Home / Avis / Catherine Kalengula / Pierre Feuille Ciseaux

Catherine Kalengula / Pierre Feuille Ciseaux

Quelques infos sur le livre :

Pierre Feuille Ciseaux

  • Auteur : Catherine Kalengula
  • Serie : 
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Hachette
  • Collection : Bloom
  • Publication: 07/ 08/ 2013
  • Edition: Numérique
  • Pages : 304
  • Prix : 9,99€
  • Rating:  

 

Résumé :

Alice a perdu ses parents dans un accident de voiture. Accueillie par sa grand-mère qui vit à Oxford en Angleterre, elle s’enferme peu à peu dans une bulle de solitude et de souffrance.
Shane est un jeune homme rebelle et torturé. Adopté par un couple d’Anglais lorsqu’il était petit, il sent que ses origines coréennes et la difficulté d’être différent l’éloignent de ses parents adoptifs. Artiste contrarié, il se console dans les bras de jeunes femmes qu’il rejette ensuite sans scrupules. Tout sépare donc Alice et Shane, qui vont se trouver pourtant être réunis, le temps d’une panne d’ascenseur. A la faveur de l’obscurité, les carapaces se fissurent, des liens se nouent, une étincelle naît. Alice parviendra-t-elle à apaiser la colère et la violence de Shane ? Shane pourra-t-il redonner à Alice le goût à la vie ?

 

Avis de Ninie :

Alice a perdu ses parents dans un accident de voiture. Accueillie par sa grand-mère qui vit à Oxford en Angleterre, elle s’enferme peu à peu dans une bulle de solitude et de souffrance.
Shane est un jeune homme rebelle et torturé. Adopté par un couple d’Anglais lorsqu’il était petit, il sent que ses origines coréennes et la difficulté d’être différent l’éloignent de ses parents adoptifs. Artiste contrarié, il se console dans les bras de jeunes femmes qu’il rejette ensuite sans scrupules. Tout sépare donc Alice et Shane, qui vont se trouver pourtant être réunis, le temps d’une panne d’ascenseur. A la faveur de l’obscurité, les carapaces se fissurent, des liens se nouent, une étincelle naît. Alice parviendra-t-elle à apaiser la colère et
la violence de Shane ? Shane pourra-t-il redonner à Alice le goût à la vie ?

Je viens de finir le livre à l’instant c’est donc un avis tout chaud, sorti du four que je vais publier.

Alice, jeune française de 18 ans, a perdue ses parents dramatiquement dans un accident. Elle se retrouve donc seule du jour au lendemain, et doit aller vivre à l’autre bout du monde (enfin en Angleterre, à l’autre bout de la manche quoi !!) chez sa grand-mère à Oxford.

Qui dit Oxford, dit Université !

Qui dit Université, dit Étudiants !!

Ça nous ramène donc à l’autre personnage du livre. Shane, étudiant au Trinity Collège (d’ailleurs il sèche souvent les cours), qui cherche la bagarre avec tout ce qui bouge ou le traite de Chinetock !!
Est presque pire qu’une Marie couche-toi là !! Enfin  comprenez par là qu’il est assez … dégourdi avec la gente féminine. Il est en froid avec ses parents adoptifs, qui ne le comprennent pas. Et de surcroit se trouve rejeter par sa mère Biologique qu’il avait envie de retrouver.

Alice est mal dans sa peau, suite au deuil qu’elle traverse et sa grand-mère l’incite à aller voir un psy. Seulement voilà, quand s’est à son tour de s’épancher, elle s’en va en courant et se retrouve coincée dans l’ascenseur avec Shane (qui est venu taxer des sous à papa).

Manque de bol, l’ascenseur tombe en panne. C’est vraiment mal barré !!

Pas de beau pompier pour les sauver, mais un souvenir d’enfance à Alice qui les lie.Un jeu auquel vous avez surement déjà jouer ? Pierre, Feuille, Ciseaux, vous savez… la main dernière le dos en forme de poing (pour la pierre),  ouverte (pour la feuille) ou l’index et le majeur relevé (pour les ciseaux). Oui, ce jeu-là !

Ils vont donc jouer ensemble et se séparer chacun d’un côté quand l’ascenseur redémarre.

La suite, n’est faite que de rendez-vous furtif, joué à coup de pierre, feuille, ciseau. Le premier car Shane a taggué un message pour Alice dans ce même ascenseur. Mais Alice prend la poudre d’escampette. Le deuxième, Alice fuit encore une fois, après que Shane l’a sauvé d’entre les bras de deux mecs qui l’agressaient. Et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’Alice apprenne que Shane s’est fait agressé et se retrouve à l’hôpital.

Elle lui laisse donc un petit cadeau avec son adresse. Pour être sûre qu’il la retrouve facilement. ( Je crois que c’est mon moment préféré quand il découvre de quoi il s’agit, ça m’a fait rire ! )

Parce qu’ils ont jamais pensé à s’échanger plus que leur prénom. ( Normalement le premier truc que les jeunes font en ce moment c’est se refiler leur numéro de téléphone non ? )

Le destin, leur joue vraiment de drôles de tours !

Mais rassurez-vous, quand il ira mieux, il ira la retrouver. Et au moment le plus important, quand ils se retrouvent à moitié nus, près du hangar où Alice fait du bénévolat, c’est lui qui partira à cause d’un sms

Les jeunes, c’est plus ce que c’était !!

Il perdra un peu les pédales, car il veut se venger de son agression, mais le visage d’Alice lui fera changer d’avis. Il retourna sur le droit chemin à partir de là. Et comme tout est bien qui finit bien, il deviendra le copain d’Alice.

J’ai passé un moment agréable, mais ce n’est pas un livre que je retrouverais avec plaisir.

Extrait :

— Ça n’a pas l’air d’aller ? demandé-je timidement.Il lève un sourcil. Agacement ? Surprise ? Impossible à dire.
— Il n’y a pas de réseau, ici… Bon sang, quelle vie de merde !Sa réplique cinglante me prend au dépourvu
.— Je suis bien d’accord avec toi. Mais il y a pire dans la vie qu’une petite panne d’ascenseur, tu ne penses pas ?
Je me ferais presque pitié. Non mais, à qui est-ce que je crois pouvoir donner des leçons ?
Il tourne la tête vers moi, et ses yeux en amande surmontés de sourcils parfaitement dessinés me scrutent avec une soudaine attention. Il a un regard d’une intensité surprenante, comme si un feu l’illuminait de l’arrière. J’en reste clouée sur place, interdite. Est-il en colère contre moi ? Est-ce sa façon habituelle de considérer les gens ?On dirait qu’il cherche à embraser le monde.
— Oui, c’est vrai. Il y a pire dans la vie que d’être coincé avec une jolie fille qui vous dévisage sans en avoir l’air, déclare-t-il sur un ton froid.
Je me sens rougir.
— Ce n’est pas ça. C’est juste que… je suis nerveuse. J’ai besoin de faire quelque chose.
— Et donc, tu as choisi de me mater ?

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Suzanne Barclay / Carmichael Lion, Tome 5 : La maîtresse des Highlands

Quelques infos sur le livre : La maîtresse des Highlands Auteur : Suzanne Barclay Serie : Carmichael Lion …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :