Home / Avis / Simona Ahrnstedt / Une nuit rien qu’une seule

Simona Ahrnstedt / Une nuit rien qu’une seule

Quelques infos sur le livre :

Une nuit rien qu’une seule

  • Auteur : Simona Ahrnstedt
  • Serie : 
  • Genres : Littérature
  • Editeur : Nil Editions
  • Collection : 
  • Publication:  13 / 04 / 2017
  • Edition: Numérique
  • Pages : 576
  • Prix : 14,99€
  • Rating:  

 

Où acheter ce livre : Numilog / Amazon / Editeur

Résumé :

L’éblouissante Natalia De la Grip est la fille de l’une des plus riches familles de Suède. Étoile montante de la finance, elle ne souhaite rien d’autre que l’admiration de son père, dirigeant d’Investum. David Hammar, bad boy de la finance suédoise, a des vues sur cet empire industriel… et sur Natalia. Il espère qu’elle le mènera à son père et l’aidera à son insu à réussir une OPA hostile. Son désir de vengeance contre l’homme le plus puissant du pays remonte à son enfance. Dès leur rencontre, l’attirance entre les deux jeunes gens est irrésistible. Le temps d’un été suffocant et moite, entre Stockholm et les « Hamptons » suédois, ils enchaînent les rendez-vous passionnés alors même que David prépare son coup d’éclat.

Avis de Shie Castee :

La jeune fille qui succombe au charme du milliardaire. Voila un sujet travaillé de long en large par les auteurs en ce moment, et c’est plus ou moins bien réussi…

Je suis tombée sur ce livre au supermarché, attirée par la couverture pimpante, et intriguée par le résumé des plus alléchants.

Une auteur suédoise ? Chic, j’ai des bons souvenirs de la saga millenium. Pourquoi pas….

Une opa financière ? ha haaa… ca me rappelle la série de bd « largo winch » dont j’ai de très bons souvenirs …

Une écriture fluide, une bonne traduction, une documentation qui donne du corps et de la crédibilité a l’histoire, quelques bonnes idées  bien utilisées et  voila une histoire qui m’a tenue éveillée une bonne partie de la nuit.

 

Natalia De La Grip a tout pour elle…..  À première vue.

Propriétaire d’un superbe appartement acheté avec son salaire, un poste à responsabilité au sein d’une entreprise financière suite a de brillantes études,  elle est issue de la noblesse suédoise. Sa famille possède un château, des terres et surtout son père dirige le plus grand ensemble financier de suède : Investum.

Mais cela c’est la partie visible de l’iceberg. En dessous, vous avez la pression constante que subit la jeune femme due à sa position : elle est encore célibataire au grand dam de sa mère, qui ne conçoit une femme que mariée à un homme de pouvoir. Elle est une femme, donc une incapable aux yeux de son père et de son frère ainé, misogynes et humiliants au possible. Seul Alexander, son jeune frère  jet setter et noceur invétéré, trouve dans cette fuite en avant un point d’entente avec sa sœur.  Et malgré un poste à responsabilités, sa parole au sein de l’entreprise familiale n’est pas prise au sérieux.

 

Voila que David Hammar l’invite un jour à manger. David le nouveau riche, le jeune loup de la finance, a l’ascension fulgurante et au passé sulfureux, PDG de Hammar capital, une société financière qui achète des entreprises, les restructures, puis les démantèle  en tirant le meilleur prix. Son carburant, sa motivation, sa raison de vivre  est la vengeance.

 

Voila que depuis de nombreuses années il se prépare a une opération financière d’envergure : prendre le contrôle d’Investum et le détruire. Ce n’est pas la première entreprise qu’il va démanteler, mais Investum a déjà échappé à 2 précédentes opérations où Hammar a eu du mal à se relever. Cette fois ci est la bonne, cela fait des années qu’il prépare cette opa, il ne lui manque plus qu’un contact au sein d’Investrum. Quelqu’un de solitaire… De la famille … Natalia.

 

Un déjeuner sans prétentions… David la trouve quelconque. Habillée trop stricte, dans des vêtements qui ne la mettent pas en valeur. Mais rapidement l’intelligence et la vivacité d’esprit de Natalia le séduit. Ils sont pareils. Voués au boulot, ambitieux, désireux que leurs compétences soient reconnues.

Sous son charme ; il ne peut s’empêcher de lui offrir des places a un récital. Jusqu’au soir ou elle l’invite à prendre un verre chez elle.

 

David ne veut rien qu’une nuit. Une seule, puis il l’oubliera.

Y arrivera t il ?

Mais pourquoi la vengeance ? Que cache cette volonté  de nuire à la famille de Natalia ? Et quelles seront les conséquences de cette opa ?

 

Le livre nous tiens en halène tout au long de la lecture.

Les personnages secondaires sont importants. .

Asa, la copine de Natalia. Orpheline au sang bleu recueillie par la famille De La Grip, juriste de renom, travaille avec le père de Natalia. Collectionnant les amants, buvant plus que raison, elle dit ce qu’elle pense.

Michel est l’ami et l’associé de David. Comme son ami, c’est un « self made men ». Il doit sa réussite à lui seul et a son partenariat avec David depuis leurs études communes.

D’autres personnages ponctuent la lecture que l’auteur arrive à nous faire haïr tant leur méchanceté et leur misogynie est impressionnante.

 

Voila  une lecture qui ne vous laissera pas de marbre.

Vous voila partis pour la suède, son soleil de minuit, ses fjords et ses iles et sa capitale,

Sa bourgeoisie et ses règles.

Je vous souhaite une bonne lecture, et j’espère que vous partagerez rapidement mon coup de cœur.

Shie castee.

 

Extrait :

Natalia est mince comme un mannequin, et cette robe semble faite pour une femme aux seins minuscules, à la taille de guêpe, mais aux fesses plus rebondies que ce qui serait acceptable dans un défilé de mode. Elle a l’air de sortir tout droit d’une publicité pour un parfum de luxe.

— Achète-la, l’incite Åsa.

— Mais quand est-ce que tu veux que je porte une tenue pareille ?

Åsa participe à tous les bals, fêtes et mariages de la haute société auxquels elle est conviée – elle déteste rester chez elle – alors que Natalia répond par la négative à toutes les invitations qui ne sont pas directement professionnelles. Natalia est allée jusqu’à décliner une invitation à un dîner royal pour réviser un rapport annuel.

— Son associé s’appelle Michel, dit Åsa, s’étonnant elle-même de son besoin de parler du seul homme qui l’ait jamais éconduite.

Elle tend une paire de sandales à Natalia qui, malgré ses réticences initiales, semble avoir du mal à se départir de la robe.

— Essaie ça avec.

Natalia obtempère. Elle retire ses escarpins Bally, des chaussures confortables qu’elle adore, et attache les fines lanières autour de ses chevilles. Elle remue un pied.

— Ça ne te ferait pas de mal de t’épiler les jambes de temps en temps, remarque Åsa

— Oh, lâche-moi ! Parle-moi plutôt de Michel.

— On a fait nos études de droit ensemble, commence Åsa.

Elle entend sa voix se briser et s’efforce de la stabiliser.

— Ton frère Peter le connaît aussi. On avait plusieurs cours en commun.

Or, contrairement à l’étudiant médiocre qu’était Peter De la Grip, Michel était l’un des plus brillants de sa promo de droit – matière qu’il étudiait en parallèle avec ses cours d’économie à Handelshögskolan. Il parvenait à mener de front les deux filières tandis que Peter peinait à en suivre une seule.

— Je ne crois pas qu’ils s’appréciaient des masses.

— Personne n’apprécie Peter, répond Natalia d’un air triste, tout en essayant d’apercevoir son dos dans le miroir.

Åsa s’abstient de tout commentaire, car Natalia a raison : Peter De la Grip, toujours sur la défensive, en permanence sur ses gardes, est un personnage plutôt antipathique. Enfin, cela ne l’a pas empêchée de coucher avec lui aussi. Elle examine l’étiquette et se demande si elle ne devrait pas trouver quelque chose d’encore plus cher.

— Pour ta gouverne, je n’ai pas couché avec Alexander, reprend Åsa pour continuer sur le thème des hommes de la famille de Natalia. Qu’est-ce qu’il devient d’ailleurs ?

Le frère cadet de Natalia est l’un des hommes les plus beaux qu’Åsa ait jamais vus. Tout à fait objectivement, ni David ni Michel ne lui arrivent à la cheville. Si l’on pouvait dire qu’un homme est « une beauté », on dirait cela d’Alexander De laGrip. Peut-être que quelqu’un comme Alex réussirait à l’égayer ? À lui faire oublier que chaque jour qui passe est pour elle un calvaire ?

— Mon cher petit frère est en train de se détruire le foie à New York. Vous deux, je pense que vous vous massacreriez en un rien de temps. Et, désolée, mais il n’est pas un peu jeune pour toi ?

Alexander a un an de moins que Natalia, ce qui veut dire que… Åsa esquisse une grimace. Elle ne veut pas y penser.

About ShieCastee

J’aime les livres qui me sortent de ma routine, de mon ordinaire… Aventures, romances, suspense & romances, bilt lit, science fiction, fantastique et cuisine … Peut importe la couverture tant que j’ai l’ivresse. Je dévore.

Check Also

Suzanne Barclay / Carmichael Lion, Tome 5 : La maîtresse des Highlands

Quelques infos sur le livre : La maîtresse des Highlands Auteur : Suzanne Barclay Serie : Carmichael Lion …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :