S.C. Stephens / Toughtless, tome 5 : Sauvage

S.C. Stephens / Toughtless, tome 5 : Sauvage

Quelques infos sur le livre :

Sauvage

  • Auteur : S.C. Stephens
  • Serie : Thoughtless
  • Genres : Romance, Contemporaine
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 13/ 07/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 560
  • Prix : 17€
  • Rating:  

Résumé :

Griffin Hancock est le bassiste un peu bad boy des D-Bags, le groupe le plus chaud du moment.
Il a tout ce dont il rêve : une grande maison, une belle voiture, une magnifique famille. Malgré tout, cet homme sauvage et à l’ego surdimensionné en a assez d’être dans l’ombre de Kellan Kyle. Il estime être le meilleur et tout le monde devrait le savoir.

C’est pourquoi lorsqu’une opportunité se présentera, Griffin n’hésitera pas à la saisir. Le groupe n’est pas d’accord avec lui et il prend alors une décision radicale : il quitte Seattle avec sa famille pour retourner à L.A. pour y faire carrière seul.

Mais le succès n’est pas aussi facile qu’il l’aurait pensé, et qu’il pourrait avoir mis son couple en danger. Griffin expérimentera alors l’adage : « On ne connait pas la valeur de ce que l’on possède avant de tout perdre « .

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Marie et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Quel plaisir de retrouver Griffin le personnage complètement déchaîné et excité des D-Bags, je dois dire que j’étais assez curieuse à l’idée de découvrir le roman qui lui est consacré et je dois dire que je ne suis pas déçue car encore fois S.C. Stephens a relevé le défi de nous offrir le personnage hors du commun mais surtout un peu hors de contrôle de sa série « Toughtless » (Retrouver les tomes précédents ici).

Dans ce cinquième opus, c’est surtout l’histoire de Griffin face au succès des D-Bags que nous allons découvrir. Il n’est pas vraiment question de remise en question de soi car Griffin est au-delà de cela, il profite du succès du groupe, il a une maison tout aussi indécente que lui, et il faut dire qu’il n’a pas vraiment travaillé pour obtenir tout cela, c’est même le contraire. Il se laisse porter par la vague sans donner de sa personne. Il a un ego surdimensionné et rien ne peut le faire descendre de son piédestal.

Sa façon de penser, de parler, d’agir s’éloigne du commun de la norme sociale, et c’est assez déroutant par certains moments contrairement à d’autres, où il se comporte d’une façon normale avec ses enfants et sa femme dont il est éperdument amoureux.

Griffin est un personnage assez effrayant , il est très immature quand on le découvre pour le première fois, ses manies peuvent en rebuter plus d’une, mais au final j’ai eu l’impression qu’il était surtout incompris. Difficile de passer après Kellan Kyle et je peux parfaitement le comprendre, il a envie de reconnaissance, il veut triompher sous les feux de la rampe mais se retrouve dans l’ombre du chanteur.

A partir de cette ambition, S.C. Stephens met en place une intrigue qui va bouleverser le cours de l’existence du groupe, rien ne sera facile et Griffin en fait les frais, on découvre qu’il est facile pour les grands pontes d’Hollywood de duper une personne innocente et de la voir se faire avoir par ceux qui se disait être de vrais amis alors que ce n’était que du cinéma.

Au fur et à mesure de la lecture, Griffin change, il évolue, il mûrit… Anna va lui être d’une grande aide dans sa quête de bonheur et de succès.  Et même si rien n’est facile, j’ai aimé à apprécier l’homme qu’il devient. C’est une jolie découverte et presque une leçon de vie puisque parfois il vaut mieux ne pas chercher à savoir si l’herbe est plus verte ailleurs.

 

Extrait :

 

Quelques semaines plus tard, alors que la fin août approchait, l’événement que je redoutais le plus arriva finalement : les foutus VMA. Toute ma famille était à la maison pour nous assister dans nos préparatifs, sans doute pour avoir l’impression d’en être un peu.

Anna était à la fois reconnaissante et agacée qu’on l’aide à se coiffer et à se maquiller.

Pour ma part, j’étais hyper bien sapé dans mon costume gris foncé, et j’avais même enduit mes cheveux de gel pour la jouer façon Jack Nicholson.

Je feuilletais un magazine tout en attendant qu’Anna soit prête, quand je poussai soudain malgré moi un cri et sentis tout mon être se glacer…

– C’est quoi ce bordel ? C’est vrai, ces conneries ?

– Qu’est-ce qui est vrai ou pas ? s’enquit Liam d’un ton nonchalant.

Le sachant incapable de me répondre, je me ruai hors de la pièce pour trouver la seule personne dans cette maison en mesure de m’expliquer si ce que je venais de lire était vrai ou non.

– Anna ! hurlai-je en déboulant comme une furie dans notre chambre.

Assise devant sa commode, elle regardait Chelsey lui faire des boucles. Elle était vraiment torride dans sa robe blanche moulante, mais j’étais bien trop furax pour y prêter attention. Bon, je ne pus bien sûr pas ignorer son décolleté plongeant, qui soulignait généreusement ses atouts.

– Tu as lu cet article ? demandai-je en lui fourrant sous le nez.

Elle s’écarta un peu, pour voir de quoi il s’agissait. Chelsey reposa le fer à friser et toutes deux se penchèrent sur le papier qui venait de me mettre en rage. Anna en resta bouche bée, puis leva lentement les yeux vers moi.

– C’est vrai ? me demanda-t-elle.

– J’espérais que tu saurais me répondre, rétorquai-je. Kiera, Jenny ou Rachel ne t’ont rien dit ?

Ou les gars ? Mais je m’abstins d’énumérer leurs prénoms, surtout si le contenu de l’article était authentique.

Elle se contenta de secouer la tête.

– Tu es sûre que Kiera ne t’a rien dit, quand elle est venue te voir le mois dernier ? insistai-je.

Peu désireux de la croiser ou d’entendre des ragots sur le groupe, j’avais passé le week-end chez mes parents quand elle avait séjourné chez nous.

Anna me rendit le magazine, l’air complètement perdue.

– Non… rien du tout, et cela fait une semaine que nous ne nous sommes pas téléphoné… Mais ça ne peut pas être vrai, décréta-t-elle tout à coup, d’un ton plus ferme. Quelqu’un m’aurait avertie !

Elle en parut si sûre que je la crus… pendant quelques secondes. Et puis les paroles de Matt revinrent me hanter : tu n’existes plus pour moi.

Vues : 43

S.C. Stephens / Toughtless, tome 4 : Sensible

S.C. Stephens / Toughtless, tome 4 : Sensible

Quelques infos sur le livre :


Sensible

  • Auteur : S.C. Stephens
  • Serie : Thoughtless
  • Genres : Romance, Contemporaine
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 02/ 06/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 625
  • Prix : 17€
  • Rating:  

Résumé :

La magnifique histoire de Kiera et Kellan racontée du point de vue du très sexy et sensible chanteur des D-Bags.
Le seul endroit où Kellan Kyle se sente bien, c’est sur scène. Avec sa guitare dans un bar obscur, il peut oublier son passé douloureux. Ces jours-ci, sa vie tourne autour de trois choses : la musique, ses copains et ses conquêtes. Jusqu’à ce qu’une femme vienne tout changer…

Kiera est le genre de filles auxquelles Kellan ne devrait pas s’intéresser – intelligente, gentille et sortant avec son meilleur ami. Persuadé qu’il ne mérite pas son amour, il cache son attirance… jusqu’à ce que le coeur tournenté de Kiera lui montre que ses sentiments sont probablement réciproques.

Désormais, quelles que soient les conséquences, Kellan est sûr d’une chose : il ne la laissera pas le quitter sans se battre.

Avis de Anne_B :

Sensible est le point de vue de Kellan Kyle, le chanteur emblématique des D-Bags. En version originale « Thoughtful » est le tome 1,5 des Thoughtless. Chez nous, c’est le tome 4. Ce n’est pas un problème en soi, il faut juste savoir qu’il ne couvre donc que le tome 1 de la série.

J’avais hâte de connaître le ressenti de Kellan car même après avoir lu toute son histoire dans les tomes précédents, il demeurait malgré tout quelqu’un de très secret. Toutefois, sa personnalité laissait présager un être tourmenté et c’est en lisant Sensible qu’il se révèle vraiment.
Au fil des pages, on s’aperçoit que son enfance sordide en a fait quelqu’un qui se dévalorise constamment, qui a un énorme besoin de contacts humains et qui se sert du sexe comme palliatif. Il sait que les coucheries d’un soir ne lui permettront jamais de combler son manque affectif mais il arrive plus ou moins à s’en contenter jusqu’au jour où il accepte de prendre de nouveaux colocotaires.

Denny vient s’installer chez lui avec sa copine Kiera. Kellan considère l’Australien comme son meilleur ami depuis que celui-ci est venu habiter un an chez ses parents quand ils étaient ados.
Le couple est très amoureux et Kellan est fasciné par leurs démonstrations de tendresse et l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre.
Kellan et Kiera se rapprochent, et l’attirance que Kellan éprouve pour Kiera va se transformer petit à petit en quelque chose de plus fort : il tombe amoureux. Il sait que c’est sans espoir, il ne veut pas trahir son ami. Le travail de Denny va être le facteur déclenchant de toute la suite de l’histoire…

Le style est très vivant, on a vraiment l’impression d’être dans la tête de Kellan. L’auteur décortique toutes ses émotions, ses ressentis, ses questionnements, c’est très prenant et très crédible.
L’ambiance est sombre avec quelques rares éclats de lumière quand Kellan est heureux, chose qui lui arrive rarement tellement Kiera le maltraite. Elle lui fait connaître les montagnes russes des émotions – il monte très haut et puis ensuite il sombre très bas. A chaque fois, il y croit, tellement il est amoureux, mais ensuite et c’est imparable, elle lui fait mal et il retombe alors dans la mésestime de lui-même.
Il est très touchant et attachant et j’ai ressenti comme une grosse envie de le câliner. Lorsqu’il se dévoile petit à petit, j’étais loin de m’imaginer à quel point il avait souffert dans son enfance et le comportement odieux de ses parents.
Il cache aussi une personnalité très romantique derrière son physique de mec à filles, en fait, il est quelqu’un de très tendre et sensible.
On ne peut pas dire qu’il ait eu beaucoup de chance dans la vie et Kiera est la seule fille qui lui montre de l’intérêt, qui voit celui qu’il est vraiment derrière sa façade de chanteur canon et sexy.
A côté de ça, l’image qu’elle renvoie est celle d’une égoïste, hypocrite, insensible et absolument pas courageuse – et cela du début à la fin. Dans le tome 1 – bien qu’énervante – grâce à son point de vue, on arrivait relativement à accepter son comportement. Mais là, cela passe beaucoup moins et j’en suis presque venue à la détester quand on voit son comportement par les yeux de Kellan.
Si l’auteur voulait démontrer combien elle est immature dans ce tome, elle a parfaitement réussi…

Et puis dans tout ça, il faut aussi citer les D-Bags. J’ai beaucoup aimé l’affection bourrue qu’il y a entre eux, avec une mention spéciale pour Evan que j’ai adoré dans son rôle d’ami fiable. Le groupe est très soudé et l’ambiance au Pete’s bar est très bien rendue, notamment lors des concerts. La ville de Seattle est omniprésente en toile de fond.

Au final, je dois dire que ce tome est mon préféré et je n’ai eu aucune hésitation à lui mettre 6 étoiles parce que Kiera, en apportant cette touche négative au ressenti, fait d’autant plus ressortir la personnalité très marquante et craquante de Kellan. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire son point de vue, SC Stephens a écrit là un tome génial !

Extrait :

– Viens ici, dit-elle en ouvrant les bras.

J’hésitai. Je voulais la serrer contre moi, plus que tout, mais les bruits que j’avais entendus un peu plus tôt ne me quittaient pas. J’avais l’impression d’avoir été électrocuté, et que les derniers volts étaient encore en train de me parcourir. Pourtant, j’avais besoin d’elle. Elle était la seule capable de combler ce vide dans mon cœur, un vide qu’elle avait elle-même créé. Je passai mes bras autour de sa taille et je blottis mon visage dans son cou. Je pouvais y arriver. Je pouvais l’aimer sans toutefois m’accrocher à elle. Elle me caressa le dos, un geste qui me réconforta tout en me faisant mal. Parce que ses mains venaient juste de caresser Denny.

– Je suis désolée, murmura-t-elle d’une voix pleine de regret.

Ses mots étaient simples mais ça fonctionna. Un petit pansement plein d’amour recouvrait maintenant ma blessure. Ça ne me guérissait pas mais au moins, ça m’évitait de continuer à saigner.

Je poussai un long soupir et hochai la tête.

Je t’aime et tu n’as pas à t’excuser, parce qu’il n’y a rien à pardonner. Tu n’es pas à moi…

Vues : 79

S.C. Stephens / Toughtless, tome 4 : Sensible

S.C. Stephens / Toughtless, tome 4 : Sensible

Quelques infos sur le livre :

Sensible

  • Auteur : S.C. Stephens
  • Serie : Thoughtless
  • Genres : Romance, Contemporaine
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 02/ 06/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 625
  • Prix : 17€
  • Rating:  

Résumé :

La magnifique histoire de Kiera et Kellan racontée du point de vue du très sexy et sensible chanteur des D-Bags.
Le seul endroit où Kellan Kyle se sente bien, c’est sur scène. Avec sa guitare dans un bar obscur, il peut oublier son passé douloureux. Ces jours-ci, sa vie tourne autour de trois choses : la musique, ses copains et ses conquêtes. Jusqu’à ce qu’une femme vienne tout changer…

Kiera est le genre de filles auxquelles Kellan ne devrait pas s’intéresser – intelligente, gentille et sortant avec son meilleur ami. Persuadé qu’il ne mérite pas son amour, il cache son attirance… jusqu’à ce que le coeur tournenté de Kiera lui montre que ses sentiments sont probablement réciproques.

Désormais, quelles que soient les conséquences, Kellan est sûr d’une chose : il ne la laissera pas le quitter sans se battre.

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Marie et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Quel plaisir de retrouver les D-Bags après deux ans  d’absence (c’est long depuis le dernier tome paru), je dois avouer que j’étais totalement excitée à l’idée de découvrir le POV de Kellan Kyle sur sa vision du tome 1 de la série Thoughtless (Retrouver les tomes précédents ici). Comme vous pouvez vous imaginez il est resté moins de 15 jours sur ma table basse dans ma PAL qui ne cesse de s’allonger.  J’ai pris quelques jours pour le lire car il fait tout de même 625 pages, donc vous imaginez que je n’ai pas pu le lire aussi vite que je le voulais d’autant plus qu’on aurait dit que tout le monde faisait exprès de m’empêcher de lire tranquillement à la maison cette semaine. C’est un gros pavé, mais c’est une chose que j’aime chez S.C. Stephens, elle a beaucoup de chose à nous raconter sur les musiciens de talent que sont les D-Bags.

J’ai tourné la dernière page ce matin et quel bonheur, ce tome-ci m’a beaucoup plus séduit que insatiable. C’est d’ailleurs un véritable coup de coeur que j’ai eu pour cet opus, j’ai découvert leur histoire très différemment, j’ai presque (je dis bien presque eu envie de pardonner à Kieira son indécision).

Si Kellan avait déjà quelque chose d’attachant dans insatiable, il est complètement désarmant dans cet opus de la série Toughtless. Dans le roman Kellan est d’une sensibilité exacerbée, il est attendrissant, langoureux, séduisant, émotif, plein de compassion, mais il sait aussi être fougueux, impulsif, spontané, aventureux… Kieira quand à elle est semblable à celle que j’avais découvert dans le premier tome, une fille fade, sans saveur et aux nombreuses décisions contradictoires, mais c’était tout de même moins prononcé puisque dans le regard de Kellan elle était la huitième merveille du monde par moment.

Kellan est le chanteur d’un groupe qui s’appelle D-Bags, il vit seul à Seattle  depuis que son ancienne colocataire est partie sans laisser d’adresse. Il a toujours été seul, ou du moins c’est une impression qu’il ressent car il enchaîne les rencontres sans lendemain comme s’il avait envie de nettoyer ses souffrances et transcender ses frustrations en passant sans cesse à l’acte. Quand son ami Denny débarque à Seattle et cherche à un endroit où s’installer avec sa copine Kieira,  c’est tout naturellement que Kellan leur propose la seconde chambre laissée vide après le départ de sa colocataire. Kellan est loin de s’attendre à ce que Kieira le fasse craquer au premier coup d’oeil, elle est intelligente, belle, gentille et surtout elle est déjà éperdument amoureuse. Mais le coup de foudre ça ne se contrôle pas et Kellan fera tout pour ne pas s’immiscer entre le couple.

Lorsque quelques semaines plus tard, Denny quitte Seattle pour un job à Tucson en laissant Kieira seule (oui seule, vous avez bien lu), vous pouvez vous imaginer que tout ne sera pas si facile pour Kellan. D’autant plus que la jeune femme se sent délaissée et que Kellan est terriblement attirant, ils se rapprochent de plus en plus avant de commettre l’impensable lors d’une nuit de beuverie, et de recommencer malgré le retour de Denny à Seattle.

Il est très difficile de ne pas se laisser attendrir par les pensées profondes de Kellan, de ne pas succomber à son charme, parce que la souffrance du rejet qu’il ressent depuis toujours n’est toujours pas résolue et son inconscient veut toujours plus d’amour, toujours plus de réussite, afin d’essayer de se convaincre qu’il est vraiment aimé. De même il n’est pas difficile de pardonner à Kieira son comportement, elle a 21 ans, elle est assez immature, Elle se retrouve seule dans un environnement qu’elle ne connait pas bien, Denny lui manque, Kellan éveille une certaine tension sexuelle en elle, il attise son désir, c’est facile de succomber à la tentation.

Avec le POV de Kellan, on découvre aussi un peu plus les coulisses des D-bags, la musique c’est comme une seconde passion pour moi, j’ai aimé voir l’amitié entre les membres du groupe, les moments de détente avant les concerts, les répétitions. Evan est très présent pour Kellan, il est un refuge dans les moments difficiles, c’était enrichissant de voir que Kellan n’est pas aussi seul qui le pense. J’ai passé plus qu’un excellent moment de lecture en abordant ce roman, maintenant je n’attends qu’une seule chose c’est la sortie du tome suivant qui est dédié à Griffin l’idiot vicieux du groupe que j’avais beaucoup apprécié dans les tomes précédents.

Alors si ce n’est pas encore fait n’hésitez pas à découvrir cette série de S.C. Stephens qui vaut le détour, si ce n’est pas pour les beaux yeux de Kellan Kyle faites-le au moins pour découvrir les D-Bags? Griffin, Matt et Evans valent le déplacement.

Extrait :

C’était difficile de la voir en entier avec la foule qui nous séparait mais je devinai des longues jambes dépassant de son short en jean. Elles avaient l’air interminables. Ses cheveux bruns ondulés tombaient sur ses épaules, caressant ses omoplates. Elle portait aussi un tee-shirt jaune moulant qui épousait sa poitrine petite mais haut perchée. Le tissu léger descendait presque jusqu’à sa taille, et la fine bande de peau qu’il dévoilait soulignait son ventre musclé de manière sexy mais pas vulgaire.

Elle avait un corps longiligne et mince de coureuse, comme moi, et je me demandai si c’était quelque chose qu’on avait en commun. Est-ce qu’elle aussi avait les yeux bleus ? Une passion pour la musique ? Un besoin maladif de ne jamais être seule ?

J’aurais voulu la regarder toute la nuit mais je ne pouvais pas me laisser distraire. J’étais là pour bosser. Alors je reportai mon regard sur les filles et je leur donnai toute l’attention dont j’étais capable, à grands renforts d’ondulations du bassin et d’effets de voix.

Vues : 64

S.C. Stephens / Toughtless, tome 3 : Intrépide

S.C. Stephens / Toughtless, tome 3 : Intrépide

Quelques infos sur le livre :


Intrépide

  • Auteur : S.C. Stephens
  • Serie : Thoughtless
  • Genres : Romance, Contemporaine
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 18/ 09/ 2014
  • Edition: Broché
  • Pages : 551
  • Prix : 17€
  • Rating:  

 

Résumé :

Suite et fin de la série phénomène de S.C. Stephens, et des aventures du couple désormais mythique : Kiera et Kellan. Les D-Bags vivent une véritable success story qui ne va pas sans causer des problèmes dans la vie de couple du si sexy chanteur du groupe. L’amour de Kiera et Kellan pourra-t-il résister aux pressions constantes que leur inflige le star system ? Un producteur plus ou moins véreux, une ancienne pop star qui cherche à utiliser leur célébrité et des médias qui relayent de fausses rumeurs : autant d’obstacles q’ils devront traverser ensemble. Heureusement ils peuvent compter sur l’amitié et les liens quasi familiaux qu’ils ont crées avec les autres membres du groupe qui les aideront à traverser ce ras de marée médiatique. Le succès a toujours un prix. Quel sera-t-il pour Kiera et Kellan ?

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Marie et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

J’ai eu la chance comme vous tous de découvrir les aventures du groupe D-Bags dans les différents tomes de cette superbe série (Retrouver les tomes précédents ici) et si dès le premier opus, j’ai été séduite par Kellan Kyle dans ce tome-ci je dois donner une mention spéciale pour Griffin ce personnage totalement loufoque et extravagant, qui s’assagie dans ce livre. Et si vous aviez déjà lu mes précédents avis, vous savez aussi que le personnage de Kiera me sortait par les oreilles, à ne pas savoir ce qu’elle voulait, dans cet opus, j’ai découvert une autre Kiera.

D’une fille fade, sans saveur et aux nombreuses décisions contradictoires, elle a su évoluer vers une femme aimante, compréhensive et totalement en opposition avec ce qu’à été son personnage avant. Dans ce tome elle m’a donné envie de lire l’histoire pour elle et pas uniquement pour Kellan et les personnages du groupe.

Nous quittions les amoureux à la fin de second opus, Kiera vient d’avoir son diplôme et Kellan est sur le point de repartir pour enregistrer un album à Los Angeles. Sa dulcinée le rejoindra quelques temps plus tard pour découvrir que pour devoir percer dans le show-biz certaines personnes sont vraiment prêtes à tout. Alors si vous pensez que l’auteur va vous emmener dans une histoire où tout réussi à nos personnages alors vous vous fourrez les doigts dans le nez. Elle nous emmène dans le monde de la manipulation, nous faisant passer par des hauts et des bas, en vivant au même rythme mouvementé que tous les personnages.

Dans ce tome Kellan à l’air toujours aussi amoureux et je l’ai trouvé encore plus attentionné envers sa fiancée. Kiera est devenue une jeune femme, elle a décidé de grandir pour le bien-être de son couple (j’avoue que par moment j’ai été étonné de voir la façon dont elle a évolué et réagit à certaines choses, même moi j’aurais facilement pu péter les plombs 😀 ) Anna et Griffin m’ont beaucoup amusés car malgré le fait de devenir parents, ils gardent tout de même leur caractère et leur humour assez déplacé.

Enfin bref, pour terminer, je trouve que ce tome clôt parfaitement cette superbe série que j’ai pris plaisir à découvrir.  Donc si vous êtes accro de stars, de musique et de plaisir ce livre est fait pour vous, surtout si vous aimez les héros craquants et sexy à souhaits.

 

Extrait :

Il leva les yeux au ciel, comme s’il ne comprenait pas comment quelqu’un sur cette planète pouvait l’aimer, encore plus quelqu’un de sa famille. Être aimé était quelque chose de nouveau pour lui, ou du moins, l’acceptation du fait d’être aimé. Il connaissait ce sentiment, pourtant : son groupe l’aimait, et Denny aussi, mais l’image qu’il avait de lui-même avait été faussée pendant tellement longtemps… Il avait fallu que je rentre dans sa vie pour faire évoluer les choses. Mais une vie passée à ne pas se sentir désiré par ses parents était difficile à oublier, et il en souffrait encore parfois.

Je me levai et le pris par la taille.

– Bien sûr qu’il t’aime… Tu es son fils.

– Ça ne veut rien dire.

Mon cœur se serra lorsque je vis son air sombre et je passai une main dans ses cheveux humides.

– Moi, je t’aimerai toujours.

– Promis ? demanda-t-il en me serrant contre lui.

– Promis, assurai-je en posant ma tête sur sa poitrine. C’est impossible de ne pas t’aimer. Crois-moi, j’ai essayé.

Vues : 50

S.C. Stephens / Thoughtless, tome 2 : Insatiable

S.C. Stephens / Thoughtless, tome 2 : Insatiable

Quelques infos sur le livre :

Insatiable

  • Auteur : S.C. Stephens
  • Serie : Thoughtless
  • Genres : Romance, Contemporaine
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 03/ 07/ 2014
  • Edition: Broché
  • Pages : 554
  • Prix : 17€
  • Rating:  

 

Résumé :

Dans Indécise, le premier volet de la trilogie, Kiera s’était retrouvée en plein milieu d’un triangle amoureux, avec son lot de mensonge, de trahison et de souffrance. S’ils sont parvenus à s’avouer leur amour, si Kiera a enfin fait son choix et quitté Denny, si Kellan et elle forment désormais un véritable couple, leur vie ne sera pas pour autant un long fleuve tranquille. Car l’histoire se répète : en effet, alors que Kiera et Kellan s’étaient rapprochés à l’occasion de l’absence de Denny, c’est maintenant au tour de Kellan de laisser seule la fragile Kiera. Son groupe a décroché une tournée et le très sexy chanteur des D-Bags doit donc s’absenter. Kiera devra tirer les enseignements de ses erreurs passées et prendre de l’assurance ; Kellan, lui, devra apprendre à se confier ; bref le jeune couple devra se faire confiance. Et leur relation étant née dans la trahison, cela ne s’annonce pas facile ! Y parviendront-ils ? Un parcours vers l’âge adulte plein de sensibilité, de sensualité et non dénué d’humour.

 

Avis de Ninie :

Ayant l’occasion de lire le tome 3 de cette trilogie grâce aux éditions Hugo & Cie, je devais rattraper mon retard de lecture en lisant le second tome. C’est maintenant chose faite. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur le premier tome ici . Comme je le disais hier sur ma page Facebook, Kiera m’a laissé la même impression que dans le premier opus.

J’avais envie de secouer la demoiselle à de nombreuses reprises, elle m’a mis les nerfs à rudes épreuves plus d’une fois. Je n’avais qu’une envie, lui faire ouvrir les yeux sur sa bêtise. Je n’ai jamais vu une personnage autant indécis. elle a tout pour être heureuse et elle cherche la petite bête pour un rien. Heureusement Anna (la soeur de Kiera) est là pour relever le niveau. Une mention spéciale pour elle dans la dernière partie du livre.

Après des hauts et des bas, Kiera et Kellan sont enfin un couple. Ils affichent leur amour à la vue de tout le monde pour le plus grand bonheur de la demoiselle qui apprécie le fait de ne plus avoir se cacher comme au début de leur relation. On partage leur routine quotidienne et la première partie m’a semblé un peu monotone, car on en apprend pas forcément grand chose. Jusqu’au départ de Kellan et des membres de son groupe pour une tournée avec un groupe réputé dans tous les Etats-Unis. Alors que Kellan pensait que Kiera allait s’effondrer suite à son départ, il est surpris de constater qu’elle fait preuve d’une grande espérance pour son avenir à lui. Elle souhaite qu’il est enfin un peu de bonheur dans sa vie et si pour ça elle est obligée de le laisser partir pour une tournée pendant 6 mois, elle est prête à revivre l’enfer de la séparation. Elle veut lui prouver qu’elle a confiance en leur amour, en leur couple et en eux.

On sent déjà légèrement que Kiera fait preuve de beaucoup de courage, elle s’apprête à passer une période difficile pendant l’absence de son petit-ami. Mais là, c’est une mention spéciale, pour Kellan, que je voudrais donner. Il fait preuve de beaucoup d’attention pour sa chérie au cours des mois de son absence (vous le comprendrez en lisant), j’ai trouvé ses marques d’affections complètement craquantes. *Soupire*

Alors même si chacun d’eux passent par des moments de doutes, l’histoire entre les personnages montre tout de même qu’ils choisissent de grandir et d’évoluer grâce à l’autre. Je pense que cette période de séparation a fait beaucoup de bien à leur couple sur plusieurs niveaux. Et puis les retrouvailles n’en sont que meilleures à chaque fois. En bref, même si l’histoire m’a paru bien longue par moment, j’ai tout de même passé un moment de lecture.

 

Extrait :

Il nous déshabilla du regard, et je plissai les yeux : il voulait dire que le nombre d’allumeuses dépassait de loin celui des copines des musiciens.

– Mais nos copains ne savent pas qu’on est là, insistai-je. C’est une surprise.

Il eut un petit sourire en coin, sans bouger d’un millimètre.

– Alors quand ils vous verront dehors après le spectacle, ce sera vraiment une surprise.

J’allais répliquer quand Anna me lança un regard meurtrier pour me faire taire. Elle alla le rejoindre et lui caressa le bras, avant de s’humecter les lèvres aussi lentement et sensuellement que possible.

– On doit bien pouvoir trouver un moyen de s’arranger, murmura-t-elle d’une voix rauque. Impressionnant, ajouta-t-elle en passant sa main sur ses pectoraux.

Il lui sourit et posa les yeux sur son décolleté. Elle redressa subtilement les épaules pour lui offrir une vue encore meilleure et il décroisa les bras pour lui poser effrontément une main sur la poitrine. J’avais envie de lui décoller la tête, mais Anna agita un doigt dans son dos pour me faire signe de ne pas bouger.

Vues : 26

S.C. Stephens / Thoughtless, tome 1 : Indécise

S.C. Stephens / Thoughtless, tome 1 : Indécise

Quelques infos sur le livre :

Indécise

  • Auteur : S.C. Stephens
  • Serie : Thoughtless
  • Genres : Romance, Contemporaine
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 03/ 04/ 2014
  • Edition: Broché
  • Pages : 557
  • Prix : 17€
  • Rating:  

 

Résumé :

Depuis près de deux ans, Kiera vit une relation amoureuse paisible avec Denny, petit ami attentionné, tendre et dévoué. Une vie de couple parfaite s’annonce. Mais rien n’est jamais si simple en amour… Lorsque Denny obtient le job de ses rêves, Kiera le suit à l’autre bout du pays et poursuit ses études. Ils s’intallent alors en collocation avec Kellan, chanteur de rock et incorrigible tombeur. Kiera, serveuse dans le même bar que lui, est troublée par ses regards appuyés, au point que son gentil petit ami lui semble bien fade. Ce dernier, garçon studieux et courageux, ne manque pourtant pas de qualités. Quand Denny annonce qu’il doit partir deux mois pour son travail, c’est Kellan qui console Kiera. Une amitié qui aide la jeune femme à supporter la solitude. Mais en une nuit, tout va basculer et aucun des trois n’en sortira indemne. Les hésitations de Kiara que l’on suit tout au long du roman la porteront d’un homme à l’autre entre amour, amitié et passion.

 

Avis de Ninie :

Comme ce roman est tout à fait le genre de lecture que j’aime je ne pouvais pas résister au moment de sa sortie et hop dans ma pile à lire. En fait il n’y est pas rester très longtemps, vous comprenez l’attrait de nouveauté et tout ça !

J’ai donc décidé de l’ouvrir un soir où j’étais moi-même indécise sur ma future lecture. Les service Presse s’entassent, mais les différents avis de lecture sur Facebook me donnaient envie. Donc j’ai entamé ma lecture et je ne le regrette absolument pas.

Alors je vous entend déjà me dire, oui mais l’histoire c’est déjà du 100% vu et revu plein de fois, l’héroïne on a envie de la claquer tellement elle est pénible et consternante, et le triangle amoureux on y a droit pratiquement dans la plupart des romances. Et je suis totalement d’accord avec ça, mais il y a avait ce petit quelque chose qui a fait que je n’ai pas pu le lâcher.

L’attrait de l’interdit que représente l’infidélité, la culpabilité de Kiera, les moments fiévreux entre les personnages, le groupe de Kellan, le bar surchauffé…. Bref plein de choses qui excitent les méninges (et que les méninges hein, pour m’exciter moi j’ai d’autres lectures, mais je vous en parlerais à un autre moment).

Kiera est une jeune femme qui quitte tout pour l’amour de sa vie, Denny. Elle traverse le pays et s’éloigne de sa famille afin de se construire une vie commune avec son premier amour. Ils vont emménager tous les deux chez Kellan, l’ami de Denny. Et découvrir les joies de la colocation. Kiera est une personne d’une pudibonderie hors norme, sa rencontre avec Kellan et les membres de son groupe de rock, vont quelque peu l’embarrasser. Elle découvrira que les gars n’ont pas la langue dans leur poche quand il s’agit d’évoquer leur sexualité, et la demoiselle rougira beaucoup au début du roman (même énormément).

Lorsque Denny devra quitter la ville pour son travail, elle se sentira abandonné et tombera assez rapidement dans les bras du « bad boy » Kellan cherchant sans arrêt son contact, échangeant des gestes tendres avec lui. Sa naïveté, la conduira à commettre des gestes de plus en plus déplacé, avant de repousser à chaque fois Kellan pour retrouver les bras de Denny.

J’ai eu à de nombreuses fois envie de secouer la demoiselle, car elle ne savait pas ce qu’elle voulait. D’accord ça ne doit pas être évident de choisir entre l’un ou l’autre. J’ai eu pitié pour Kellan à de nombreuses reprises car offrir l’amitié à qui veut l’amour, c’est donner du pain à qui meurt de soif.

Lorsque Kellan voudra prendre ses distances, à cause de son amitié pour Denny, Kiera ne supportera pas l’éloignement et fera tout pour le garder auprès d’elle. Jouant avec les sentiments des deux garçons, une certaine froideur s’installera dans la maison, et le doute s’installera dans l’esprit de Kiera.

Oui, non, arrête, continue, reste, pars …… En bref, le roman vous tiendra en haleine, avec les sentiments si confus de Kiera pour l’un et l’autre des garçons. Il vous fera bouillir le sang dans les veines et vous fera frémir de l’intérieur.

 

Extrait :

– Nom… de… Dieu…, murmura Griffin en donnant un coup de coude à Matt, qui était assis à côté de lui. Je crois que je suis amoureux. Regarde un peu ce canon !

Je ne me retournai même pas pour voir de qui il parlait et je leur donnai leurs bières en regardant Kellan du coin de l’œil. Il avait l’air résigné. J’avais redouté la façon dont il allait se comporter avec moi après la conversation qu’on avait eue dans la cuisine. Mais il m’avait conduite en cours comme d’habitude. Puis il était venu me rechercher. Puis il m’avait amenée au bar… Tout s’était déroulé comme d’habitude, même si je ne l’avais pas trouvé très bavard. Je lui avais dit qu’il n’était pas obligé de faire ça, mais il m’avait regardé l’air de dire Sois pas bête, bien sûr que je vais continuer à faire ça, puisqu’on est toujours amis…

Je me demandais à quoi il pensait quand je remarquai que Griffin souriait bêtement et qu’il s’était redressé sur sa chaise. Soudain, des mains me couvrirent les yeux.

– Devine qui c’est !

J’écartai les mains et me retournai.

– Anna ! m’exclamai-je en la prenant dans mes bras. Je croyais que tu arrivais demain matin !

Elle me regarda brièvement avant de fixer Kellan.

– J’avais trop hâte… J’ai pris l’avion plus tôt.

Vues : 48

%d blogueurs aiment cette page :