Home / Avis / Geneva Lee / Royal saga, tome 2 : Captive-moi

Geneva Lee / Royal saga, tome 2 : Captive-moi

Quelques infos sur le livre :

Captive-moi

  • Auteur : Geneva Lee
  • Serie : Royal saga
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Publication: 09/ 06/ 2016
  • Edition: Broché
  • Pages : 350
  • Prix : 17€
  • Rating:  

Résumé :

» Je lui ai donné mon corps et il a pris mon âme.  »

Alexander a le monde à ses pieds et j’étais à genoux devant lui, jusqu’à ce que nos secrets déchirent notre couple.
Je devrais garder mes distances. Je devrais partir en courant.
Mais je suis accro… à sa présence, au plaisir qu’il me procure, mais aussi à la douleur.
Il m’avait prévenue, je connaissais son côté sombre, son passé. Mais moi aussi, j’ai ma part d’ombre. Ensemble, nous vaincrons nos démons… si avant, nous ne nous détruisons pas.

Clara Bishop a le cœur brisé de sa séparation avec Alexander, le Prince de Cambridge. Elle se réfugie dans le travail sans pouvoir l’oublier, mais il lui est impossible de vivre pleinement sans lui.
Quant elle découvre qu’Alexander cherche à la retrouver, elle se décide à accepter une relation avec lui, quelle qu’elle soit, car elle ne peut vivre sans lui. Mais accepter de vivre avec Alexander, c’est accepter de lutter contre ses démons, accepter sa domination, ses secrets, à moins que…

Dévorés par leur brûlante passion érotique, chavirés par les sentiments qu’ils n’osent s’avouer, pourchassés par les paparazzi et leur sombre passé, empêchés par la famille royale, Clara et Alexander vont-ils pouvoir surmonter tous ces obstacles ?
Heureusement il y a l’amitié de Belle, la meilleure amie de Clara et le charisme d’Edward, le jeune frère d’Alexander pour aider Clara dans son entreprise : faire admettre à Alexander qu’elle est son équilibre et que rien n’est plus important que leur couple, même ses obligations familiales.
Les doutes et la culpabilité d’Alexander seront-ils terrassés par l’amour et la ténacité de Clara ?

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Mélusine, Stéphanie et les éditions Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

Enfin non je ne tiens pas à les remercier car comme toujours dès qu’un de leur livres arrivent chez moi, c’est la catastrophe. Impossible de respecter ma Pile A Lire !! Le dernier arrivé à la maison me tente tellement que je l’attaque avant ceux qui aurait du l’être. Et encore une fois « Captive-moi » de Geneva Lee ne fait pas exception à la règle, puisqu’en plus je l’ai dévoré en quelques heures.

Geneva Lee nous avait laissé sur un cliff épouvantable à la fin du premier tome. Clara quittait Alexander alors que celui-ci lui proposait de devenir sa maîtresse, son secret… Mais Clara ne veut pas se retrouver dans cette situation, elle est amoureuse de l’héritier du trône mais sait très bien que sa relation est vouée à l’échec. On est alors dans la situation où « les apparences sont sauves », « personne n’a perdu la face ». Mais Clara ne peut pas se passer d’Alexander et elle se laisse dépérir doucement, pour oublier qu’elle a mal elle se jette dans le travail. Alexander a du mal à se faire à l’absence de la jeune femme, il va donc tout tenter pour retrouver les bras de Clara.

Dans ce tome-ci, Alexander tient le rôle de manipulateur, j’étais estomaquée de voir la façon dont il procède pour convaincre Clara qu’elle a besoin d’être à ses côtés. Il ne lui laisse pas le choix, et c’est ainsi une bonne partie du roman, elle se retrouve plusieurs fois en position assez délicate dans lesquelles elle est plongée par les manigances de l’héritier. Malgré cela, je l’ai trouvé changé par rapport au tome précédent, il est plus affectueux avec Clara, il lui prouvera même qu’il tient à elle à de nombreuses reprises, il affronte son destin avec acharnement mais ce n’est pas suffisant face aux révélations qui sont faites par la garce Pepper.

Comme je le disais Clara n’a le choix que lors de leurs relations charnelles, le feu qui les consume ravage tout sur son passage. Les scènes de sexe sont torrides, nombreuses et époustouflantes. On découvre enfin que le prince se lâche de ce côté-là, dans le premier tome c’était vraiment juste démontrer légèrement cette fascination pour la domination. Si on voit une certaine évolution dans le personnage d’Alexander, il n’en va pas de même avec celui de Clara, au contraire, elle m’a semblé ne pas progresser (peut-être juste à la fin de ce second roman où elle prend un peu plus d’assurance), tandis qu’ on voit Alexander passé de l’ombre à la lumière grâce à l’affection que lui porte la jeune femme.

Si je me doutais plus où moins de certaines parties de l’histoire, je ne m’attendais pas du tout à d’autres choses et j’en suis agréablement surprise, car même si ce second tome est assez prévisible, j’ai aimé le fait que Geneva Lee a mené son histoire avec brio entre pouvoir, amour, passion et lutte. J’aurais cependant aimé que le monarque britannique soit un peu plus présent pour ajouter un peu plus d’actions à ce second tome. En attendant, il n’empêche que ce second tome est encore une fois un coup de coeur pour moi, Geneva Lee nous laisse encore une fois sur notre faim avec une fin totalement inattendue. Le 13 juillet me semble bien trop loin pour découvrir le fin mot de l’histoire.

Si vous aimez les histoires d’amour entre prince héritier et roturière cette série est faite pour vous, je ne peux que vous la conseiller.

Extrait :

– Je ne peux pas, Alexander.

Mes mots sonnent creux, ils sont aussi faux qu’une vaine promesse. Chaque fois que je me refuse à lui, je me brise un peu plus, à chaque « non », mon cœur explose en un million de petits morceaux et je n’arrive pas à croire qu’il pourrait un jour cicatriser.

– Je ne peux pas l’accepter.

Il s’approche de moi à une telle vitesse que j’en ai la tête qui tourne. Lorsqu’il est à mes côtés, c’est encore plus difficile de réfléchir. Mon corps me trahit, attiré par celui dont la seule présence suffit à me rendre incapable de combattre mes instincts primitifs. Il passe ses bras autour de ma taille et la serre en m’attirant sans ménagement contre lui. Mes tétons durcissent sous ma chemise lorsqu’ils frôlent son torse nu, et mon sexe palpite, qui abrite encore sa semence. Mon corps se soumet sans dire un mot, désespéré qu’il passe à l’acte. Alexander est ma drogue et je suis incapable de refuser ma dose. Je brûle de désir pour lui – pour sa langue infatigable, son sexe vigoureux et, plus que tout, pour la libération que je ressens à passer sous son contrôle.

– Tu es à moi, Clara. Tu ne peux rien faire contre ça. Tu m’appartiens.

Même lorsqu’il me fait cette déclaration et même si je presse mes cuisses l’une contre l’autre, parce que je sais ce que ça fait d’appartenir à Alexander, je ne peux ignorer la vérité.

– Mais toi, tu ne m’appartiens pas.

– Mon cul ! grogne-t-il. Tu me tiens par les couilles, Clara. Je ne peux penser à rien d’autre qu’à être en toi. Je dois faire appel à tout mon self-control pour ne pas te balancer sur mon épaule et te traîner à la maison pour te baiser jusqu’à ce que tu ne puisses plus marcher. Te baiser jusqu’à ce que tu comprennes que je ne te laisserai pas partir, pas sans me battre.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Vi Keeland / Bossman

Quelques infos sur le livre : Bossman Auteur : Vi Keeland Serie :  Genres : Romance Editeur : Hugo …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :