la team Xavier niveau humour.

Quelques aspects m’ont gêné cependant. L’énigme. Ça n’avance pas assez vite c’est trop clair (ou perso je trouvais ça un peu téléphoné). Voir une brigade penser à tracer un GPS de voiture qu’après X temps après meurtre on se dit, euuuuh ??? Super efficace, les gars (dans ma tête c’était genre la procédure numéro un avec un véhicule récent mais bon). Dommage. En fait ça n’arrive que quand ça arrange bien l’enquête.

J’ai aussi tiqué de voir une sexologue sortir des statistiques très précises sur des thèmes qui, quand on les vérifie sur le Net (rapidement hein, j’ai lancé une recherche sur mon portable, pas épluché tout Internet) n’apparaisse pas, ne se vérifie pas du tout. Le côté thérapie en fait n’est pas vraiment crédible, « loufoque » comme décrit, oui. Savoir si ça a une chance de marcher ? Je ne sais pas, peut-être les auteurs ont rencontré ce genre de thérapeutes, qui sait ? Les motivations du serial killer aussi sont assez classiques, on a l’impression d’avoir vu ça… bah pour tous les meurtriers. Peut-être justement parce que c’est forcément ainsi ? Je ne sais pas du tout. Bref ce sont les bémols que j’ai cités plus haut.

Vu le déroulement on suppose que les deux auteurs espèrent un tome 2 et ça serait intéressant de voir l’équipe maintenant constituée Capelle/Rivière affronter ensemble une enquête au lieu de juste régler leurs comptes (même si cet aspect est très sympa !). Je mets aussi une « mention spéciale » au côté lillois. Tout se passe dans le nord, très précis et carré, et j’aime bien ne pas me retrouver parachuter dans un pays anglo-saxon sans aucune raison. En France aussi c’est sympa ☺ ☺

Un livre fun, pas un gros polar hyper chiadé, mais un joli moment de détente que  j’ai lu assez vite et du coup que je note assez bien, trouvons l’écriture, les personnages assez antagonistes et efficaces. Pour les fans du genre comédie policières !

Extrait :

A propos de TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j'ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Découvrir également

Fugita / Otaku Otaku, tome 1

Quelques infos sur le livre :   Otaku Otaku  Auteur : Fugita Serie : Otaku Otaku   Genres …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :