Accueil / Avis / Colleen Hoover / Maybe, tome 1 : Maybe Someday

Colleen Hoover / Maybe, tome 1 : Maybe Someday

Quelques infos sur le livre :

 Maybe Someday

  • Auteur : Colleen Hoover
  • Serie : Maybe
  • Genres :  Romance Contemporaine
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 7/ 05/ 2015
  • Edition: Broché
  • Pages : 350
  • Prix : 17€
  • Rating:

Résumé :

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable… Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

 

Avis de Mary :

J’ai attendu longtemps, presque deux mois pour lire ce roman dont tout le monde parlait à l’époque. Les critiques étaient toutes élogieuses et d’autres peu convaincantes. Ne voulant pas me laisser influencer, j’ai attendu et je ne le regrette absolument pas.

Ce roman me permet de compléter mon Challenge Lecture 2015 avec le défi 26 «  Un livre avec un triangle amoureux »  et j’ai été ravie de suivre l’histoire de Sydney.

L’histoire débute avec Sydney qui vit en collocation avec Tori, sa meilleure amie. En couple avec Hunter, celle-ci ne semble pourtant pas épanouie à ses côtés. Vivant sa vie dans une routine presque chronométrée, elle prend plaisir néanmoins à écouter son voisin d’en face jouer de la guitare. Touchée par sa musique, elle n’hésite pas à faire ses devoirs dehors, juste pour écouter les accords de ses compositions. Sa musique la bouleverse et l’inspire en même temps. Troublée par ce qu’elle ressent, elle se sent comme une voyeuse. Pourtant, ignorant que son voisin l’observe également, elle n’hésite pas à fredonner des paroles sur les différentes mélodies de ce beau jeune homme dont elle ne distingue que quelque trait et qui semble séduisant à ses yeux. Mais elle est avec Hunter, alors elle tente de ne pas se faire repérer par ce beau jeune homme, dont elle ignore tout. Mais c’est sans compter sur ce dernier, qui lui a demandé un jour son numéro de portable afin qu’elle lui transmette les paroles qu’elle fredonnait sur son dernier morceau. Réticente au départ et persuadée que ses écrits n’ont aucun intérêt, elle va néanmoins les envoyer à Ridge. Une relation s’installe rapidement entre les deux malgré les appréhensions de Sydney. Ridge quant à lui de l’autre côté de son balcon, observe ce qui se passe chez elle et constate que sa colocataire et le petit-ami de Sydney ne sont pas de simples amis, bien au contraire. Déchiré entre la retenue qu’il éprouve, ne connaissant pas suffisamment Sydney, et son honnêteté, il ne sait pas comment lui dire ce qu’il a pu voir. Mais un soir, celui de l’anniversaire de Sydney, il n’aura d’autre choix que de lui dire la vérité. Dévastée et en colère, elle confronte ses deux « amis » et décide de quitter son appartement sur le champ. A la rue et sous la pluie, c’est Ridge, par le biais de sa colocataire, qui va lui offrir une solution de repli en attendant d’y voir plus clair. Mais si cette nouvelle colocation bouleversait la vie de nos personnages au point qu’il ne l’avait même pas imaginé?

Ce roman est écrit de deux points de vue, celui de Ridge et celui de Sydney ce qui nous permet de découvrir ce que chacun d’eux vit, ressent et pense au fur et à mesure du livre. Comme à son habitude, l’écriture de Colleen Hoover est agréable et addictive, nous poussant à tourner les pages, les unes après les autres. Le petit plus qu’elle a ajouté à ce roman et qui pour moi a une importance capitale, est la musique. Présente tout au long du livre, j’ai pris le temps d’écouter chacun des morceaux ce qui donnent par moment plus de profondeur aux émotions et aux mots. Et ça c’est juste idyllique pour moi.

Les personnages de cette histoire sont chacun, à leur niveau, attachants car si nous plongeons dans l’esprit des deux principaux, nous découvrons les personnages secondaires comme Maggie, Bridgette et Warren au travers de leurs yeux avec leur simplicité, leurs sentiments réciproques, les liens qui les unissent, etc.

Sydney est une jeune femme courageuse, honnête, droite et d’une gentillesse inégalable. Ce qui lui a peut-être valu le coup que lui ont joué ses deux « amis ». Fière et attachante, on ne peut que l’apprécier. Ses réactions sont d’une justesse impressionnante car dès qu’elle découvre le lien qui unit Ridge à Maggie, elle culpabilise et refuse de se laisser dominer par les sentiments qu’elle ressent pour Ridge. La relation entre elle et Warren, le « frère » de Ridge est tout aussi intense. Ces deux-là apprennent à se connaître et se font face plus d’une fois mais pour autant, l’amitié qui les unit semble être très forte malgré leur rencontre récente. Il y a parfois des choses qui ne s’expliquent pas!

Quant à Ridge, il m’a ému, touché, bouleversé et conquis. On réalise que sa vie n’a rien eu de paisible et que son enfance n’a pas été celle dont tout enfant aurait droit : heureuse et choyée. Pourtant malgré ses handicaps, il a réussi à se construire et à vivre de ce qu’il aime, la musique. Il a créé son groupe avec son frère, les Sound of Cedar, et en panne d’inspiration, c’est Sydney qui va lui redonner l’envie de composer. On sent un homme fragile, sensible et incroyablement fier. Il souhaite vivre la musique mais aussi la ressentir et même si la façon dont il le fait peut paraître maladroite, d’un point de vue extérieur, elle n’en reste pas moins superbe et pleine d’émotions.  On le sent investi prêt à tout pour ressentir ce qu’il ressent aux côtés de Sydney mais en même temps tiraillé par les émotions et les sentiments qui s’emparent de lui en sa présence. C’est un des personnages qui m’a le plus touché, car la bataille à laquelle il doit faire face est loin d’être évidente et pourtant on aspire tellement à ce qu’il bascule tout en douceur et sans souffrance. Et pourtant elle sera là cruellement douloureuse et dévastatrice mais aussi quelque part salvatrice.

Les personnages secondaires sont tout aussi captivants. Warren et Bridget partagent l’appartement de Ridge, tout en ayant une sorte de relation qui ni l’un ni l’autre n’assume, surtout Bridgette. Ces deux-là ont un caractère bien trempé et si l’une est explosive l’autre est un comique de service et j’ai beaucoup aimé leurs interactions avec Ridge et Sydney. Quant à Maggie, on la sent présente de façon omnisciente. Elle est absente par moment mais pourtant sa présence est permanente. Elle est là mais en même temps, elle semble maintenir une distance, peu courante d’ailleurs vu le lien qui l’unit à Ridge, quasi constante. Elle ne veut pas qu’il s’occupe d’elle et on comprend pourquoi au fil des pages. Et j’avoue que cette fille m’a juste bluffé. Elle a une force et un courage que je pourrais envier au vue de sa situation et pourtant malgré la souffrance, elle reste debout et réaliste.

Dans cette histoire, tout a son importance : la musique, les personnages, les évènements, les passés des personnages, les actes et les émotions. La relation entre Sydney et Ridge évolue au fil des pages et on comprend rapidement que ce lien se construit, se solidifie, s’ancre en l’un et l’autre pour finir par être indestructible. Franc et honnête, l’un et l’autre, leurs échanges sont à la fois intenses, bouleversants et sans masque et ont ce quelque chose d’unique qui leur confèrent un éclat particulier. Pleins de force et de sentiments, les moyens de communications employés entre eux nous ouvrent les portes sur leur âme et leur cœur. C’est beau, douloureux parfois mais incroyablement émouvant.

Mais cette histoire c’est aussi celle d’un triangle amoureux. Je ne les aime pas mais je ne les déteste pas pour autant car certains sont très bien menés et j’avoue que celui-ci a été bien mené. Parce que malgré tout cette troisième personne n’est pas laissée de côté, bien au contraire, elle est là. L’honnêteté que Ridge et Sydney possèdent les empêche de basculer, et pourtant malgré eux, leurs émotions restent incontrôlables et inébranlables.  Il est difficile de respecter ce que dicte sa tête quand votre cœur hurle ce qu’il ressent. Alors ils vont avancer sur le fil du rasoir, s’imposant des règles et des comportements pour ne pas flancher, pour ne pas céder. Ils vont se forger une relation basée sur la franchise et l’honnêteté, n’hésitant pas à clamer haut et fort que c’est difficile mais qu’il ne doivent pas céder jusqu’à la rupture, et au départ de Sydney.

En conclusion je dirais que ce roman est un concentré d’émotions qui passent au travers des mots mais aussi de la musique qui rythme sa lecture. C’est une ouverture sur les sons et les paroles qui vous emportent et vous transpercent au point de vous  sentir voler. On s’y croirait dans cette chambre, bercé par les accords de guitare de Ridge et envoûtée par la voix de Sydney puis de Ridge. Le style d’écriture est simple mais efficace! Alors si vous n’avez pas encore basculé, n’hésitez plus, prenez place!!

 

Extrait :

« Le désir est facile à vaincre. Ce n’est pas aussi facile quand on essaie de remporter une guerre contre son cœur. »

A propos de Mary

Qui suis-je? C’est la grande question! Personne? Non quand même pas!! Fana de musique et de photos, détestant la solitude (sauf quand je lis), j’aime partager du temps avec des amis, échanger, donner mon avis, débattre, et changer d’avis (bon pas tout le temps… je suis bornée aussi mais bon nulle n’est parfaite!).

Découvrir également

Alice Gallori / Le monde en cartes 3D

Quelques infos sur le livre : Le monde en cartes 3D Auteur : ALice Gallori …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :