Accueil / LITTÉRATURE / INTERVIEWS / Interview #12 : CJ Sterne

Interview #12 : CJ Sterne

#Interview #CJSterne

Grâce à l’op #LAFRENCHTOUCHE de l’éditeur Mxm Bookmark j’ai eu l’occasion de passer un peu de temps à questionner quelques auteurs français au talent indéniable (merci Johanna). Pour ce nouveau questionnaire, j’ai eu l’occasion de passer un moment avec Faith Kean grâce à son éditeur.

CJ Sterne

CJ Sterne répond à nos questions :

[TRLON]Tout d’abord CJ, merci de prendre le temps de répondre à mes quelques questions. J’espère que tu passeras un agréable moment en ma compagnie.

Toi et ton entourage :

[TRLON] Tout le monde ne connaît peut-être pas encore CJ Sterne, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ?

CJ Sterne : Je suis une jeune marmotte de 28 printemps et je vis dans le sud de la France, près des Pyrénées. J’ai commencé à écrire des fanfictions quand j’étais adolescente, puis des histoires originales sur fictionpress, avec Bec d’écaille croc de plume en 2005. Je suis passée à l’édition traditionnelle une petite décennie plus tard. 😊 Je suis publiée chez MxM Bookmark et chez YbY Editions (la branche édition de l’association Event Yaoi, qui organise la Y/Con en France) avec tout un tas de nouvelles pour leurs recueils annuels. Mais je continue à poster des histoires sur internet, je suis très attachée à cette forme de publication !

[TRLON] CJ Sterne, est-ce ta vraie identité ? Ou es-tu une personne à multiples facettes ?

CJ Sterne : Ce n’est pas mon vrai nom, j’ai un nom de famille beaucoup trop compliqué ! Mais j’ai commencé à écrire sous le pseudo de Jaïga et je publie aussi des choses sous ce nom-là chez YbY Editions, et sur fictionpress.😊

 [TRLON] Quels sont les personnes de ton entourage qui te soutiennent dans ta passion de l’écriture?

CJ Sterne : J’ai rencontré plusieurs personnes dans le monde de la fanfiction et de l’écriture qui sont maintenant des amies très proches et qui partagent ma passion pour les histoires de monsieurs qui font des galipettes. Elles sont souvent prêtes à servir de cobaye pour tester les plot-twist des nouvelles terminées à l’arrache à deux jours de la deadline. Je ne serai pas là sans elles !

 [TRLON] D’ailleurs que pensent-ils de ta passion ? Est-ce qu’ils ont lu tes écrits ?

CJ Sterne : Mes amis sont les seuls au courant. Ma famille ne le sait pas et je préfère que ça reste comme ça. Pour l’instant, je tiens à l’idée que l’écriture reste mon loisir caché. 😊

Toi et ta passion :

[TRLON] Comment s’est passé ta période d’édition par rapport à l’auto-édition? Et pourquoi avoir choisi cette voie ?

CJ Sterne : Je publiais déjà sur internet depuis plus d’une dizaine d’année quand Stigmata a été repéré par MxM Bookmark. En parallèle, je participais de temps en temps à quelques appels à textes yaoi/MM/boy’s love quand YbY Edition a lancé ses premiers recueils. Je dis souvent que j’écris pour les autres parce que moi, je connais déjà la fin de l’histoire, et c’est cette envie de partage qui m’a poussé vers l’édition ! 😊

[TRLON]  Ecris-tu partout ou t’enfermes-tu dans un endroit au calme pour écrire ?

CJ Sterne : J’utilise principalement un pc fixe alors c’est forcément à mon bureau que j’écris le plus, mais je n’ai pas vraiment besoin d’un cadre particulier. J’aime bien le calme, mais parfois, j’ai besoin d’un bruit de fond pour me concentrer !

 [TRLON] Avant d’écrire est-ce que tu as besoin de respecter un rituel ? Ecrire avec ton stylo plume préféré ? Ecrire avec une musique chère à ton cœur ?

 CJ Sterne : Quand je trouve une chanson qui correspond à une histoire, j’aime bien l’écouter avant de me lancer pour me motiver et me mettre dans le bain (mais il m’arrive aussi d’échouer et de finir dans une boucle infinie de clip vidéos sur youtube).

 [TRLON] Quand tu travailles sur tes romans, as-tu un plan ? Ecris-tu la trame et ensuite le reste de l’histoire ou tout te vient-il au fur et à mesure ?

CJ Sterne : J’ai besoin de savoir où je vais avant de me lancer, au moins dans les grandes lignes, parce que j’aime bien placer des twists ou des petites révélations en cours de route. Du coup, il faut que tout s’enchaîne à peu près bien et que ce soit clair dans ma tête. Comme je suis aussi très lente, j’ai toujours peur d’oublier des choses importantes avec le temps, alors je note tout et de façon aussi détaillée que possible !

 [TRLON]Ton inspiration où la trouves-tu ? Dans la vie de tous les jours ? En regardant la télévision ? En écoutant la radio ? En discutant avec des amies ? Dis-moi tout.

CJ Sterne : Moi tout ! \o/
Je suis une grande collectionneuse d’images, j’ai des fichiers bourrés d’illustrations digitales et quand je vais en convention ou en salon, je me ruine en artbook et en print divers. :p Du coup, mon imagination est beaucoup alimentée par tout ça, mais je crois que mon inspiration vient principalement des jeux-vidéos. Ils occupent une très grande part de mes loisirs et ont beaucoup influencé mon imaginaire. 😊 (par exemple, les tatouages qui brillent dans Stigmata, j’ai réalisé des années plus tard que ça venait sûrement de la saga Fable :p).

Toi et tes romans :

[TRLON]Tu as sorti il y a un moment « Dans les flammes » chez Mxm Bookmark. Qu’as-tu ressenti lorsque tu as terminé l’écriture de cette nouvelle ?

CJ Sterne : En fait, je me rappelle que j’avais prévu de laisser tomber parce qu’il me restait encore la moitié de la relecture à faire à quelques heures à la dead-line, et que ma journée était beaucoup trop chargée pour avoir le temps de la terminer. Et puis MxM a publié un message qui annonçait que les retardataires pouvaient avoir un petit délai, alors je m’y suis remise en panique pour l’envoyer le lendemain !

 [TRLON] Que peux-tu nous dire sur « Stigmata » qui est actuellement en promotion pour l’OP French Touch chez ton éditeur pour ceux que ne connaissent pas encore tes histoires ?

CJ Sterne : C’est une histoire que j’ai écrit un peu sur un coup de tête, et qui devait à la base être une histoire très courte pour l’anniversaire d’une amie. C’était prévu pour être un simple pwp (un « plot ? what plot ? », une histoire avec juste du sexe pour du sexe :p), mais j’ai très rapidement eu d’autres idées pour développer l’intrigue et en faire quelque chose de plus long. Je l’ai d’abord publiée sur des sites de publications en ligne, comme Manyfics.net et fictionpress, où je publie le reste de mes histoires.
À l’époque, j’étais fan du webcomics Teahouse (malheureusement arrêté depuis), mais je trouvais que beaucoup d’histoires qui parlaient de prostitution sur un ton sérieux se contentaient de le garder comme élément de fond, soit en la glamourisant, soit juste pour rendre le passé d’un des personnages un peu plus dramatique, sans qu’on ne voie jamais vraiment les conséquences sur lui ou la réalité de ce que vivait ce personnage. Du coup, j’avais envie de faire une histoire où le fait que l’un des héros soit un prostitué ne soit pas juste mentionné deux ou trois fois en passant, mais soit vraiment au cœur de l’histoire, avec tout ce que ça implique.

 [TRLON] Parmi tes personnages lequel est celui que tu préféres le plus et pourquoi ?

CJ Sterne : Certains personnages viennent de rp que j’ai fait pendant plusieurs mois, du coup, je pense que c’est à eux que je suis le plus attachée, même s’ils n’ont pas encore tous eu droit à leur apparition dans une vraie histoire.
Mais pour l’anecdote, pendant longtemps, Scysios de Bec d’écaille croc de plume a été l’un de mes préférés, parce que c’est l’un de mes tout premier véritable personnage, issu de ma période mary sue/self insert quand j’avais 12 ou 13 ans. :p

 [TRLON] Les personnages de tes histoires sont-ils inspirés par des personnes que tu connais ?

CJ Sterne : Pour certains détails oui, un peu comme tout le monde ! Mais j’ai plus tendance à m’inspirer des lieux plutôt que des individus.

Toi et tes projets : 

[TRLON] Quels sont tes futurs projets dans l’immédiat ? Ecriture, pause vacances ?

CJ Sterne : J’ai toujours plusieurs projets en cours et j’ai tendance à n’en terminer aucun. :p Mais cela fait maintenant plusieurs années que j’ai entamé une longue histoire sur le thème de la mafia, et c’est ma priorité numéro 1. Tous les ans, je stoppe tous les textes en attente pour consacrer quelques semaines à l’appel à textes des recueils d’YbY Editions.

 [TRLON] As-tu un domaine de prédilection ou as-tu prévu d’autres genres pour tes nouveaux livres ?

CJ Sterne : J’aime beaucoup inventer des univers et ma zone de confort se situe clairement en fantasy, mais je tente parfois d’autres genres de temps en temps, en essayant de placer le contexte dans des périodes plus contemporaines. J’ai aussi un gros faible pour les séries de mecha façon Gundam, et j’adorerai pouvoir terminer une histoire de science-fiction avec des robots géants !

 [TRLON] As-tu un livre en cours d’écriture ou non? Si oui peux-tu nous en dire un peu plus ?

CJ Sterne : Mon plus gros projet actuel, c’est Omerta, une histoire commencée en 2014/2015 et qui a été beaucoup retardé par ma vie professionnelle. J’en ai à peu près écrit les deux premiers tiers et c’est ma priorité d’écriture depuis déjà plusieurs mois. C’est une histoire qui parle d’une ville d’Europe imaginaire régie par trois familles mafieuses qui se soutiennent autant qu’elles se font concurrence.
J’avais envie de créer un univers où les clans mafieux règnent au grand jour et ne se cachent pas pour manifester leur domination sur la ville. Du coup, ça parle un peu plus de complots et de manigances que de fusillades et de guet-apens…
Pour ceux que cela intéresse, j’ai commencé à la publier en ligne sur fictionpress et wattpad. 😊
Depuis presque deux ans, j’ai aussi un role-play en cours avec Victoriane Vadi, que nous avons commencé à publier sur wattpad, parce que le format s’y prêtre vraiment bien. C’est une histoire à quatre mains où chacune incarne un personnage et écrit à tour de rôle. Elle s’appelle l’Astre et le Veilleur et elle parle d’un mercenaire retenu prisonnier dans une forteresse enneigée peuplée de vampires qui célèbrent le culte du Veilleur, le dieu de l’hiver.

[TRLON] Tes nouveaux projets, les écris-tu directement sur ton pc ou as-tu un calepin dans lequel tu écris tes textes ? Et est-ce que tu te sens proche mentalement de tes personnages ?

CJ Sterne : J’ai un carnet qui me sert à noter les premières idées avant de les oublier. J’aime bien prendre le temps de passer par l’écrit pour pouvoir un peu rêvasser et fixer certaines choses, en particulier pour les nouvelles. Mais j’ai très vite besoin de passer au numérique pour être sûre d’avoir tout sous la main tout le temps. C’est mon téléphone portable qui me sert de bloc-notes pour enregistrer toutes les idées en vrac qui arrivent à l’improviste !

 [TRLON] Quand tu as une idée pour un nouveau roman, est-ce que tu en parles avec des amies ou tu écris et tu fais lire ensuite à des bêta-lectrices ?

CJ Sterne : J’ai pris l’habitude de tout faire dans mon coin avant d’oser montrer à des gens, principalement parce que je papillonne beaucoup et que je sais que certaines choses ne seront probablement jamais finies. :p Mais c’est parfois un peu contre-productif et je fini presque toujours pas avoir besoin de le montrer à quelqu’un pour avoir un premier avis.

Toi et ta vie de tous les jours :  

[TRLON] As-tu d’autres passions que l’écriture ?

CJ Sterne : Les jeux-vidéos et le role-play, deux des raisons pour lesquelles je ne suis pas une auteure productive :p J’adore faire du role-play textuel parce que ce sont des histoires dont je ne connais pas la fin. On est toujours surpris par son partenaire et on peut faire évoluer les personnages très vite et très loin ! Cela a souvent comblé mes envies d’écritures, quand je n’avais pas forcément le temps ou l’envie de me mettre à écrire des projets solo… J’aime aussi beaucoup lire des mangas et des webcomics.

 [TRLON] Où te vois-tu dans dix ans ?

CJ Sterne : En train de jouer à un Zelda au lieu de terminer une histoire en plan depuis des années ! :p

 [TRLON] Si tu devais te décrire en trois mots ? Quels seraient-ils ?

CJ Sterne : Paillettes, étoiles, dragon !

 [TRLON] Est-ce que tu es adepte des réseaux sociaux ? Facebook, twitter, instagram,…

CJ Sterne : Je perds beaucoup de temps sur facebook et twitter, mais mon vrai plaisir coupable, c’est Tumblr. C’est un endroit magique plein de jolies illustrations, de gif de chatons et de vidéos improbables !

 [TRLON] Que penses-tu de l’édition numérique ? Je sais que la hantise des auteurs c’est de se retrouver sur les sites de téléchargements illégaux.

CJ Sterne : J’ai débuté en mettant mes histoires en ligne sur internet et je suis moi-même une grande consommatrice d’ebook, c’est devenu très très rare que j’achète une version papier, à cause du manque du place. Du coup, ça ne m’effraie pas vraiment, même si ce n’est jamais agréable d’apprendre que son livre s’est retrouvé sur une plate-forme de téléchargement…

Toi avec humour : 

[TRLON] Décris tes propres romans en trois mots !

CJ Sterne : magie, kink, humour

 [TRLON] La chanson que tu détestes le plus au monde ?

CJ Sterne : Despacito D:

 [TRLON] Ton top 5 des acteurs sexy que tu kiffes ? 

CJ Sterne : Anne Hathaway, Jason Momoa, Chris Hemsworth, Gal Gadot, et Charlize Theron

[TRLON] J’épouse, je baise, je tue ? Qui choisirais-tu pour ce petit jeu ?

CJ Sterne :

 [TRLON] Si tu pouvais choisir 5 livres à emmener sur une île déserte, quels seraient ces titres ?

CJ Sterne : Je les échange contre une console portable pleine de jeux et une grosse réserve de batteries externes :p

Le portrait chinois de CJ Sterne :

[TRLON] J’ai mélangé plusieurs thèmes pour ce petit portrait chinois, j’espère qu’il te plaira.

  • Si j’étais un écrivain ? 
  • Si j’étais un roman ? De grandes espérances.
  • Si j’étais un héros de littérature ? Sophie Chapelier.
  • Si j’étais un signe de ponctuation ? La virgule.
  • Si j’étais une langue ? Le latin.
  • Si j’étais un conte de fée ? 
  • Si j’étais une chanson ? Rock this party.
  • Si j’étais une musique de film ?  
  • Si j’étais une chanson française ? Elle me dit.
  • Si j’étais un groupe de rock ? 
  • Si j’étais un groupe étranger (anglais, américain…) ? Imagine dragon.
  • Si j’étais un instrument de musique ? Le kazoo.
  • Si j’étais un épisode de Star Wars ? 
  • Si j’étais un épisode de Twilight ? 
  • Si j’étais un film français ? 
  • Si j’étais un personnage Disney ? Stitch.
  • Si j’étais un superhéro ? 
  • Si j’étais une série télé ? 
  • Si j’étais une partie du corps humain ? 
  • Si j’étais une fleur ? 
  • Si j’étais un oiseau ? Une hirondelle de mer. 
  • Si j’étais un tableau ? 
  • Si j’étais un monument parisien ?
  • Si j’étais une des 7 merveilles du monde ? 

Je te remercie d’avoir répondu à toutes ces questions, je te laisse maintenant le soin de finir cette interview avec un mot pour mes lecteurs, le clavier est à toi.

Le mot de la fin est à l’auteur :

CJ Sterne : On me demande souvent si je pense faire une suite à Stigmata : la réponse est oui ! Pas une suite directe, mais un récit qui se passerait dans le même univers, commun à deux autres de mes histoires (Dans les flammes, du recueil les 7 péchés capitaux, et Le miroir d’éternité, du recueil Resplendeo chez YbY Edition). Les différents personnages seront amenés à se croiser et vivre de nouvelles aventures ensembles. J’ai tout le plan et une bonne partie du début est déjà écrit, mais je veux d’abord me consacrer à Omerta. 😊
N’hésitez pas à faire un tour sur mes différents profils de publication en ligne : beaucoup d’histoires publiées là-bas sont inédites et le resteront sûrement, parce qu’elles sont trop courtes ou trop vieilles pour que j’ai envie de leur chercher un éditeur, mais il est possible de les télécharger au format ebook via Calibre ! : )

Les auteurs précisent à toutes fins utiles :

(Liens du blog, dernière révélation ou autre)

Les lecteurs de l’auteur peuvent lui écrire à l’adresse suivante : urajaiga@msn.com

Nous vous invitons aussi à la suivre sur Facebook :  https://www.facebook.com/jaigacjsterne/

ou sur Fictionpress : https://www.fictionpress.com/u/432778/

ou sur Wattpad : https://www.wattpad.com/user/Jaiga-Cj-Sterne 

En duo avec Victoriane Vadi : https://www.wattpad.com/story/152373055-l%27astre-et-le-veilleur-tome-1-la-forteresse-de

Publications de l’auteur en France :

Hits: 0

A propos de Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :