Home / Avis / Emily Blaine / Une nuit dans tes étoiles

Emily Blaine / Une nuit dans tes étoiles

Quelques infos sur le livre :

Une nuit dans tes étoiles

  • Auteur : Emily Blaine
  • Serie : 
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : HQN
  • Publication: 06/ 02/ 2015
  • Edition: Numérique
  • Pages : 51
  • Prix : 1,99€
  • Rating:  

 

Résumé :

Pour la Saint-Valentin, Anna avait imaginé à peu près tous les scénarios sauf celui-là. Exit le diner romantique à New York, les pétales de roses et le magnifique bijou en cadeau. Non, cette année, Cupidon a tranché : ce sera tempête de neige, aéroport blindé et trois cacahuètes pour tout repas. De quoi détester le 14 février… Sauf que l’angelot a plus d’un tour dans son carquois, et il se pourrait bien qu’il envoie une petite fille en robe rouge pour guider Anna vers son soleil.

 

Avis de TeaCup :

Une petite histoire courte et mignonne. On retrouve la plume de l’auteur, légère et sympa. Encore une romance mignonne même si l’auteur n’innove pas beaucoup. La situation se met assez vite en place, on en sait assez et personnellement, j’aurai autant aimé que ça ne soit pas un « à suivre » (oui il y aura bien une suite à cette nouvelle même si on ne sait pas sous quelle forme).

J’ai trouvé que l’auteur osait plus se lâcher sur les scènes de sexe que dans Dear you par exemple. Par contre, l’équilibre entre la romance ++ (j’évite le mot « cucul » car on sent bien que l’auteur joue volontairement ce registre, même si parfois c’est trop pour moi) et quelques détails beaucoup plus crus, les deux ensembles ne fonctionnent pas. J’ai trouvé que le contraste était trop abrupt et pas si sexy que l’on pouvait l’espérer. Dans les défauts que j’ai trouvés à cette petite lecture c’est peut-être une écriture un peu rapide (des répétitions d’adverbes qui attire un peu l’œil…) et vraiment, un point qui fondamentalement me gêne au XXIe siècle : l’absence de préservatif ! Cela prend une phrase pour l’auteur, et cela me parait quand même important quand on présente en héros principal un père de famille à priori tout à fait responsable. Aucun des personnages n’a trop bu… bref, ce détail m’a hérissée.

Je lirais la suite, mais je suis sûre que cette petite histoire aurait pu se suffire et laisser au lecteur le choix de se trouver une fin selon sa préférence. Petite mention spéciale pour la raison du titre, qui pour moi, est romantique sans tomber dans le cucul.

En tout cas, cette petite nouvelle ravira les fans de l’auteur on l’y retrouve fidèle à elle-même.

 

Extrait :

Je me dirigeai vers une des premières boutiques sur ma droite. Au fond du magasin, je parcourus des yeux les quotidiens dans le but d’y trouver le Post. Évidemment, il était tout en haut du rayon. Alors que, sur la pointe des pieds, je luttais pour l’attraper, je fus soudain percutée à hauteur des genoux.

– Elizabeth ! hurla une voix masculine.

Je vacillai sur mes jambes, me retenant maladroitement au rayon devant moi, avant de baisser les yeux vers le sol.

– Je suis absolument désolé, ajouta la voix sur ma droite. Elizabeth, excuse-toi immédiatement ! gronda-t-il fermement.

À mes pieds, je découvrais une petite fille apeurée, aux grands yeux bleus écarquillés.

– Ce n’est rien, dis-je rapidement, en relâchant le meuble.

– Ce n’est pas rien, elle aurait pu vous blesser. Elizabeth, s’il te plaît, présente tes excuses. Maintenant, précisa-t-il avec autorité.

– Pardon, madame, murmura-t-elle à voix basse.

– Je t’ai déjà dit que je ne voulais pas que tu coures dans les magasins, reprit l’homme.

Lentement, la petite fille se redressa. Elle portait une robe rouge vif, ornée d’une bordure en tulle. Ses longs cheveux étaient maintenus dans une queue-de-cheval. Je ne lui donnais pas plus de cinq ans. Elle alla se réfugier derrière les jambes de l’homme que je supposais être son père. Son corps gracile disparut et je la vis pencher furtivement la tête pour me regarder. Je lui lançai un petit sourire réconfortant, avant de voir qu’elle calait sa main dans celle de mon vis-à-vis.

About TeaCup

TeaCup pourrait être mon vrai nom tant je suis accro au thé. Je suis une dévoreuse de livres compulsive, je lis de tout et en grande quantité (plus ou moins quoi !). J’ai pensé à me soigner, mais finalement j'ai atterri sur un blog de chroniques. Je soigne le mal par le mal en somme.

Check Also

Suzanne Barclay / Carmichael Lion, Tome 5 : La maîtresse des Highlands

Quelques infos sur le livre : La maîtresse des Highlands Auteur : Suzanne Barclay Serie : Carmichael Lion …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :