Colleen Hoover & Tarryn Fisher / Never Never, tome 3

Colleen Hoover & Tarryn Fisher / Never Never, tome 3

Quelques infos sur le livre :

Never Never

  • Auteur : Colleen Hoover & Tarryn Fisher
  • Serie : Never Never
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 12/ 01/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 160
  • Prix : 9,95€
  • Rating:  

 

Résumé :

Charlie et Silas : Ne plus jamais, jamais oublier.

Charlie et Silas ont commencé à comprendre ce qui leur est arrivé : tous deux ont perdu la mémoire et ne se souviennent de rien. Il leur faut tout redécouvrir mais un événement imprévu a encore compliqué les choses. Leur mémoire s’est à nouveau évanouie au bout de quelques heures, les obligeant à tout recommencer.

Pourtant, ils progressent dans leur quête des souvenirs et d’eux-mêmes. Ils sont désormais alliés dans cette recherche malgré tout ce qu’il les a séparés et qu’ils doivent redécouvrir. Et surtout, ils savent que l’explication de cette amnésie pourrait être en eux et que  » jamais, jamais « , cette expression qu’ils retrouvent partout dans leur passé est peut-être la clé de tout.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Stéphanie et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance.

Alors que les deux premiers tomes n’avaient de cesse de me faire cogiter quand à la situation sur la perte de mémoire de Charlie et Silas, j’avoue que ce troisième tome est un peu tombé comme un soufflet. Mon cerveau s’ayant imaginé mille et une preuves ou actes ayant mis en scène la perte, que je trouve presque la vérité trop superficielle. Je ne dis pas qu’il faut une raison précise pour arriver à ce genre de cas d’amnésie, mais ça, ça paraît presque irréalisable et du coup je suis légèrement déçue de la fin.

On découvre des révélations qui amènent un peu de piquant, mais par rapport au deux premiers tomes qui tenaient vraiment en haleine, là il me manquait quelque chose pour sublimer ma lecture. C’est comme si je n’avais pas compris l’essentiel ou alors je suis trop terre-à-terre et pas assez ouverte à l’univers et aux choses qu‘on juge ne pas appartenir au monde naturel, qui semble en dehors du domaine de l’expérience et échapper aux lois de la nature. Effectivement, je pense ne pas être ouverte d’esprit dans ce cas.

Alors les questions que je me posais ne sont aucunement véridiques puisque la vérité est en fait une déception pour moi mais je n’aurais pas deviné le secret révélé que tout le monde semblait ne pas connaître. Et certains détails, comme l’épilogue laisse penser que tout n’est qu’un éternel recommencement, mais au final ai-je bien tout compris alors que je pensais que la vérité serait si différente ?

Colleen Hoover et Tarryn Fisher ont une très belle plume, leur écriture est complémentaire et plutôt que de juger ce troisième opus indépendamment, je vais me baser sur la série en elle-même, qui est tout de même assez curieuse et parfaitement inattendue. J’ai passé un très bon moment en compagnie de ces personnages, au moment de la lecture les pages se tournent rapidement et on est happé par les aventures des personnages qui font tout leur possible pour se souvenir. Alors même si ce dernier tome est un peu moins fort en intensité, il n’en est pas moins beau de découvrir la beauté de la romance entre Charlie et Silas et de nous souvenir qu’un amour adolescent peut nous donner des ailes.

 

 

Extrait :

La première chose que je fais en entrant chez moi, c’est de marquer une pause. Je ne reconnais rien ici, même pas les photos sur les murs. J’attends quelques secondes, le temps de digérer tout ce que je viens d’apprendre. Je pourrais fouiller la maison, parcourir ces photos, mais j’ai déjà dû le faire. Je n’ai pas trop le temps et, si je veux savoir ce qui a pu arriver à Charlie – ce qui nous est arrivé –, il faut que je reste concentré sur les choses que nous n’avons pas encore perdu de temps à faire.

Je trouve ma chambre et fonce vers le placard – vers l’étagère qui contient tous les trucs qu’on a déjà récoltés. Je les dépose sur mon lit, y compris le contenu du sac à dos, et les passe au crible pour déterminer par où commencer. Il y a tellement de choses… Je prends un stylo afin de noter ce que je trouverai d’intéressant pour le cas où je viendrais encore à tout oublier.

Je sais beaucoup de choses sur ma relation avec Charlie ces derniers temps, mais on dirait que c’est tout. Je ne sais pour ainsi dire rien sur la façon dont on a commencé ni pourquoi nos familles se haïssent. Je ne sais même pas si ça a joué un rôle dans ce qui nous arrive, cependant j’ai l’impression que c’est le meilleur endroit pour reprendre de zéro.

Laisser un commentaire