Accueil / LECTURES / CHRONIQUES / ADOS / Sarah Dessen / Once and for all

Sarah Dessen / Once and for all

#SarahDessen #OnceAndForAll

Quelques infos sur le livre :

Once and for all

  • Auteur : Sarah Dessen
  • Série : 
  • Genre : Jeunesse
  • Editeur : Lumen Editions
  • Collection : Urban Fantasy
  • Publication : 15/03/2018
  • Edition : Broché
  • Pages : 448
  • Prix : 15€
3 étoiles
  • Rating : 

A en croire le poète, « il vaut mieux avoir connu l’amour, quitte à la perdre, que n’avoir jamais aimé du tout… » Louna, dix-sept ans, est loin, bien loin, d’en être si sûre – et quand on connaît son histoire personnelle, difficile de le lui reprocher. Ironie du sort, elle qui a appris à la dure que les happy ends, ça n’existe pas, passe son dernier été avant la fac à jouer… les assistantes wedding planners aux côtés de sa mère !

Le meilleur comme le pire l’attendent, de mariages désarmants d’émotion, en désastres organisationnels, de témoins qui font leur diva en belles-mères obsédées du détail. Jour après jour, Louna va devoir se confronter au cynisme de sa mère et aux pitreries de ses collègues d’un été, mais surtout au souvenir obsédant d’une nuit parfaite, un an plus tôt à peine, qui la ronge comme l’acide un peu plus chaque jour… A l’autre bout du tunnel, il lui faudra sortir indemne – et peut-être même victorieuses, qui sait – des obstacles grands et petits que le destin a placés devant elle.

Avis de Mela :

Immersion totale dans l’univers du mariage mais surtout de celui des wedding planners en compagnie de Louna et de ses proches.

La jeune fille travaille durant ses étés pour l’entreprise familiale où elle aide sa mère à organiser dans le moindre détail le plus beau jour de futurs mariés, qui font appel à leurs services.

Du lieu de réception au pliage de serviette, de la couleur des nappes au contenu des assiettes, du porteur d’alliances à la composition florale, rien ne leur échappe afin que tout se passe le plus idéalement possible, pour le meilleur et pour le pire.

Mais à l’aube de son entrée en faculté, Louna est persuadée que l’amour n’est pas fait pour elle et ce malgré qu’elle soit toujours au premier rang à observer les gens s’unir et s’échanger des vœux de bonheur et de fidélité.

Une année auparavant, elle a éprouvé tout ce qu’elle avoir espéré, le temps d’une nuit dans les bras d’Ethan, jusqu’à ce que cette plénitude éphémère lui soit arrachée violemment.

Et si ce dernier été à travailler aux côtés de sa mère allait changer les idées bien arrêtées de Louna, surtout quand débarque ce charmant Ambrose ?

Il va la rendre dingue, et dans tous les sens du terme.

Il est irrésistible, un brin provocateur mais malgré tout se plie à toutes les exigences de Louna car il a un but : la faire succomber et qu’elle tombe amoureuse de lui.

Suivez donc les aventures de Louna et Ambrose sous fond de marche nuptiale, d’imprévus et de « Oui, je le veux ! »

Once and for all est une lecture agréable et qui se lit facilement mais malheureusement, je n’ai pas ressenti ce grand engouement auquel je m’attendais.

Peut-être un manque d’intrigue ou alors trop de prévisibilité ?

Cela reste malgré tout une jolie histoire d’amour et d’amitié même si j’ai mis quelques jours à lire ce livre.

Pourtant le résumé et même le titre en lui-même me plaisaient… alors que s’est-il passé ?

Je pense que je donnerais une seconde chance à Once and for all en le relisant dans quelque temps.


La première fois que je vis Ambrose Little, deux pensées diamétralement opposées me traversèrent l’esprit en une fraction de seconde. Elles se combinèrent et se cristallisèrent pour former ce qui deviendrait, à partir de cet instant, mon opinion de lui. Évidemment, je n’en pris conscience que bien plus tard. En cet instant-là, seules deux choses me frappèrent. D’abord, qu’il était d’une beauté incroyable. Ensuite, que sa simple vue – je ne l’avais pourtant entraperçu qu’un instant, de profil et d’assez loin, qui plus est – m’était presque insupportable. Elle m’irritait au plus haut point, plus que je n’aurais su le dire.
Son apparence, pour commencer. Bea avait parfaitement raison : elle et lui avaient le même couleur de cheveux et les mêmes traits de visage. Mais Ambrose, vêtu d’une chemise blanche et d’un smoking, était grand, presque dégingandé, avec de longs membres, des pommettes marquées et, sur le front, une mèche de cheveux blonds ébouriffée juste ce qu’il faut – signe qu’il y avait forcément passé un temps fou. Il ressemblait à ces points d’exclamation à l’envers placés au début d’une phrase en espagnol et dont la simple présence augure quelque chose de compliqué…

Hits: 54

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles mal rasés. A un poisson rouge nommé Pépino. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps.

Découvrir également

Cambria Hebert / Les fantômes du passé, tome 1 : Amnésie

#Amnésie #LesFantomesDuPassé #CambriaHebert  Quelques infos sur le livre : Amnésie Auteur : Cambria HebertSérie : Les fantômes du …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :