Home / Avis / Olivier Gay / Les épées de glace, tome 1 : Le sang sur la lame

Olivier Gay / Les épées de glace, tome 1 : Le sang sur la lame

Quelques infos sur le livre :

 Le sang sur la lame

  • Auteur : Olivier Gay
  • Serie : Les épées de glace
  • Genres : fantasy
  • Editeur : Bragelonne
  • Collection : Milady – Fantasy
  • Publication: 19/05/2017
  • Edition: poche
  • Pages : 576
  • Prix : 7,90€
  • Rating:  

Résumé :

Lorsque Deria, fille d’un obscur baron du Nord, est retrouvée assassinée dans la capitale, les plus puissants de l’Empire font tout pour cacher sa mort à son père. Les deux amis les plus proches de la jeune fille, Shani, sa servante, et Mahlin, un garde du palais, se retrouvent alors mêlés malgré eux à cette conspiration. N’écoutant que leur cœur, ils décident d’annoncer eux-mêmes la nouvelle au mystérieux baron.

Ils n’auraient sans doute jamais entrepris un tel voyage vers le Nord s’ils avaient su qui était réellement le père de Deria. Car, désormais, l’Empire va trembler.

 

Avis de BimboStratus :

Je remercie vraiment Bragelonne pour ce SP. On m’avait dit du bien d’Olivier Gay et je suis contente d’avoir découvert cet auteur dont la plume m’a ravie !

Quand on commence le livre on entre de suite dans le vif du sujet, en compagnie de Mahlin, Deria et Shani. L’exposition est efficace et tout au cours du récit il n’y a pas un seul temps mort. Même quand l’auteur décide de s’amuser en parlant d’un personnage complètement secondaire, cela se résout rapidement et ne vient pas entacher le rythme de lecture. C’est un réel plaisir et les pages ont défilé bien vite entre mes mains.

L’intrigue est chouette, on a beaucoup de données inconnues et des protagonistes et héros plus ou moins sûrs de connaître le fin mot de l’histoire. Les épées de glace brille par son absence de suspens pesant et d’attente interminable, on se laisse porter par les évènements et les révélations qui se succèdent sans heurts, dans une symphonie très bien orchestrée. Au final pour le moment je ne suis sûre de rien et je m’attends à de beaux retournements de situation dans le tome 2 !

Les personnages sont certes un peu cliché mais restent diversifiés et profonds, avec des caractéristiques qui permettent de les différencier facilement mais aussi de les reconnaître et de les apprécier pour ce qu’ils sont. Le père de Deria est ultra-charismatique et on se surprend à l’apprécier, au-delà de toute logique.

Petit bémol à mon histoire d’amour avec ce bouquin : les travers sexistes. Shani est une servante grassouillette et timide que personne ne regarde et devient une femme athlétique au caractère bien trempé… et qui plaît aux hommes (on oublie dans le livre toute représentation positive des personnes non-hétéros, ce qui est aussi à déplorer). À UN moment il est vaguement évoqué que l’attirance pour les femmes fines est une « mode ». Mis à côté du nombre de fois (trop nombreuses) où on s’attarde sur le physique de Shani qui évolue et blablabla, c’est léger.

Après il y a des personnages féminins forts, mais ils sont à peine esquissés en comparaison du nombre de personnages masculins, de leur diversité et leur développement. Et qu’on ne vienne pas me dire que « au Moyen-Âge blablabla » : on a trop peu d’informations objectives pour se permettre d’émettre autre chose que des hypothèses sur cette époque et, en plus, ici on est dans de la fantasy. Tellement de sujets pourraient être abordés pour changer les mentalités… Mais non, l’auteur ne s’est peut-être même pas la question et a fait un livre « normal » et normé. Dommage !

Il y a quelques coquilles et fautes vers la fin de l’ouvrage mais, dans l’ensemble, tout est fluide et très bien écrit sans être pompeux.

J’ai acheté le tome 2 avant d’avoir fini le premier et je lirai plus tard la série sur le Boucher avec un réel intérêt, je reste conquise malgré mes réserves !

 

Extrait :

– Je vous remercie de m’avoir averti, mais la suite me regarde.
– Qu’est-ce que vous comptez faire ?
Le baron se leva et sa voix enfla au fur et à mesure qu’il parlait :
– J’ai bien l’impression que certains ont oublié qui j’étais, là-bas. Comment osent-ils me prendre pour un imbécile ? Comment osent-ils jouer avec la mémoire de ma fille ? Je vais aller à Musheim et je vais mener l’enquête à ma façon. Je vais saigner ce Semos comme un pourceau. Puis je vais tuer tous ceux qui me tomberont sous la main dans la Basse-Ville, coupe-jarrets, brigands, jusqu’à ce qu’on me dénonce l’assassin de ma fille. Lorsque je l’aurai trouvé, j’abattrai sa famille, ses amis, ses relations sous ses yeux. Alors seulement je m’occuperai de lui, un lambeau de chair après l’autre. Je l’étoufferai avec ses propres testicules et, morceau par morceau, je lui ferai maudire le jour où sa mère a écarté ses cuisses pour son père.
Shani le regarda, épouvantée, les yeux écarquillés. Mahlin se passa la main dans les cheveux, cherchant à garder une contenance.
– Vous avez vraiment l’intention d’aller à Musheim ? Je ne veux pas vous vexer – surtout pas – mais je ne suis pas sûr qu’un homme seul fasse la différence.
Le baron se détourna des deux jeunes gens et croisa les mains derrière son dos. Il regardait les flammes dansant dans la cheminée.
– On m’a donné de nombreux noms. Le Faiseur de veuves. Le Démon cornu. L’Épée de glace. Les Koushites m’appelaient Unga’ular, le Danseur Rouge. Je suis Rekk. Le Boucher. Je fais toujours la différence.

About BimboStratus

Rôliste passionnée, j'adore l'amour et le sexe. Féministe attentionnée, j'aime les nuages et les étoiles. Et les livres dans tous ça ? C'est surfait, mais y'en a des biens. Suivez mon regard.

Check Also

Nao Hinachi / Coeur de hérisson, tome 4

Quelques infos sur le livre :   Coeur de hérisson Auteur : Nao Hinachi Serie : Coeur de …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :