Accueil / LITTÉRATURE / CHRONIQUES / Penny Reid / Le Club des Tricoteuses Anonymes, tome 3 : Piratage amoureux

Penny Reid / Le Club des Tricoteuses Anonymes, tome 3 : Piratage amoureux

Quelques infos sur le livre :

Piratage amoureux #3

  • Auteur : Penny Reid
  • Série : Le Club des Tricoteuses Anonymes
  • Genre : Romance Feel Good, Chick lit
  • Editeur : MxM Bookmark
  • Collection : Collection Infinity
  • Publication : numérique 28/03/2018 – papier 28/04/2018
  • Edition : Numérique
  • Pages : 398
  • Prix : 5,99€
  • Rating : 

Résumé :

Il y a trois choses que vous devez savoir à propos de Sandra Fielding :

1) Elle fait pleurer tous ses premiers rendez-vous,
2) Elle n’a pas été embrassée depuis plus de deux ans, et
3) Elle sait tricoter.

Sandra a du mal à retirer sa casquette de psychothérapeute. Sur ses trente derniers rencards, vingt-neuf se sont terminés de la même manière : avec un homme sanglotant de manière incontrôlable. Après une énième catastrophe de ce genre, Sandra ─ au bord du désespoir et peut-être légèrement éméchée ─ se laisse aller, pour une nuit, dans les bras de son séduisant serveur, Alex.

Chamailleur, secret et froid, Alex est sans doute l’opposé de tout ce qu’il lui faut. Mais à présent, celle qui a passé toute sa vie à aider les personnes à changer pour le mieux doit accepter de tomber amoureuse de quelqu’un qui refuse catégoriquement de changer.

Il s’agit du troisième roman de la série « Le club des tricoteuses anonymes ». Tous les livres de la série peuvent être lus indépendamment.

Avis de Anne_B :

Avant tout, je tiens à remercier les Editions MxM Bookmark pour m’avoir permis de lire ce roman en Service Presse.

Après avoir fait la connaissance de Janie et Elisabeth dans les deux tomes précédents, c’est au tour de Sandra d’être l’héroïne de ce troisième opus des aventures du club des tricoteuses.

Sandra, la rouquine aux yeux verts, est psychothérapeute pédiatrique ; à l’inverse de sa vie professionnelle épanouie, sa vie sexuelle est inexistante. Mais à vingt-huit ans, elle est décidée à trouver l’âme sœur, alors, un vendredi sur deux, toujours dans le même restaurant, elle a rendez-vous avec un inconnu choisi sur un site de rencontres. Sa personnalité sympathique attire les confidences et invariablement, son rencard lui raconte ses déboires amoureux et finit en larmes. Compatissante et résignée (cela fait plus de deux ans que la même chose se reproduit à chaque fois !), Sandra l’oriente alors vers Thomas, son ami psy. Heureusement pour Sandra, une seule bonne chose ressort de tous ces rendez-vous manqués, c’est Alex, le jeune serveur qui s’occupe de sa table à chaque fois. Alex, le spécimen de virilité pure dont la présence compense tous ces premiers rendez-vous ratés. Cela fait deux ans qu’un vendredi sur deux, Alex observe Sandra sans jamais avoir tenté le moindre rapprochement mais une robe rouge va tout changer…

J’ai beaucoup aimé Sandra à la personnalité solaire, un peu foldingue et amusante, avec par exemple ses bizarres obsessions pour les t-shirt à thèmes excentriques. Elle recherche la fiabilité et la sérénité d’une relation amoureuse bien tranquille mais n’hésite pas à s’engager courageusement dans une histoire d’amour avec un homme à gros bagage émotionnel. Elle craint un peu d’être une cougar mais l’assume complètement par la suite. Elle est fidèle à sa parole, entière. Elle n’opte pas pour la facilité en choisissant Alex mais parvient, malgré tout, à désamorcer toutes les embûches rencontrées. Bref, je l’ai trouvé épatante.

Alex est quelqu’un de très attachant. La vie a fait de lui quelqu’un qui ne sait pas comment se comporter avec les autres. Il n’a confiance en personne et la paranoïa est son quotidien ; il est très énigmatique, très secret. On sent que c’est quelqu’un de très seul, à qui on a volé sa vie. J’ai aimé qu’Alex soit aussi sentimental, si fleur bleue et romantique tout en étant hyper sexy. Ses failles donnent très envie de le protéger, l’existence qu’on l’a obligé à mener est tellement pathétique…

Comme dans les histoires précédentes, il y a une bonne part d’intrigue policière : Alex est un hacker de génie dont les activités touchent à la Sécurité Nationale. Pour la petite histoire, Penny Reid révèle que c’est son mari qui lui a soufflé l’idée des bitcoins ; c’est original, même si comme Sandra, je n’ai compris que la notion de base de cette monnaie virtuelle !

On retrouve également avec plaisir tout le club des tricoteuses. Leurs réunions du mardi soir sont un vrai moment de bonheur, toutes les copines sont présentes dans ce tome, mais aussi Nico et Quinn. Bref, un régal !

Pas facile d’en révéler le moins possible pour vous laisser le plaisir de la découverte, j’espère en tous cas vous avoir donné envie de lire ce tome que j’ai trouvé très bon.

Extrait :

— Bonsoir, dit-il de sa voix veloutée qui envoya de délicieuses vibrations depuis mon nez jusqu’à mes orteils. Je suis Alex, et je serai votre serveur ce soir.
Calme-toi. Calme-toi et agis calmement. Sois détendue et agis de façon détendue, sois de glace. Tu es un bloc de glace. Sois détendue.
La chaleur irradia de mon cou et de mes joues ; mais puisque je m’y attendais, je parvins à la calmer avant qu’elle ne devienne visible. Je me figeai un instant, pris une profonde inspiration et levai menton et yeux pour croiser son regard.
Ahh, Alex le serveur.
Alex le serveur était sur ma liste de coquins à fesser, à la troisième place juste après Henry Cavill l’acteur, et Henry Cavill Superman. Il était la preuve que Dieu existait, et qu’il aimait les femmes hétéros.

 

Acheter ce livre  :

A propos de Anne B

"Il faut toujours garder une petite place pour les livres" telle est la devise que je vous délivre et j'essaie de m'y tenir avec beaucoup de plaisir ! Bisou

Découvrir également

Sarah Morgan / From New York with love, tome 2 : Un été dans les Hamptons

#SarahMorgan  #SethCarlyle #FromNewYorkWithLove #UnEteDansLesHamptons  Quelques infos sur le livre : Un été dans les Hamptons Auteur …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :