Infinite Love 6 – Nos infinis interdits – Alfreda Enwy

Quelques informations concernant le livre chroniqué :

Titre : Nos infinis interdits

Auteur : Alfreda Enwy

Série : Infinite Love tome 6

Genres : Romance – Littérature sentimentale – Érotisme

Éditeur : Éditions Milady

Collection : Collection Emma

Publication: Le 11 Décembre 2019

Édition: Numérique

Pages : 286 pages

Prix : 9,99€

Rating : 

Résumé du livre :

Rynne est une jeune femme de caractère, mais à la santé fragile. Très couvée par ses parents, elle n’aspire qu’à une chose, être libre et indépendante malgré les contraintes de sa maladie. Elle a toujours eu un coup de cœur pour l’un des amis de son frère : le beau et ténébreux Zack Lokser. Elle sait très bien qu’elle n’a aucune chance avec lui, Zack attire les plus belles femmes et la considère certainement comme une petite sœur.

Pourtant, depuis qu’il a été décidé que la jeune femme rejoindrait la même université que son frère à Friendship, Zack ne se comporte plus comme avant… Pourquoi, cette distance soudaine ? Puis, les étranges rapprochements ? Et pourquoi dit-il d’elle qu’elle est son « interdiction suprême »

Votre avis :

Même si j’ai voulu faire durer un maximum le plaisir de ma lecture car je savais que j’avais entre les mains, le dernier tome de la série Infinite Love, il a bien fallu que je fasse glisser la dernière page de ma liseuse d’une aventure commencée il y a plus de trois ans maintenant.

Donc c’est avec un gros pincement au cœur que j’écris cette chronique.

Mais avant toute chose, je tiens remercier Stéphanie et son équipe de Ladies des Éditions Milady qui m’ont accordé leur confiance, en permettant de lire ce service presse, dans le cadre de notre partenariat.

Alors, y’a t-il eu un goût d’interdit ? Un goût d’infini? Un goût d’infinis interdits dans ce sixième et tome final ? Qui sont ces deux personnages, pour lesquels Alfreda leur a consacré une histoire infinie, mais que nous avons déjà croisé, rassurez-vous !

Est-ce que le héros va t-il ou a t-il réussi à détrôner Nate, le numéro 1 des Infinis, le héros des chaos et de mon cœur ?

De retour à Friendship, une petite ville proche de San Francisco, où Rynne, la petite sœur d’Axel – rencontré dans les Infinis Confusions, fait sa rentrée à l’université là où bien évidemment son frère et ses potes sont scolarisés.

Elle, qui rêvait de Stanford et d’indépendance familiale, voilà que ses projets partent en fumée à cause de sa santé fragile.

Déclarée diabétique au début de l’adolescence, Rynne est obligée de s’injecter de l’insuline dès que son taux de glucose augmente et suite à quelques frasques, ses parents ont préféré l’envoyer sur le campus où son frère est déjà afin qu’il puisse intervenir quand cela est nécessaire.

Ce qui n’est pas au goût de la jeune femme car également, elle va devoir côtoyer celui dont elle est amoureuse depuis ses dix ans et qui se trouve être l’un des meilleurs amis de son frère, le bien charmant Zack.

Malgré les quelques années qui les séparent, Rynne est dingue de lui et Zack ne reste pas insensible mais à cause de cette histoire stupide de code de meilleurs potes, toucher à la petite sœur est interdit. Et Zack tâche de s’y tenir alors que cela devient compliqué, puisque les deux jeunes gens se croisent souvent, voire trop même.

Il est toujours là pour Rynne, même s’il souffle le chaud et le froid avec elle, se montrant attentionné un jour et l’ignorant le lendemain.

La jeune femme ne sait que penser de l’attitude de Zack et est désespérée aussi car elle veut que ce dernier lui cède et ne craint pas le réaction de son frère, qui la surprotège de trop.

Comment va se passer cette cohabitation ? Vont-ils s’avouer ces sentiments qui couvent entre eux depuis trop longtemps ? Ou s’interdiront-ils tout rapprochement au risque d’y perdre la raison ?

Voilà ma chronique touche à sa fin et j’ai du mal à laisser tous ces infinis derrière moi mais je sais déjà que j’y replongerai très prochainement.

J’ai été ravie de retrouver tous ces personnages des Infinite et de découvrir les fameux infinis interdits entre Rynne et Zack qui concluent joliment la série d’Alfreda.

Plaisant également de les voir évoluer et de recroiser Dylan d’avant sa rencontre avec Nate.

Un immense merci à Alfreda pour ces histoires, et pour lesquelles j’ai eu de nombreux coups de cœur, qui m’ont permis de connaître sa plume et d’en tomber amoureuse mais aussi de la rencontrer enfin.

Et pour terminer, je tiens à rassurer ce cher Nate car il reste le chaos de mon cœur.

Extrait :

« -Tu penses que je regrette de t’avoir embrassé ? Putain, merde, c’est la meilleure chose que j’ai faite depuis pas mal de temps, mais aussi la plus stupide. Tu ne m’inspires aucun dégoût, tu m’inspires ce qu’une muse inspire à son artiste. Mais, tu es la sœur de mon pote.

-Et alors ?

-Alors, je ne peux pas Rynne. C’est un code universel.

Comme toujours, il soufflait le chaud et le froid. Comme toujours, j’allais sortir de mes gonds, car c’était n’importe quoi. Cette histoire de code me semblait déjà stupide dans la bouche de Dylan, mais là, on atteignait des sommets.

« Code universel », et puis quoi encore ?

Je comprenais donc je lui plaisais, qu’il avait aimé m’embrasser, mais que c’était une erreur parce que j’étais la sœur d’Axel. Fallait être la sœur de qui pour qu’il se l’autorise ? Les mecs étaient décidément plus compliqués que les filles.

-C’est t a connerie qui est universelle, Zack. Non, à ce point-là, elle a même atteint le cosmos. Tu n’es qu’un crétin.

-Je ne suis pas un crétin…

-Bon sang, on est au XXIe siècle et vous continuez d’appliquer vos codes d’honneur débiles ! Vous décidez pour moi comme si c’était normal et je dois sourire comme une cruche. En gros, je n’ai pas mon mot à dire à cause d’un stupide code à la con qu’un mec débile a inventé.

-Tu es intouchable.

Dit le mec après m’avoir embrassé comme si sa vie en dépendait.

– « Intouchable » mon cul, tu m’as embrassé, je te signale ! Et ça ressemblait plus à un baiser de fin du monde, qu’à un baiser amical sur le front de la petite sœur de ton meilleur pote. Alors, arrête tes conneries. Au diable ton code à la con.

-Oui, je sais que je t’ai embrassé et c’était une erreur parce que tu es indéniablement… »

Hits: 76

A propos de Mela

Landaise et Bordelaise. Adore Starbucks et le chocolat. Dévoreuse de livres et qui aime ça. Un GROS faible pour les britishs, surtout les beaux mâles avec 2/3 jours de barbe. A un poisson rouge nommé Pépino et une chatoune, Nina. Et accessoirement hôtesse de caisse pour passer le temps :)

Découvrir également

Taishi Tsutsui / We never learn, tome 11

Quelques infos sur le livre : We never learn Auteur : Taishi TsutsuiSérie : We never learnGenre : Mangas, ShonenEditeur …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :