Accueil / LECTURES / CHRONIQUES / Sexy Christmas Stranger – Charlie Lazlo

Sexy Christmas Stranger – Charlie Lazlo

Quelques informations concernant le livre chroniqué :

Titre : Sexy Christmas Stranger

Auteur : Charlie Lazlo

Série : 

Genres : Romance – Érotisme

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Collection Luv

Publication: Le 9 Novembre 2019

Édition: Numérique

Pages : 254 pages

Prix : 4,99€

Rating : 

Résumé du livre :

Nathan est bourru, secret et n’aime pas les imprévus.
Il protège farouchement sa vie avec Anna, sa fille, Olaf, leur chien tout fou, et le village soudé qui l’a accueilli.
Alors quand Neva débarque comme une tornade, pleine de feu et de contradictions, elle l’agace, le défie… et l’attire.
Il ne devrait pas craquer, il ne veut pas craquer… mais a-t-il vraiment le choix ?

Votre avis :

Avec le mois de Décembre qui approche et les illuminations festives qui commencent à envahir les rues de ma ville, je me sens d’humeur à lire des romances de Noël. Je plaide coupable, je suis une romantique pas tentée.

Et Sexy Christmas Stranger, après ma lecture du quatrième de couverture lors de la proposition des SP, rassemblait un peu tout ce que je souhaitais lire.

D’ailleurs, je tiens à remercier les Éditions Addictives et bien évidemment Carole, de m’avoir confié la lecture de ce service-presse dans le cadre de notre partenariat.

Y’aura-t-il de la neige, de la romance, des cadeaux, des chants de Noël ? Est-ce que le Christmas Stranger du duo d’auteures sera sexy, comme annoncé dans le titre ?

Pour avoir les réponses à ces quelques questions, direction Montgenèvre dans les Alpes !

Neva, une jeune trentenaire qui bossait jusque là dans la restauration à La Rochelle, se retrouve du jour au lendemain héritière d’un père qui n’a jamais voulu d’elle.

Bien évidemment, elle ne devient pas rentière à vie pour autant mais se voit léguer un charmant chalet en Savoie, dans une petite station balnéaire qui n’a pas encore subi les afflux touristiques et les constructions de masse.

Décidant qu’elle en apprendrait un peu plus sur son père, Neva débarque à Montgenèvre et fait la rencontre fracassante d’avec Nathan, le fils des boulangers, car il s’en ait fallu de peu pour qu’elle écrase le chien du jeune homme.

Je ne vous ai pas dit : Neva est une catastrophe ambulante, que ce soit au volant et/ou sur ses pieds. Elle est d’une maladresse déconcertante et à nombreuses reprises, elle fait étalage de son art, qu’elle maîtrise comme personne, devant Nathan, qui la trouble plus que de raison et lui fait ressentir des choses bien plus intimes qu’il ne le faudrait.

Nathan n’est pas n’importe qui mais c’est surtout un fervent défenseur de son village et de la tranquillité de ce dernier. Et même si elle ne le laisse pas indifférent, Nathan voit Neva comme une opportuniste venue troubler la paix de Montgenèvre grâce aux millions de son père.

Malgré que les deux jeunes gens cèdent à la passion qui les dévore, Nathan prend colère quand sa photo, dans une position équivoque, apparaît sur les réseaux sociaux. Mais pourquoi ?

Car Nathan est un acteur de valeur à Hollywood, venu trouver refuge dans le village de son enfance, loin des vautours de la célébrité et est persuadé que Neva savait pertinemment qui il était, et s’était fait une joie de tout révéler.

Or il se trompe grandement mais têtu comme il est, il reste campé sur sa position et rompt tout contact avec la jeune femme qu’il désire pourtant furieusement.

Mais comment réparer son erreur alors qu’il a évincé Neva de sa vie, alors qu’il en est fou amoureux, et qu’il a mis des milliers de kilomètres entre eux ?

Nathan et Neva se retrouvent un an plus tard, uniquement parce que la mère de ce dernier est hospitalisée. Mais n’est-ce pas là, le moment de faire un mea-culpa, de se faire pardonner car tout ce temps passé loin l’un de l’autre n’a pas effacé les sentiments et l’attirance qui les unissaient.

Sauf que les deux protagonistes sont assez entêtés.

Nathan va vite constater que durant son absence, alors qu’il brillait de nouveau sous les étoiles hollywoodiennes, les choses ont changées à Montgenèvre et surtout évoluées. Neva a été adoptée par les habitants et s’y fait une place de choix. Elle a transformé le chalet dont elle a hérité, en une maison d’hôtes qui connaît un joli succès et s’est rapprochée énormément des parents de Nathan, qu’elle n’a jamais su vraiment oublier, même si elle voyait sa vie étalée dans les tabloïds.

Le jeune homme n’a pas d’autre choix que d’implorer le pardon de Neva et de lui prouver qu’il sera toujours là pour elle. Mais que va décider Neva ?

Le sapin a été décoré, le repas de Noël partagé en famille et les cadeaux distribués et déballés. Il a neigé sur Montgenèvre et l’ambiance festive, que je voulais lire, a été bien présente même si elle a été bien trop vite éclipsée, à mon goût, par la romance entre Nathan et Neva.

Le Christmas Stranger a été sexy à souhait.

Cela faisait des années que je n’avais pas lu de titres des Éditions Addictives, et tout doucement je m’y remets. J’avais presque oublié que c’était aussi sexy et érotique. Mais quand il commence à faire froid dehors, c’est l’idéal.

Donc comme je le disais, c’est toujours aussi hot, romanesque, et ça fonctionne toujours autant.

J’ai beaucoup aimé ce Sexy Christmas Stranger, qui m’a fait passer un bon moment de lecture. C’était agréable de vivre Noël avant l’heure avec les mots des auteures. Et je souhaite rajouter à ma liste au Père Noël : un Sexy Christmas Stranger et qu’il me fasse rêver et bien plus encore, comme Nathan l’a fait pour Neva.

Quoi, qui a dit que le Père Noël n’existait pas ?

Extrait :

« -Et pourquoi tu crois qu’elle t’attend sous le gui, ta Neva ?

Réserver le supplice le plus raffiné pour Flora.

-Embrasse-la, idiot. Elle oubliera tous tes défauts.

Sans oublier d’en garder pour Mat.

Je suis en train de perpétrer intérieurement les crimes les plus élaborés et cruels du XXIe siècle lorsque Nathan frôle ma lèvre inférieure de la pulpe tiède de son pouce.

-Elles sont vraiment cerise, murmure-t-il pensivement.

OK…

-Je pense que je suis tombé amoureux de toi, Neva.

Je pense que je suis tombée puis restée amoureuse de toi malgré ce que tu m’as fait, mais que mon cœur va me lâcher si tu continues de me sortir des énormités pareilles.

-Je pense que je l’ai été à la seconde où tu as baissé ta vitre et où je t’ai vue pour la première fois. Je pense que même si tu as peut-être raison en apparence, même si on ne s’est finalement pas vus tant que ça, on se connaît, on a senti ce qui se passait lorsqu’on a passé cette nuit dans mon chalet, les gens que j’aime et en qui j’ai confiance, mes parents, Mat, Flora, ma fille, ne s’y sont pas trompés, eux, et t’aiment comme j’aurais toujours dû t’aimer. Alors si tu acceptes de pardonner ma méfiance, mieux : si tu m’accordes ta confiance et me laisses une chance, je mettrai tout en œuvre pour que notre histoire soit la plus belle. Et crois-moi, je ne cesserai jamais de t’aimer chaque jour davantage pour rattraper tout ce temps perdu.

J’ai envie de pleurer. Et de rire. Et de me laisser tomber par terre sur les marches verglacées parce que mes genoux se dérobent.

Et de l’embrasser aussi.

-Mais enfin, il sert à quoi, ce gui ?! »

Hits: 64

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps et vendeuse poissonnerie, que le lundi matin.

Découvrir également

Sarah Morgan / From New-york with love, tome 2 : Un été dans les Hamptons

Quelques infos sur le livre : Un été dans les Hamptons Auteur : Sarah MorganSérie : From New-York with …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :