F.V. Estyer / Dark Skies

F.V. Estyer / Dark Skies

Quelques infos sur le livre :


Dark Skies

  • Auteur : F.V. Estyer
  • Serie : 
  • Genres : Homoromance érotique
  • Editeur : Auto-éditions
  • Collection : 
  • Publication: 22/10/ 2017
  • Edition: Numérique
  • Pages : 159
  • Prix : 3,50€
  • Rating:   

 

 

Résumé :

Une vie monotone. Un pavillon de banlieue. Une fiancée aimante. Matthew s’en contente parfaitement, sans rechigner. Taisant sa vraie nature. Ses réels désirs.
Une rencontre fortuite. Un embrasement des sens.
La vie de Matthew bascule.
Et si le jour, il reste ce chic type sans histoire, lorsque vient la nuit, ses démons prennent le pouvoir.
Il ne lutte plus. Se laisse sombrer. Avec délice. Avec audace. Jusqu’à se perdre.

*** Roman érotique MM – Ce récit comporte des scènes explicites entre hommes ***

 

Avis de Serenity Moon :

« Ils sont sept. Ils sont la réponse à tes questions. Un chemin initiatique. Où tous seront explorés. Ils sont la clé. Ils sont le passage obligé. Menant à la délivrance tant espérée. Alors, Matt, es-tu prêt à les affronter ? »

De quoi mettre en appétit non ? En tout cas moi ça m’avait donné envie quand j’avais découvert, enfin commencer à lire Dark Skies sur la plateforme Fyctia, que j’aime et déteste tout autant, car je n’ai jamais la fin des histoires que j’ai suivi. Et là enfin j’ai le dénouement, je suis joie. Frédérique y en a une autre que j’attends aussi ^^.

On rencontre Matt qui vit une vie tranquille, comme qui dirait il a le rêve américain, un boulot, une nana, la maison, manque plus que le chien et les mouflets, bref tout ce qu’on souhaite à notre époque. Tout va bien dans le meilleur des mondes jusqu’au jour ou Trent un nouveau collaborateur débarque dans l’entreprise et là c’est le drame.

Trent va être un électrochoc pour Matt, quelque chose de violent. Il va arriver à le révéler à lui-même, briser ces idées préconçues sur la vie.

Alors ne vous attendez pas à une gentille romance toute mielleuse, qui colle aux dents, que nenni vous avez un 38 tonnes qui déboule et qui ne fait pas dans la dentelle. Ben oui, pour bouger Matt de son placard, Trent ne le fera pas tout seul, il lui faudra un club sulfureux avec en plus la participation d’autres hommes surtout celle de « lui » l’amant de l’ombre.

Matt tentera de résister avec toutes ces convictions mais il cédera quand même. Ça ne se fera aucunement dans la douceur, ce sera un combat intense entre soi-disant la normalité et ses désirs profonds. La révélation et l’acceptation se fera difficilement, mais d’une façon juste et haletante. Elle se déroulera de la manière suivante : très physique, charnelle, sensuelle, sexuelle… Bref vous aurez souvent chaud ; mais chaud très intensivement. Si vous n’aimez pas la sueur, le foutre et tous autres liquides corporels passez votre chemin, ce livre n’est pas pour vous.

J’ai très peu lu les écrits de F.V. donc je ne sais pas vraiment comment elle structure ces bouquins habituellement, là elle a développé un côté percutant limite dérangeant, je répète ce n’est pas le pays des bisounours. Sa découpe du livre en 7 parties est une super idée, référence aux 7 péchés capitaux, j’ai particulièrement adoré la partie colère. Notre auteur vedette fera des retours en arrière pour bien expliquer le pourquoi du comment, mais je dois dire que je me suis un peu perdue mais je ne critique pas l’auteur, je suis une quiche dans le spacio temporelle.

Note à Frédérique je suis contente de savoir enfin la fin de cette histoire, j’avais devinée juste pour l’amant de l’ombre « lui » et j’espère un tome 2 ou tout du moins dans le même univers il y a peut-être moyen sur les autres personnages.

Merci à l’auteur F.V. Estyer pour le service presse.

Extrait :

Six semaines plus tôt

Mon corps se tend. Mon ventre se noue. Je frissonne. J’attends. Une odeur chocolatée flotte dans la pièce, jusqu’à mon nez. Jusqu’à ma bouche qui s’ouvre sous l’intrusion de ses doigts qui se glissent entre mes lèvres. Je lèche avec gourmandise le liquide épais et cacaoté. Le chocolat est tiède sur ma langue qui s’enroule autour de ses phalanges, savourant ce met délicieux. Je suce et mordille, jusqu’à avaler la moindre goutte. Son souffle est erratique. Mon cœur bat la chamade. Ses doigts me quittent pour dériver le long de mon torse. Il pince mes tétons qui durcissent sous ses assauts. Un gémissement s’échappe de ma gorge lorsque la fraîcheur et la légèreté d’une crème se dépose sur ma chair brûlante. Sa bouche prend le relais. Il lape et aspire ce que je devine être de la chantilly tout en ondulant des hanches pour presser son érection contre la mienne.

Je serre les dents pour refouler mon besoin de jouir. Je ne veux pas gâcher ce moment. Je veux profiter encore de sa délicieuse torture. Ses mains se perdent sur ma peau, ses doigts pianotent sur mon abdomen. De plus en plus bas. Un mouvement de hanche pour l’obliger à me caresser. Juste là. Sur ma queue tendue par le désir. Je peux sentir planer sa main, comme incertaine. Touche-moi. Touche-moi. Mais il se contente de rire. De ce rire qui me hante. Jusque dans mes rêves. J’ai besoin de le sentir, de le découvrir.

En ai-je seulement le droit ?

 

Où se procurer le livre :

Laisser un commentaire