Home / Avis / C.J. Sterne / Stigmata

C.J. Sterne / Stigmata

Quelques infos sur le livre :

Stigmata

  • Auteur : C.J. Sterne
  • Serie : 
  • Genres : Fantasy
  • Editeur : MxM Bookmark
  • Collection : Imaginaire
  • Publication: 09/ 10/ 2015
  • Edition: Broché
  • Pages : 158
  • Prix : 13€
  • Rating:  

Résumé :

D’aussi loin qu’il se souvienne, Enki a toujours vécu entre les murs d’une maison close. Une vie dure et monotone, baignée de chansons et d’histoires où de pauvres filles de joie finissent toujours par être sauvées par de beaux chevaliers. Mais Enki sait bien que ces choses-là n’arrivent jamais.
Jusqu’au jour où un jeune étranger passe la porte de l’établissement. Rey porte sur sa peau les stigmates d’une autre vie. Des marques qui intriguent Enki, autant qu’elles l’inquiètent.
Les symboles des initiés à la magie…

 

Avis de Ninie :

 

J’avais craqué pour la magnifique couverture de ce roman lors de sa sortie et depuis il attendait sagement dans ma wishlist pour se voir retirer sa place de choix et se retrouver entre mes mains. Je remercie d’ailleurs mon fils Alexandre pour le cadeau de Noel 😀

Je l’ai commencé hier (le 29) et nous sommes le 30 et il est déjà terminé 😛 en plus j’ai fais traîner les choses justement car je ne voulais pas quitter trop vite ce magnifique roman court. Je dis bien court car 158 pages quand on est à fond dans sa lecture c’est horriblement peu. Tellement peu que je me suis ruée sur le site de l’éditeur pour lire les trois bonus disponibles en lecture en ligne. Je vous joins le lien si vous ne les avez pas encore lu.

http://www.mxm-bookmark.com/category/lecture-en-ligne/

Je lis rarement tout ce qui est imaginaire, mais en 2016 je vais changer ça, car cette année j’ai découvert de merveilleux titres que je n’aurais pas découvert si des amies ne me les avaient pas recommandés, voilà déjà une première résolution que je vais tenir.

Je ne connaissais pas du tout l’auteur, j’avoue n’en avoir jamais entendue parler (alors que je suis inscrite sur des groupes de lecture consacrés à l’homoromance) parfois je me mettrais des claques avec plaisir parce qu’après avoir lu cette centaine de pages, j’ai découvert une plume très captivante et très intense autant par sa richesse de vocabulaire que par la subtilité qu’elle a utilisé pour nous faire découvrir l’univers de ses personnages. Le sujet du roman peut sembler rebutant si on lit le résumé (ce qui n’était pas mon cas, car je ne le fais jamais), mais C.J. Sterne arrive avec sa plume à vous transporter entre les murs de cette maison close sans que cela semble irrespectueux, ses personnages habitants parmi ces murs n’en sont pas moins humains parce qu’ils vendent leur corps pour éponger leurs dettes ou parce qu’ils ne savent rien faire d’autre.

C.J. sterne a réussi à me faire m’évader dans ces contrées sauvages aux pays des Kalenki a chaque fois que Rey pointait le bout de son nez chez Enki. Pour tout vous dire j’ai ressenti la même chose que quand j’avais lu « Le Prince Captif » qui avait fait mon année 2015 et que rien n’avait réussi à déloger jusque là. Avec cette lecture c’est passé à un cheveux d’arriver. La longueur du texte est un peu trop juste à mon goût j’aurais voulu en avoir encore beaucoup plus.

Concernant les personnages, je ne saurais dire qui j’ai préféré entre Rey ou Enki. Rey c’est le fait qu’il soit un Kalenki et que les stigmates recouvrent son corps, mais aussi sa gentillesse envers Enki qui m’ont craquer. Quand au prostitué, c’est le fait qu’il soit si réaliste qui m’a fait succomber à son charme, malgré le fait qu’il mène une vie difficile depuis de nombreuses années, il garde à l’esprit qu’il n’est rien d’autre qu’un jouet entre les mains de ses clients et de son créancier. Au final, chacun va offrir à l’autre une chance de s’oublier pour quelques instants lors de leurs différentes rencontres.

Je ne m’attendais pas au retournement de situation apparu à la fin du livre, j’avais une vague idée mais j’étais partie sur le mauvais chemin 😉

Pour conclure, je ne dirais qu’une chose, il faut absolument que vous lisiez ce roman !! C’est une pépite d’or qui ne mérite pas de rester cachée.

 

Extrait :

Enki se demandait souvent pourquoi on créait tant d’histoires, tant de chansons qui parlaient de jolies filles de joie qui tombaient amoureuses d’un beau chevalier servant, pourquoi on en faisait tant de paroles joyeuses, tristes ou un rien grivoises, tant d’airs que l’on fredonnait souvent ou que l’on entonnait à tue-tête dans les tavernes bondées.

Souvent, la fille était abandonnée à la fin par le beau soldat et rêvait à sa fenêtre de son amour enfui. Dans d’autres chansons, le chevalier emportait la belle malheureuse sur son beau cheval pour la tirer de sa vie de misère. Ces histoires étaient toutes les mêmes, pleines de rêves et d’espoirs, et même lorsque ces derniers étaient déçus, la musique gonflait toujours le cœur des auditeurs de joie et d’émotion.

Enki se disait souvent que tous ces textes n’étaient certainement pas écrits par les principales concernées.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Cecelia Ahern / Les jours meilleurs

Quelques infos sur le livre : Les jours meilleurs Auteur : Cecelia Ahern Serie :  Genres : Littérature …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :