Home / Avis / Fanny André / Graff’Coeur

Fanny André / Graff’Coeur

Quelques infos sur le livre :

Graff’Coeur

  • Auteur : Fanny André
  • Serie : 
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Marabout
  • Collection : Red Velvet
  • Publication: 01/ 02/ 2017
  • Edition: Broché
  • Pages : 288
  • Prix : 15,90€
  • Rating:  

Résumé :

Léna a vingt-trois ans. Sa seule passion est le graff, et elle a déjà réalisé des fresques murales remarquées sous le pseudo de FéeBriLe. Mais entre soirées alcoolisées et histoires d’un soir, Léna ne supporte plus la vie qu’elle mène. Sur un coup de tête, alors qu’elle vient de mettre fin à ses études aux Beaux-Arts, elle part à la recherche de Caden. Celui avec lequel elle a vécu une relation passionnée et qu’elle ne réussit pas à oublier. Celui qui, parti à Londres quatre ans plus tôt, ne lui a jamais expliqué les raisons de son départ précipité et ne lui a pas donné de nouvelles depuis. Sur place, Léna est accueillie par Anna, une amie de longue date, et Ellen, la jumelle de Caden. Quand elle renoue avec ce dernier, il n’a plus rien en commun avec le garçon de ses souvenirs. Le rebelle qui la fascinait s’est métamorphosé en homme d’affaires froid et distant, fiancé à une jeune femme aux manières parfaites, et qui semble vivre dans une réalité tout autre. Mais Léna ne s’avoue pas vaincue et va tout tenter pour le reconquérir…

Avis de SoSweety :

 

Tout d’abord je tiens à remercier Anne  et Marabout pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

J’avais beaucoup entendu parler de ce roman avec de très bonnes critiques, c’est donc tout naturellement que j’ai souhaité à mon tour connaître l’histoire de Léna et Caden. Honnêtement, les premiers chapitres furent difficiles, non pas que l’écriture n’était pas intéressante, bien au contraire, j’ai eu juste du mal à rentrer dans l’histoire, peut-être qu’il y avait trop de détails de mise ne place ou de longueurs qui m’ont perdue en ce début de lecture. Et puis paf le déclic : impossible de lâcher le livre jusqu’à la fin. Et c’est là que je me dis que j’ai bien fait de persévérer. L’histoire est pour le moins originale Léna est Graffeuse et décide de tout plaquer pour aller rejoindre son ancienne meilleure amie Ellen et son jumeau et ancien copain Caden. Le but étant de les reconquérir tous les 2, et surtout de mettre enfin les choses à plat car nos jumeaux sont partis un peu précipitamment et beaucoup de non-dits sont restés en suspend.

Et c’est là qu’on se dit que ça ne va pas être une mince affaire. C’est assez marrant d’ailleurs car dès le début la pauvre Léna, qui n’a aucun plan pour parvenir à ses fins, rame pas mal.

On découvre avec plaisir sa passion pour le Graff, on s’attache aux personnages secondaires (Anna et Dane, j’aurais tellement aimé les voir ensemble > petit clin d’œil à l’auteur). Caden est 2 personnages à lui tout seul, tantôt rebelle, tantôt homme d’affaires trop sérieux. J’ai eu du mal à l’apprécier au début, ne comprenant pas son attitude mais en fait derrière se cache un jeune homme fort et surtout plein de loyauté envers sa famille. C’est aussi un poète dans l’âme ce qui m’a attendrie.

Quant à Léna, je m’attendais à trouver une rebelle à fort caractère et grande gueule mais en fait, elle est très différente de ce qu’on peut s’imaginer, sous ses airs de garçonne se cache un cœur fragile et aimant. Les apparences sont souvent trompeuses et c’est vraiment le cas pour elle.

Ils ont tous les 2 des passions artistiques très différentes et complémentaires à la fois ce qui rend l’histoire belle et romantique. J’ai beaucoup aimé la confrontation de ces 2 univers et surtout l’originalité de l’histoire. Il est assez rare de proposer ce type de thème, en tout cas pour ma part, j’ai été de suite emballée par le graff et la poésie.

La plume de l’auteur est très fluide, agréable et intéressante. Je ne connaissais pas l’auteur mais je prendrais plaisir à lire ses autres romances.

En bref, une très jolie découverte sur fond de romance originale.

 

Extrait :

Être aimé signifie se consumer. Être aimé, c’est périr ; aimer c’est durer, lut-il. Tu portes de la poésie ? Du Rilke ?

About Sophie SoSweety

Hello, je suis Sophie, alias SoSweetySoCrazy, mais j'ai dû raccourcir le pseudo parce qu'on m'a soufflé que ça faisait un peu trop long ;-) Finalement on s'est arrêté à SoSweety, mais ne vous trompez pas, je garde quand même le "crazy" en permanence. Je suis avant tout folle de lecture, plus spécifiquement de romances, car il faut absolument que les histoires finissent bien, je suis une pro "happy end" et je le revendique haut et fort. Mes romans favoris sont en général des New Adult ou Young Adult. J'ai besoin de rêver et de m'évader et c'est ce que la lecture m'apporte au quotidien quand je n'ai pas l'occasion de profiter de ma deuxième passion : les voyages.

Check Also

Sabine Durrant / Dis-moi que tu mens

Quelques infos sur le livre : Dis-moi que tu me mens Auteur : Sabine Durrant Serie :  …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :