Accueil / LECTURES / CHRONIQUES / Tu fais quoi pour Noël? Je t’évite! – Juliette Bonte

Tu fais quoi pour Noël? Je t’évite! – Juliette Bonte

Quelques informations concernant le livre chroniqué :

Titre : Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évite !

Auteur : Juliette Bonte

Série : 

Genres : Romance contemporaine

Éditeur : Éditions Harlequin

Collection : Collection &H

Publication: Le 16 Octobre 2019

Édition: Numérique

Pages : 439 pages

Prix : 9,99€

Rating : 

Résumé du livre :

Charlie déteste Blade, et Blade le lui rend bien.

Elle a essayé de s’entendre avec ce grand brun – vraiment ! – mais entre eux, ça ne passe pas.

Le problème, c’est que Blade est un ami de James, le nouveau petit copain de la meilleure amie de Charlie. Alors, autant dire que l’éviter est sans espoir car, si les filles ont la réputation de n’aller aux toilettes qu’à deux, les hommes, eux, sont visiblement incapables de boire une bière sans leurs homologues testostéronés.

Mais, quand les soirées évoluent dangereusement vers un projet de vacances en groupe pour les fêtes de fin d’année, Charlie comprend qu’elle est fichue.

Car, s’il y a une chose qu’elle déteste encore plus que Blade, c’est bien Noël. Et, si Blade l’apprend, il va tout faire pour que ce séjour en Laponie devienne son pire cauchemar.

Votre avis :

Esprit de Noël, es-tu là ? Si oui, y’aura-t-il de la neige, des rennes, un sapin et des cadeaux dans le « Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évite ! » de Juliette Bonte ?

Direction le Michigan et plus précisément Chicago pour faire la connaissance de l’équipe du MISC, un atelier boutique où tous et toutes restaurent et donnent une seconde vie aux objets du quotidien dont les gens ne veulent plus chez eux.

Le MISC, c’est aussi un groupe d’amis, unis par la vie et les épreuves personnelles et chaque vendredi soir, ils se retrouvent dans le patio de la boutique pour boire un verre et décompresser. Mais il y a deux personnes de ce groupe, pour qui ces fameux vendredis soirs sont une torture car ils se détestent de façon viscérale.

Que s’est-il passé pour que Blade et Charlie ne parviennent pas à se côtoyer sans se sauter à la gorge, sans s’insulter ou encore qu’ils soient obligés de se provoquer pour un rien ?

Que cache cette haine si profonde ?

Et si l’adage : de la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas , pouvait s’appliquer à ces deux ennemis, les choses ne seraient-elles pas plus simples ?

Leurs amis ne savent que faire pour arranger cette situation devenue intenable et qui risque de mettre à mal le lien qui les unissent tous et aimeraient que les fêtes de Noël qui approchent, leur offrent un peu de répit.

Ainsi il est décidé, alors que l’alcool a bien fait son œuvre, que tout le groupe partirait en vacances pour Noël. Mais quelle destination va être choisie ? Est-ce que ce voyage de Noël va apaiser les tensions entre Blade et Charlie ou au contraire les exacerber, quitte à mettre en péril la cohésion du groupe d’amis ?

Et Blade, connaissant l’aversion bien chevillée au corps de sa rivale pour Noël et toutes les joyeusetés du moment, propose la Laponie. Et bien évidemment, c’est le pays du Père Noël qui est tiré au sort.

Comment ce séjour va-t-il se dérouler ? Charlie va-t-elle laisser ses rancœurs au placard et se laisser emporter par la magie de Noël?

Étant loin de Chicago et de leur quotidien, n’est-ce pas là une belle opportunité pour que nos ennemis succombent aussi à cette ambiance festive ou alors vont-ils poursuivre leur guerre des nerfs et des sentiments ?

Dans ce huis-clos enneigé, pas facile d’être éloigné de celui que l’on déteste et Charlie l’a bien saisi, à son grand désespoir.

Tout est permis entre eux et sans aucune limite. Mais si le résultat de toute cette haine permettait à Blade et Charlie de s’avouer des sentiments entre une mesquinerie et quelques coups bas supplémentaires ?

Et puis, il faut le reconnaître qu’à Noël, il est bien difficile d’éviter l’humeur joviale, les rapprochements car c’est une fête faite pour partager et offrir. Oui j’aime Noël.

Tu fais quoi pour Noël ? Je t’évite !,est une lecture plaisante même si on devine facilement le dénouement, qui ouvre l’esprit à Noël et idéale à lire en cette saison où les décorations commencent à prendre place dans les maisons.

Au travers de treks en traîneaux, de randonnées dans la neige, d’aurores boréales, de décorations festives, je me suis laissée entraînée par l’ambiance de Noël et les descriptifs bien détaillés de la Laponie m’ont fait rêver.

Il y a eu des cadeaux, des mots, des cris, un cadre enchanteur, des larmes, de l’amour, des secrets, de la romance, des moments drôles, des répliques cultes… bref tout ce que j’aime.

Je remercie grandement les Éditions Harlequin, et toute l’équipe de la collection &H, ainsi que la plateforme NetGalley de m’avoir confié la lecture de ce service-presse dans le cadre de notre partenariat.

Extrait :

« Son problème avec Noël prend tout son sens. Et, force est de constater qu’il suscite en moi un profond sentiment d’empathie.

-Avoue que je te parais moins désagréable maintenant que tu sais tout ça, chuchote-t-elle.

-Tu deviens plus humaine.

-Ce n’est pas une raison pour m’apprécier, Blade. Tu m’as promis qu’on continuerait à se détester, j’espère que tu tiendras cet engagement.

J’aimerais garder la même réticence à son égard. Notre relation, quel que soit le nom qu’on lui donne, est devenue une habitude. J’enrage quand elle me regarde, j’anticipe le shoot d’adrénaline lorsqu’elle s’apprête à me lancer une pique ; Charlie est l’ennemie parfaite. C’est une adversaire à ma taille et avec qui j’aime abattre mes pires cartes.

Mais c’était avant de la voir telle qu’elle est.

Recroquevillée ainsi entre mes bras, je fais connaissance avec l’enfant blessé. Et ça me touche.

-Je te hais, ne t’inquiète pas.

Un petit sourire satisfait court sur ses lèvres. Elle n’est pas capable de voir le mien et c’est une bonne chose parce qu’il est un peu troublé. »

Hits: 51

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps et vendeuse poissonnerie, que le lundi matin.

Découvrir également

Sarah Morgan / From New-york with love, tome 2 : Un été dans les Hamptons

Quelques infos sur le livre : Un été dans les Hamptons Auteur : Sarah MorganSérie : From New-York with …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :