Camilla Simon / Initiation with my enemy

Quelques infos sur le livre :

Initiation with my enemy

  • Auteur : Camilla Simon
  • Genre : Romance
  • Editeur : Editions Addictives
  • Collection : Luv
  • Publication : 25/07/2020
  • Edition : Numérique
  • Pages : 334
  • Prix : 4,99€
  • Rating : 

Journaliste pour un grand magazine londonien, Galiane vient de recevoir une super promotion : sa propre rubrique !
Seul souci : elle doit rédiger des articles sur le sexe et le plaisir… sauf qu’elle est toujours vierge !
Quand Sedge, le meilleur ami de son frère, l’apprend, il commence par éclater de rire… avant de lui proposer de l’initier. Au désir, à la frustration, aux différents types d’orgasmes, aux sextoys…
Galiane est réticente au début, mais elle n’a pas le choix : c’est ça ou elle perd sa place si chèrement acquise au sein du journal.
Elle le déteste depuis toujours et pourtant elle se rend compte que son corps lui envoie un tout autre message. Elle crève de désir pour lui !
Et ça, ce n’était vraiment pas prévu…

Avis de SoSweety :

Tout d’abord, je commence cette chronique en remerciant Carole et les Editions Addictives pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce roman en service presse dans le cadre de notre partenariat.

On en parle de cette couverture de malade qui m’a de suite vendue du rêve ? Oui j’assume totalement le fait d’avoir voulu lire le livre rien qu’en ayant vu la couverture ce qui, il faut le dire, est quand même assez rare de ma part. Après j’ai lu le résumé et là 2ème craquage car j’aime bien le côté je t’aime moi non plus. Ceci étant dit j’étais déjà conquise par la couverture et le résumé sans avoir lu l’histoire.

Je me suis donc plongée avec délectation dans cette lecture car oui c’était un très bon moment de lecture. Je ne connaissais pas du tout la plume de l’auteur mais ce qui est sûr c’est que je vais devoir remédier à ça. Elle est addictive et fluide avec de l’humour bien posé au bon moment, une histoire bien construite, des personnages bien développés et surtout des scènes très sensuelles et bien dosées. Bref un bon mélange qui me fait dire j’achète.

L’histoire de Galiane et Serge ne révolutionne rien dans le genre, vous avez certainement dû en lire comme moi pas mal des histoires du genre mais, car oui il y a un mais, celle-ci vous rendra certainement addict. Le fait que Galiane doive écrire des chroniques du cœur alors qu’elle même est une quiche en amour et qu’elle n’y connait rien en relation sexuelle c’est risible, que Sedge la provoque et l’aide dans ses chroniques rend la situation d’autant plus cocasse.

Dès l’histoire commencée je n’ai pas pu m’en détacher tellement j’étais à fond dedans, leur histoire d’amour se développe lentement mais très justement et au bon moment surtout. On vibre, on rit, on vit leur histoire à 100 à l’heure tellement c’est intense, sensuel et drôle aussi. Mention méga spéciale pour les scènes de sexe qui sont excellemment bien écrites, bien développées et sensuelles ce qui m’a surprise car je n’ai pas vraiment l’habitude d’en lire de ce style.

Galiane est une jeune femme qui a besoin de s’épanouir et qui va y parvenir grâce à Sedge. Leur haine réciproque cache plus que ça et on finira par comprendre qu’entre haine et amour la barrière est parfois très fine…

Les personnages secondaires sont très intéressants même si parfois j’aurais aimé que l’auteur parle plus du frère de Galiane car je l’ai trouvé absent par moment alors qu’il aurait mérité d’avoir un rôle plus important.

Mention spéciale à Sedge qui est l’homme prévenant, attentif et protecteur dont toute femme a besoin et au lit le mec sait satisfaire une femme, gros gros plus 🙂 . Je l’ai adoré ! Le fait d’avoir le point de vue de chacun de nos héros rend l’histoire que plus crédible et intense, et ça a rendu l’histoire d’amour plus vraie je trouve.

Si j’avais 2 petits bémols à mettre à l’histoire qui ont fait que ça n’est pas un coup de cœur, ce serait les prénoms des personnages avec lesquels j’ai eu beaucoup de mal surtout nos héros et aussi au ¾ du livre, sans spoiler, mais quand arrive le « drame » quand il ne faut pas, j’ai trouvé que c’était un peu trop tiré par les cheveux et inutile de surenchérir sur ce type d’événements mais ce n’est que mon avis.

En conséquence, je me suis régalée en découvrant cette histoire que je recommande à toutes celles et ceux qui aiment la romance et je lirai volontiers le prochain opus de l’auteur.


«Je claque une deuxième porte en quelques secondes.

Putain !

J’ai envie de hurler ! De frapper !

Je me suis fait avoir.

J’ai joué.

Je l’ai cherchée.

Je l’ai trouvée.

Elle m’a eu. Mais je ne peux pas l’en blâmer. Je l’ai laissée en plan par deux fois. C’est Galiane. Elle a beau être une fille douce et gentille, derrière ce masque se cache le feu. De la lave coule dans ses veines et en ma présence, le volcan s’éveille et entre parfois en éruption. Et avec moi, elle n’a jamais pris de gants.

Elle me déteste trop pour ça.

Mais pas assez pour combattre éternellement l’attirance qu’il y a entre nous…”

Vues : 77

A propos de Sophie SoSweety

Hello, je suis Sophie, alias SoSweetySoCrazy, mais j'ai dû raccourcir le pseudo parce qu'on m'a soufflé que ça faisait un peu trop long ;-) Finalement on s'est arrêté à SoSweety, mais ne vous trompez pas, je garde quand même le "crazy" en permanence. Je suis avant tout folle de lecture, plus spécifiquement de romances, car il faut absolument que les histoires finissent bien, je suis une pro "happy end" et je le revendique haut et fort. Mes romans favoris sont en général des New Adult, et pour la plupart des romances avec des héros en uniforme (sportifs, pompiers, flics, militaires je les aime tous). J'ai besoin de rêver et de m'évader et c'est ce que la lecture m'apporte au quotidien quand je n'ai pas l'occasion de profiter de ma deuxième passion : les voyages.

Découvrir également

Sonia Birdy / Touchdown – Campus Star tome 1

Quelques infos sur le livre : Touchdown Campus Star Auteur : Sonia BirdySerie : Tome 1 …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :