Accueil / LITTÉRATURE / CHRONIQUES / Rohan Lockhart / Teamplay

Rohan Lockhart / Teamplay

Quelques infos sur le livre :

Teamplay

  • Auteur : Rohan Lockhart
  • Serie : 
  • Genres : Romance
  • Editeur : Mxm Bookmark / Collection Infinity
  • Collection : 
  • Publication: 08/ 08/ 2018
  • Edition: Numérique
  • Pages : 261
  • Prix : 5,99€
  • Rating:  

Résumé :

“On ne devient pas champion dans un gymnase. On devient champion grâce à ce qu’on ressent ; un désir, un rêve, une vision. On doit avoir du talent et de la technique. Mais le talent doit être plus fort que la technique.”*

Les Desperado de Chicago est l’une des meilleures équipes d’Esport de la WO ligue. Aslan, y joue depuis maintenant plusieurs mois. Ses journées sont rythmées entre musculation, entraînements et matchs. Ses nuits, il les passe à streamer sur sa chaîne pour ses fans. Et si parfois la France et sa famille lui manquent, cette vie est un rêve auquel il ne renoncerait pour rien, ni personne.
Mais l’arrivée chez les Desperado d’un coach et de Minho va tout faire basculer. Déjà double champion du monde, le nouveau joueur n’aura aucun mal à s’imposer dans l’équipe. Pour faire ses preuves, Aslan devra apprendre à s’associer à son nouveau coéquipier.
De victoires en défaites, dans l’arène Californienne, Minho et Aslan apprendront à se connaître. Il se pourrait même que le jeu tisse d’autres vérités…

 

Avis de Mela :

Tout d’abord, et avant de partager mon avis et mes ressentis concernant Teamplay, je tenais à remercier Johanna et les éditions MxM Bookmark de m’avoir confié la lecture de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

 

Bienvenue dans l’esport !

C’est écrit sur la couverture de Teamplay et je peux déjà vous dire que j’ai été la bienvenue dans cet univers sportif qui m’est totalement étranger, même si depuis ma lecture j’ai acquis quelques notions.

 

Certes, je savais que ce genre de compétition existait, que des professionnels en faisaient leurs métiers et en vivaient assez confortablement. Et grâce à Aslan et Minho, les deux joueurs des Desperado de Chicago, j’ai eu droit à une immersion des plus complètes et je me suis vraiment régalée en passant un excellent moment en leur compagnie.

 

Même si les jeux vidéos, les phases de qualification, les sessions d’échange avec les fans, les entraînements ont la part belle, c’est surtout l’histoire pleine de tendresse et de tatônements entre Aslan et Minho qui fait le récit de Teamplay.

 

Aslan est un joueur français et qui dès son plus jeune âge, a toujours eu une manette de console entre ses mains et en faire son métier était une évidence, même si l’esport n’avait pas grand impact et grande publicité en France.

Intégré aux Desperado de Chicago, il vit à Los Angeles avec le reste de son équipe et concourt dans la ligue WatchOver depuis quelque temps désormais.

 

Aux États-Unis, l’esport est comme une religion et bon nombre d’équipes se challengent pour gagner les compétitions et obtenir plus de sponsors mais également voir sa base de fans s’agrandir.

 

Alors que la saison est déjà bien entamée et qu’une phase de jeux est passée, l’équipe des Desperado se voit chamboulée et restructurée avec l’arrivée d’un nouveau coach mais aussi d’un joueur supplémentaire, mais pas n’importe lequel puisque Minho est champion du monde d’esport avec son équipe nationale, la Corée du Sud.

 

Sauf qu’il n’y a pas que les Desperado qui sont chamboulés, Aslan l’est aussi également même s’il a eu du mal à se l’avouer et c’est un peu ça qui a fait la trame de Teamplay.

 

Ainsi au gré des challenges en ligne, des nombreux streamings, de l’esprit d’équipe, des défaites, des classements de points, des victoires arrachées grâce à une dernière combinaison de jeu, suivez les premiers pas et les hésitations de nos joueurs qui se découvrent bien plus en commun, et même si Aslan est effrayé et a du mal à assumer cette nouvelle facette de sa personnalité, Minho est là pour le rassurer et lui laisser le temps nécessaire pour s’affirmer en dehors des arènes de jeux vidéos.

 

Teamplay est une jolie romance et l’auteur connaît son sujet concernant l’esport car il a su très bien en retranscrire les grandes lignes et m’a fait plonger dans cet univers qui reste assez fermé pour les non-initiés.

Teamplay m’a fait passer un très bon moment de lecture que je recommande grandement et Aslan & Minho sont très attachants.

 

Extrait :

Quand nous rentrâmes à la villa, et que je montai les escaliers pour aller dans ma chambre, je m’arrêtai quelques instants face à la porte de Minho. Le plus difficile était de me dire que nous étions séparés uniquement de quelques mètres, par un simple mur, une porte. Il était là, derrière ce bois, derrière ce placo. Peut-être était-il allongé sur son lit en regardant son portable comme il le faisait souvent, ou jouait-il à un jeu, sans moi, comme c’était désormais le cas.

Je songeais souvent à ses actions et me demandais si lui aussi regrettait nos parties endiablées, nos discussions d’après streaming, nos silences éloquents.

Il souffrait, je le savais. Il me l’avait lui-même affirmé. Et quelque part, je trouvais ça fou que deux hommes qui s’apprécient comme nous, en arrivent à se faire du mal, à endurer autant de déchirement. Mais je ne pouvais pas le forcer à me regarder, à rester à mes côtés. C’était son droit le plus légitime. Seulement, plus le temps passait et plus je réalisais avec une violence incroyable que cette déchirure, cette peine que je ressentais, ne serait pas éphémère.

Minho n’était pas qu’entré dans ma vie. Il l’avait marqué, au fer chaud. Et je ne pouvais tout simplement pas tourner la page, c’était un fait. La seule possibilité qui s’offrait à moi était d’accepter ce que je refoulais. D’assumer cette part sombre de moi. De la tolérer, de la comprendre. De cesser de penser aux préjugés et à tout ce qui gravitait autour d’un mot que je redoutais.

Car c’était de ça qu’il s’agissait.

De crainte.

De la peur de l’inconnu.

D’une angoisse générée par une société stigmatisante.

Par les religions aussi, je l’admettais.

Moi Aslan, vingt-trois ans et joueur professionnel, j’avais tout simplement réprimé mon homosexualité. Et même si cette pensée était claire dans ma tête, l’assumer et faire le premier pas me paraissait encore bien trop difficile.

Je ne pouvais pas changer du jour au lendemain parce que j’avais cessé de me mentir. 

 

 

Acheter ce livre  :
Prix: Consulter sur Amazon.fr

Hits: 1

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles mal rasés. A un poisson rouge nommé Pépino. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps.

Découvrir également

Virginie Grimaldi / Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

#VirginieGrimaldi #LeParfumDuBonheurEstPlusFortSousLaPluie Quelques infos sur le livre : Le parfum du bonheur est plus fort sous …

Un commentaire

  1. MarleneEloradana

    J’ai passé un super moment avec ce roman ! C’était hyper cool et original

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :