Colleen Hoover / Slammed, tome 2 : Incandescent

Colleen Hoover / Slammed, tome 2 : Incandescent

Quelques infos sur le livre :

Incandescent

  • Auteur : Colleen Hoover
  • Serie : Slammed
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : J’ai Lu
  • Collection : Fiction Fantasm
  • Publication: 19/ 08/ 2015
  • Edition: Broché
  • Pages : 290
  • Prix : 13,90€
  • Rating:  

 

Résumé :

Depuis le départ de Julia, Lake et Will poursuivent leurs études tout en veillant à l’éducation de leurs frères respectifs. Une vie de famille rapiécée, chaotique et mouvementée, qui ne laisse que peu d’espace à leur couple.
Alors qu’ils projettent de remédier à cela le temps d’un week-end, le passé de Will resurgit de manière inattendue, mettant en péril leur fragile équilibre…
Lorsque vous n’avez plus qu’une personne sur qui compter, la confiance peut-elle survivre à la trahison ?

 

Avis de Stef :

 

Je n’ai pas de mot pour décrire ce que je ressent, là tout de suite, quelques heures après ma lecture de ce petit bijou de Colleen Hoover. J’avais adoré Indécent, que j’ai relu il y a quelques jours, afin d’être d’attaque pour Incandescent et ne rien loupé de cette suite qui est tout simplement…. merveilleuse, magnifique, époustouflante!

Je ne sais pas si je suis vraiment objective, je dois vous l’avouer. Je suis mega fan des écrits de Colleen Hoover XD Mais je vais quand même vous dire mon ressenti 🙂 Ce livre mérite vraiment le détour!
Tout d’abord, quelle merveilleuse surprise de constater que ce tome a été exclusivement consacré au POV de Will <3 pour qui j’avais littéralement craqué <3 Soyons honnêtes…

Déjà rien qu’avec ça, l’auteure m’avait dans la poche (Je pense même qu’elle a eu toutes ses lectrices dans la poche XD) On rêve toutes d’une suite lorsque l’on s’attache aux personnages d’un livre… alors une suite avec le POV de notre petit chouchou…. ça n’a pas de prix 🙂 🙂 et même si on ressentait clairement les sentiments de Will dans Indécent, c’était merveilleux de voir l’ampleur de ceux-ci à travers Incandescent.

Bref…je voudrais tout d’abord vous parler de la couverture de ce livre. Lorsque j’en ai fait la découverte je me suis dit: “Décidément, les Editions J’ai lu ne se sont pas foulées… comme pour le premier tome…” Mais avec un peu de recul et après ma lecture, j’ai totalement changé d’avis. Je me suis dit: “Cette couverture reflète vraiment le fond de l’histoire et elle est vraiment touchante. Je n’aurais pas trouvé mieux.” Et en plus, nous avons même droit à un fabuleux passage nous rappelant la couverture d’Indécent 🙂 J’ai trouvé ça chouette, et du coup, j’apprécie les deux couvertures maintenant 🙂
Donc, nous retrouvons Will et Lake en compagnie de leurs amis et de leur frère respectif.

Notre lecture démarre tout en douceur. Je vous avoue même avoir eu un peu peur au début de ma lecture. Je n’avais pas l’impression de retrouver la plume de Colleen Hoover. Je ne sais pas vraiment pourquoi… j’avais la sensation que Will et Lake n’avaient pas vraiment grandit dans leur tête. Mais ce sentiment s’est vite estompé, pour tout vous dire, au bout d’à peine 30 pages, je pleurais déjà comme un bébé… 🙂 J’ai commencé à ressentir pleinement l’histoire et je me suis rendu compte au fil des pages que ce n’était en réalité qu’une impression. Il faut dire aussi que Caulder et Kel ont une place importante dans ce livre et que pas mal de conversations se font en leur compagnie. *Mon cerveau vient de faire tilt XD Voilà pourquoi j’ai eu cette impression 🙂 Comme quoi… écrire ses émotions nous ouvre les yeux sur pas mal de choses 🙂 Je suis rousse, il me faut un temps de réflexion légèrement plus long que la normale XD*
On rencontre également de nouveaux personnages secondaires, Kiersten (un petit phénomène) et sa maman Sherry (un phénomène aussi :)) qui trouvent merveilleusement bien leur place et qu’on ne peut qu’apprécier 🙂 Nous faisons également la connaissance des grands-parents de Will ainsi que d’anciens amis à lui…

Malgré sa mort, Julia reste également encore bien présente dans ce roman. On la retrouve énormément à travers quelques petits conseils qu’elle leur donne grâce à des petits messages post mortem qu’elle a pris soin de réaliser durant sa dernière année de vie… J’ai trouvé ça hyper touchant!

On retrouve bien évidemment le slam aussi 🙂 Quelle merveilleuse façon de dire ce que l’on ressent à travers cette poésie 🙂 Là encore… des sentiments énormes se sont emparés de mon coeur. J’ai ris, j’ai pleuré… beaucoup pleuré… de joie, de peur, de tristesse…

Je ne vais pas chercher ici à vous raconter quoi que ce soit sur l’histoire en elle même. Je préfère vous laisser avec ce résumé qui en dit assez selon moi 🙂 Découvrir les évènements au fil de la lecture sera déjà bien assez éprouvant comme ça! Croyez-moi! Votre cœur va en subir des accélérations, des frustrations, des énervements… Je crois même que le mien s’est arrêter à plusieurs reprises… Vous allez passer par une myriade d’émotions! 🙂 🙂 🙂
Ce livre est le reflet de la vie et de l’amour. Les temps peuvent être parfois très douloureux mais sans eux, on ne saurait pas à quel point les instants de bonheur sont précieux… et ce que je trouve formidable dans la manière d’écrire de Colleen Hoover, c’est qu’elle réussit parfaitement à retranscrire tout cela…
J’ai refermé ce livre avec une pointe de tristesse car je me dis que voilà, l’histoire s’arrête là. Mais je l’ai également refermé avec une pointe de satisfaction et de soulagement. Et mon petit bonheur de la journée à moi, c’est ça 🙂

 

Extrait :

“Parfois, deux personnes ont besoin d’être séparées pour comprendre qu’elles ont besoin l’une de l’autre. “ ~ Julia
“Quand Lake pleure, ça me fend le cœur. Mais être le responsable de son chagrin… c’est une émotion complètement nouvelle pour moi. Une émotion que je ne sais pas gérer. Je ne sais pas quoi faire. Je ne sais pas quoi lui dire.” ~ Will

Vues : 47

Colleen Hoover / Slammed, tome 2 : Incandescent

Colleen Hoover / Slammed, tome 2 : Incandescent

Quelques infos sur le livre :

Incandescent

  • Auteur : Colleen Hoover
  • Serie : Slammed
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : J’ai Lu
  • Collection : Fiction Fantasm
  • Publication: 19/ 08/ 2015
  • Edition: Broché
  • Pages : 290
  • Prix : 13,90€
  • Rating:  

 

Résumé :

Depuis le départ de Julia, Lake et Will poursuivent leurs études tout en veillant à l’éducation de leurs frères respectifs. Une vie de famille rapiécée, chaotique et mouvementée, qui ne laisse que peu d’espace à leur couple.
Alors qu’ils projettent de remédier à cela le temps d’un week-end, le passé de Will resurgit de manière inattendue, mettant en péril leur fragile équilibre…
Lorsque vous n’avez plus qu’une personne sur qui compter, la confiance peut-elle survivre à la trahison ?

 

Avis de Korri :

J ai à peine fini le premier tome que j’ai commencé le deuxième, ce n’est pas un coup de cœur mais il se lit bien.

On commence ce livre après la mort de la mère de Lake. Le couple a pris ses repères. Lake et Will vivent désormais leur amour au grand jour mais vivent toujours chacun dans sa maison.

Ils ont repris leurs études et élève leurs frères. Tout est bien organisé et ils s’en sortent très bien.

Mais le passé et le présent se mélangeant avec l’arriver de l’ex de Will.

Will décident de ne rien dire à Lake et là bien sur les galères s’enchaînent.

Les derniers doutes qui subsistent vont-ils tout faire basculer ?
Sur ce tome on voit beaucoup plus la complicité de la vie de Will. À travers le regard de Will on suit l’évolution de tout ce petit monde. Et que d’émotions !

Avant le décès de Julia (mère de Lake), elle laisse à Will un présent pour le jeune couple. C’est juste incroyable et tellement fort, un réel soutien pour ce couple en construction.

Deux nouveaux personnages apparaissent dans ce livre, Kiersten, petit bout de jeune femme (âgée de 11 ans) qui débarque tel un boulet de canon dans leur vie.

Elle est drôle et possède une maturité impressionnante pour son âge. La maman de Kiersten qui va aider le jeune couple à travers les difficultés de l’amour.

Ce que j’ai apprécié c’est de retrouver les slams absolument sublimes emplis d’émotions qui m’ont mis les larmes aux yeux.

Ce livre, c’est aussi émouvant, poignant, Et que dire des petites notes de Will au début de chaque chapitre,

Le style  de Colleen Hoover, est romanesque, poignant, c’est une histoire tumultueuse qui ne m’a pas laissé insensible.

 

Extrait :

Lake ? Je sais que tu voulais que je réfléchisse à tout ce que tu m’as dit l’autre soir. Je sais que ça ne fait que deux jours, mais pour être franc, deux secondes auraient suffi. Alors, au lieu de passer deux jours à réfléchir à une question à laquelle je connaissais déjà la réponse, j’ai décidé de faire ça. Ce n’est pas un slam traditionnel, mais j’ai le sentiment que tu n’es pas à cheval sur les principes. Mon poème de ce soir s’appelle « pour toi ».
Je souffle et lui souris avant de commencer.
– Toute relation est définie par les moments précis où les deux personnes sont tombées amoureuses l’une de l’autre.

Un premier regard
Un premier sourire
Un premier baiser
Une première chute

Je sors les pantoufles Dark Vador de mon sac et les regarde.

Tu les portais pendant l’un de ses moments
L’un de ces moments où j’ai commencé à tomber
Amoureux de toi
Ce que tu m’as fait ressentir ce matin-là
N’avait absolument rien à voir avec personne d’autre,
Et tout à voir avec toi
Je suis tombé amoureux de toi ce matin-là
Pour toi

J’extrais le deuxième objet du sac. Quand je relève la tête, je la vois porter une main à ses lèvres, sous le choc.

Ce vilain petit nain de jardin
Avec son sourire en coin,
M’a permis de trouver un prétexte
Pour t’inviter chez moi
Pour t’inviter dans ma vie.

Les mois suivant, tu lui en as fait voir
De toutes les couleurs.
Je te regardais par ma fenêtre,
Le frapper quand tu passais à côté.
Le pauvre
Tu étais tellement obstinée.
Ce côté agressif, bagarreur, déterminé…
Ce côté qui refusait de se laisser faire
Par une statue de grès ?
Ce côté de toi qui refusait de se laisser faire
Par moi ?
Je suis tombé amoureux de lui.
Pour toi.

Je pose la main par terre, sur scène, et attrape le CD.

Ça, c’est ton CD préféré.
« Les conneries de Layken ».
Maintenant, je sais que « les conneries »,
C’est possessif.
Pas descriptif.
Quand le banjo s’est mis à résonner
Dans les enceintes de ta voiture,
J’ai tout de suite reconnu mon groupe préféré.
Puis, j’ai compris que c’était aussi le tien.
Que même les paroles nous inspiraient tous deux.
Et ça m’a fait tomber amoureux de toi.
Ça n’avait absolument rien à voir
Avec personne d’autre.
Ça m’a fait tomber amoureux de toi
Pour toi.

Je sors un morceau de papier du sac et le brandit.
Quand je me tourne vers Lake, j’aperçois Eddie lui tendre une serviette. Je ne vois pas bien d’ici, mais ça veut surement dire qu’elle pleure.

C’est un ticket de caisse que j’ai conservé.
Parce que ce j’ai acheté ce soir-là
Était incroyable.
Un chocolat avec des glaçons ?
Qui commande ce genre de choses ?
Tu étais différente. Tu te moquais du qu’en-dira-t-on.
Tu étais toi-même.
Une part de moi est tombée amoureuse de toi
A cet instant.
Pour toi.

[…]Aucun doute : elle pleure. Je range le morceau de papier et fais un pas en avant sur la scène sans la quitter des yeux.

Le dernier objet ne rentrait pas dans le sac,
Parce que tu y es assise.
Cette table.
Tu es assise au même endroit que lorsque tu as
Assisté à ta première représentation sur cette scène.
La façon dont tu l’as regardée,
La passion dans tes yeux…
Je n’oublierai jamais ce moment.
C’est le moment où j’ai su qu’il était trop tard.
J’étais déjà perdu.
J’étais amoureux de toi.
J’étais amoureux de toi pour toi.

[…]Alors non, je ne m’excuserai pas d’aimer
Toutes ces choses, peu importe les raisons
Et les circonstances qu’il y a derrière.
Et non, je n’ai pas besoin de jours, de semaines
Ni de mois pour te dire pourquoi je t’aime.
La réponse est simple.
Je t’aime pour toi.
Pour tout
Ce qui
Fait de toi
Celle que tu es.

Vues : 35

Colleen Hoover / Slammed, tome 1 : Indécent

Colleen Hoover / Slammed, tome 1 : Indécent

Quelques infos sur le livre :

Incandescent

  • Auteur : Colleen Hoover
  • Serie : Slammed
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : J’ai Lu
  • Collection : Fiction Fantasm
  • Publication: 20/ 08/ 2014
  • Edition: Numérique
  • Pages : 282
  • Prix : 9,99€
  • Rating:  

 

Résumé :

Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer avec sa mère et son frère dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionné de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop… Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun ?

 

Avis de TeaCup :

On m’a tellement parlé de Colleen Hoover et de ce livre que j’avais hâte de m’y plonger. Je le découvre un peu après tout le monde, mais j’ai réussi à ne pas trop me faire spoiler et je me suis jetée dans l’histoire sans même avoir lu le résumé.

Ce livre fait parti de la déferlante « New Adult » qui arrive en France, et celui-ci est un bon cru. L’héroïne n’est pas cruche même si je n’ai pas toujours adhéré à ses choix et le héros m’a plu par sa sensibilité, sans débordement de testostérone inutile ou un côté « bad boy » exacerbé. La relation est simple – enfin, dans le sens « évidente » pour eux, pas forcément sans embûches – et tendre. J’ai régulièrement souri et trouvé le message du livre assez touchant sans être trop trop appuyé.

Il y a peu de personnages, mais ils sont travaillés et chose que j’apprécie toujours : chacun apporte sa pierre à l’édifice. Les petits frères ne sont pas que du décorum, les amis de Lake sont sympathiques et surtout, la mère aussi m’a semblé très juste, nuancée et intéressante.

Ce livre propose une vraie réflexion sur la famille et je trouve que le New Adult recoupe finalement le Young Adult en plus adulte, sur le positionnement dans la vie, les priorités, la famille qui retrouve une valeur fondamentale alors que dans le Young Adult je sens plus l’ouverture au monde et aux autres (amitié, amour, premières trahisons, quête identitaire…). Les mêmes questionnements, mais avec une réflexion qui se repositionne, plus adulte.
La dernière petite particularité du livre, c’est qu’il propose une découverte de la poésie et du slam en particulier. Si je suis toujours aussi peu fan du genre, cela apporte un plus au livre indéniable, en plus de servir le message de fond de l’auteur.

Le livre est assez pudique comme la relation et j’ai préféré à certains autres New Adult qui glissent trop vers l’érotique ou la « New Romance » (j’ai un peu du mal avec toutes ses catégories qui voit le jour). Pour moi, c’est suffisant pour faire rêver et émouvoir et si le livre ne m’a tiré aucune larme ( je suis de glace, je sais 😉 ) ou qu’il n’a pas réussi à se hisser dans mes coups de cœur de ce début d’année, j’ai bien l’intention de m’attaquer à HOPPLESS bientôt. Une belle première découverte que je conseille malgré les petits points qui n’ont pas fini de me convaincre.

 

Extrait :

 

— Qu’est-ce qu’on fait aujourd’hui, monsieur Cooper ? demande Gavin.

— Je veux vous montrer pourquoi vous devriez écrire de la poésie, répond-il sans s’interrompre.

Il fait passer le fil d’alimentation autour de son bureau et le branche à la prise, contre le mur.

— Je sais pourquoi les gens écrivent des poèmes, dit Javi. Ce sont des pleurnichards qui n’ont rien de mieux à faire que se plaindre de leur ex ou de leur clébard qui vient de crever.

— Tu confonds, Javi, interviens-je. Ça, c’est la musique country.

Vues : 49

%d blogueurs aiment cette page :