Agence matrimoniale supernaturelle 1 – Vampire recherche une femme – Andie M. Long

Petite présentation du livre chroniqué :

Titre : Vampire recherche une femme

Auteur : Andie M. Long

Série : Agence matrimoniale supernaturelle tome 1

Genres : Romance – Fantasy

Editeur : Editions Juno Publishing

Collection : Collection Hécate

Publication : Le 26 Mars 2020

Edition : Numérique

Pages : 142 pages

Prix :  3.49€

Rating :

Résumé du livre :

Diriger une agence de rencontres peut être mortel…

Shelley Linley en a assez des cinglés. Pourtant, un autre farceur s’est inscrit dans son agence. Celui-ci dit qu’il est un vampire et qu’il veut que Shelley l’aide à trouver une femme.

Le rencontrant pour un deuxième entretien en dépit de tout bon sens, Shelley découvre qu’il n’a aucune compréhension des femmes. Dommage, car il est super sexy, amusant et a beaucoup d’amis célibataires auxquels il pourrait recommander son entreprise en difficulté, même s’il dit que ce sont des loups-garous et des démons. Elle doit l’aider, même s’il est fou.

Votre avis :

Qu’est-ce qui m’a plu lorsque j’ai demandé ce service-presse ?

Peut-être l’idée que tout le monde puisse rencontrer son âme sœur, l’amour de sa vie et encore plus les créatures surnaturelles. On a tous et toutes droit à l’amour, non ?

A l’ère du tout numérique, des applications de rencontres en ligne, des gens qui swippent et des profils qui matchent, Shelley Linley gère une agence matrimoniale, qui a pignon sur rue, à Whiternsea en Angleterre, aux côtés de sa meilleure amie.

Même si, comme elle le dit si bien : diriger une agence de rencontres peut être mortel.

Mais Shelley est célibataire, un comble pour celle qui est censée trouver l’amour à ses clients, et qu’elle a l’air de bien le vivre.

Chargée, tous les lundis, d’étudier les profils des futurs candidats qui ont rempli des questionnaires, et de préparer des entrevues pour définir les besoins et attentes de ses potentiels clients, Shelley se rend compte que son travail est malgré tout monotone.

Jusqu’au jour, elle va recevoir une demande qui sort de l’ordinaire car le prétendant célibataire est un vampire âgé de 126 ans.

Si c’est une blague, Shelley ne la trouve pas du tout de bon goût même si sa curiosité est piquée. Evidemment, elle est persuadée que c’est un cinglé qui se prend pour un vampire et après tout, la fête d’Halloween approche.

Et puis, ce n’est pas le première fois qu’un plaisantin se trouverait drôle en déposant un profil des plus farfelus. Shelley devrait être habituée à ce genre de farces.

Après avoir étudié le profil dudit vampire, l’entremetteuse lui propose un rendez-vous pour mieux en apprendre sur ses attentes et désirs. Sur sa candidature, il a précisé qu’il souhaitait rencontrer une femme prête à rester sienne pour l’éternité, en devenant un vampire à son tour.

Evidemment, Shelley n’a pas ce genre de candidates parmi ses clientes célibataires.

Le vampire en question se nomme Theodore Robert Landry, mais appelez Theo et il essaie de trouver une épouse depuis de nombreuses années. Comment s’y prend-il ? Fait-il peur à ses prétendantes ?

Bien qu’il ait tout pour lui : du charme, de l’expérience et de la fortune, dès qu’il aborde le fait que sa future femme doive se transformer en créature sanguinaire, étrangement aucune suite n’est donnée à ses premiers rendez-vous. Ne nous le cachons pas mais son approche est certainement trop directe.

Theo, il faut toujours apprendre à connaître son auditoire avant de montrer les crocs ! Même si tu aimes te servir à la source…

Ainsi lorsque Shelley Linley, la directrice de l’agence auprès de laquelle il a candidaté, Theo voit ici l’opportunité de la dernière chance et va tout faire pour trouver la femme de sa vie, quitte à tricher et user de certains de ses talents cachés.

Malheureusement, leur rendez-vous qui pourtant répondait à toutes les requêtes de Théo est une catastrophe. Shelley campe sur ses positions : pour elle, Théo est un dingue.

Quant au vampire, malgré toutes ses justifications et son bon cœur, il a devant lui la femme de sa vie. Reste plus qu’à prouver à Shelley qu’ils sont faits l’un pour l’autre et comment la convaincre qu’il est réellement un vampire.

Voilà un défi que Theo est prêt à relever, surtout qu’il doit faire vite car selon les caractéristiques de sa race, il ne peut se reproduire que tous les cent ans, et c’est pour cette année.

Une histoire de dingue quand même !

Bien qu’elle le cache et se persuade du contraire, Shelley est malgré tout troublée par Theo, le désignant telle une créature divine à la peau pâle. Et décide donc d’accorder une chance à ce « vampire » et l’enregistre dans sa base de données.

Et miracle, un profil matche avec celui de Theo… et c’est le sien !

Cette situation devient rapidement hors de contrôle. Il est impossible qu’elle se mette en couple avec ce type, qui veut d’ailleurs la transformer en vampire. Une histoire digne d’un film.

Car elle a une affaire à gérer, qu’elle ne peut pas laisser tomber en désuétude pour les beaux yeux de Theo et surtout, Shelley découvre qu’une part de sa vie est un tissu de mensonges.

Alors comment pourrait-elle se projeter dans une relation, si jamais cela devait se concrétiser, sans savoir réellement qui elle est et d’où elle vient ?

Malgré tout, elle donne sa chance à Theo mais leur histoire attire toute sorte de convoitises, surtout du genre infernale et démoniaque. Après tout, Shelley fréquente un vampire et les origines de la jeune femme sont elles aussi surnaturelles.

Et quand l’enfer se déchaîne sur la petite bourgade de Whiternsea, jusque là tranquille, que reste-t-il à faire ?

Ecrit à la façon de confessions d’une entremetteuse, Vampire recherche une femme est une histoire drôle, sexy et rafraîchissante. Une lecture courte mais d’une efficacité redoutable et qui m’a emporté du début jusqu’à la fin, qui est des plus prometteuses pour la suite à venir.

Je me suis régalée avec le premier tome de la série Agence matrimoniale supernaturelle d’Andie M. Long, et au travers duquel, je découvrais le style d’écriture et les mots percutants et surtout mordants de l’auteure.

Une lecture idéale pour se vider l’esprit et rire en compagnie de personnages loufoques et aussi attachants.

Je lirai évidemment avec plaisir, le second tome qui se nomme Rendez-vous avec le diable, et j’espère croiser de nouveau Theo et Shelley.

Et pour terminer, je tiens à remercier les Editions Juno Publishing et leur collection Hécate, et Maïwenn de m’avoir confié la lecture de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

Extrait :

« Nom : Theodore Robert Landry. Date de naissance : 1 janvier 1891. Age : 126. Cheveux : Noir. Couleur de peau : Albâtre. Taille : 1 m 89. Poids : Idéal. Signes distinctifs : Je suis un vampire donc, les crocs ? Lieu de naissance : La ferme de Goodacres à Withernsea dans l’est du Yorkshire. Adresse actuelle : Au sous-sol du 27 Sea View Road à Withernsea (j’ai été rejeté de ma ville natale après ma transformation en vampire. Je cherche un moyen de pouvoir rentrer chez moi, mais pour le moment, ma demande de duel n’a pas été acceptée. Ils continuent de m’envoyer un policier pour m’ordonner d’arrêter). Passif familial : Ils sont tous décédés, je suis le seul membre de ma famille à être toujours en vie. Les autres ont été vidés de leur sang. Ce fut difficile au début, mais il est vrai que le temps adoucit les peines. Je ne ressens qu’amour quand je pense à eux, désormais. C’est assez courant pour un jeune vampire de tuer sa famille accidentellement. Plat préféré : Un classique O négatif, bu directement à la source de préférence. J’ai remarqué que vous ne demandiez pas le groupe sanguin dans votre questionnaire. Vous devriez penser à le rajouter. Lieu idéal pour un rendez-vous : Il faut que ce soit entre vingt heures et quatre heures afin qu’il n’y ait aucun risque. Un bel environnement sombre comme un parc, un cimetière, un nightclub ou un restaurant (je peux manger de la nourriture humaine, mais cela n’a aucune valeur nutritive pour moi) ce serait idéal. Raison de votre inscription : J’essaie de trouver une épouse depuis des années. Je suis très séduisant et d’une grande intelligence étant donné le temps que j’ai passé sur Terre. Malheureusement, dès que j’aborde le fait que ma petite amie doive se transformer en vampire et demeurer ma femme pour l’éternité, elles fuient toutes. Plutôt rapidement, en général. En ces temps modernes, je m’en remets donc à votre agence matrimoniale. Votre accroche publicitaire promet de trouver « notre partenaire idéal(e) ». Dans mon cas, j’aimerais qu’elle soit vampire, immortelle, mais j’imagine que vous n’avez pas de telles membres dans vos papiers, alors une belle jeune femme prête à être transformée ferait l’affaire. »

Vues : 49

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

Géraldine Collet & Olivia Cosneau / Coccinelle

Quelques infos sur le livre : Coccinelle Auteur : Geraldine Collet & Olivia CosneauSerie : Genres : Petite enfance …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :