Home / Avis / Jay Crownover / Bad, tome 2 : Amour dangereux

Jay Crownover / Bad, tome 2 : Amour dangereux

Quelques infos sur le livre :

 Amour interdit

  • Auteur : Jay Crownover
  • Serie : Bad
  • Genres : Romance, Contemporain
  • Editeur : Harlequin
  • Collection : &H
  • Publication: 06/ 04/ 2016
  • Edition: Numérique
  • Pages : 384
  • Prix : 14,90€
  • Rating:  

 

Résumé :

« Des bad boys, des vrais… » 

Il est le pire qui pouvait lui arriver… et le meilleur ?

Pour Brysen, l’amour, ce n’est clairement pas au programme. Sa vie est bien trop remplie pour y caser un homme. Car, en plus de ses cours à la fac et de son job de serveuse, il faut aussi qu’elle s’occupe de sa famille qui part à la dérive depuis que sa mère dépressive a décidé de se soigner à la vodka. Non, vraiment, elle n’a pas le temps de s’amuser. Et encore moins de s’amuser avec Race, le frère de sa meilleure amie, dont la simple vue embrase tous ses sens. Elle ne doit surtout pas craquer, d’autant plus que le beau blond est aussi sexy que dangereux, et on murmure dans The Point qu’il est le nouveau roi de la ville… Alors, à chaque fois qu’elle le croise, Brysen met un point d’honneur à être aussi désagréable et méprisante que possible. Mais manifestement, il en faut plus que ça pour décourager Race. Et elle sait pertinemment que, lorsqu’il se décidera à passer à l’attaque, elle ne sera pas de taille à résister.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Harlequin et Netgalley pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

Je viens tout juste de terminer ma lecture de ce second opus, et je peux déjà vous dire que même si j’ai aimé ma lecture, je l’ai trouvé légèrement un poil en dessous du premier tome, mais je crois que c’est parce que Bax m’avait fait un effet boeuf.  Alors que le premier tome offrait un aperçu très sanglant et ordurié de The Point, j’ai trouvé qu’il manquait un peu de piquant à ce tome.

Les trafics, les vols, la drogue, les meurtres, la prostitution sont beaucoup plus en retrait cette fois-ci et c’est surtout sur les problèmes de Brysen que l’auteur à fait référence, enfin c’est ce que j’ai ressenti dans ma lecture, mais j’en attendais peut-être trop au final… Après une ambiance assez brutale dans le premier tome, celui-ci est plus en demi-teinte, il laisse entrevoir un aperçu plus lumineux. Dans ce second tome, C’est Brysen (la copine serveuse à Dovie) et Race (le frère de Dovie et le meilleur ami de Bax) qui sont à l’honneur.

Brysen, c’est une jeune fille éprouvée à qui tout à échappé, elle rêvait d’un avenir loin des affres que lui causent sa famille. Elle essaie de maintenir sa tête hors de l’eau, d’épauler ses parents qui ne font que sombrer dans la déchéance, et d’aider sa petite soeur, pour cela elle cumule boulot de serveuse et études, mais surtout elle évite de succomber au charme angélique mais dangereux de Race Hartman, le frère de sa meilleure amie Dovie.
Race quant à lui est le nouveau roi de The Point, après la mort de Novak, il a décidé de reprendre le flambeau pour éviter le pourrissement de cette ville qu’il considère comme la sienne. Race a toujours eu un certain attrait pour les affaires souterraines de The Point, nous l’avions déjà découvert dans le premier tome, il avait tout pour briller étant né dans The Hill avec une cuillère en argent dans la bouche. Il n’a pas hésité à abandonné tout ce que lui procurait cette vie, pour protéger Dovie. Malgré son attrait innocent, il ne faut pas se fier aux apparences, il est loin d’être crédule et naïf, il semble posséder le talent nécessaire à la vie clandestine de The Point. Il veut protéger ceux qui l’entoure, ceux qu’il aime, leur offrir un meilleur avenir en offrant de peu de la lumière qui est entrée dans sa vie avec la venue de Brysen dans son monde.
Jay Crownover réussit à se démarquer avec son univers sans faux-semblants créant ses propres règles, sa propre domination, son propre purgatoire. Elle parvient à nous charmer avec ses personnages à l’allure assez « sombre », qui vont avoir un penchant à mépriser beaucoup de choses, mais vous le remarquerez, qui vénèrent toujours les femmes avec qui ils sont.
J’ai hâte de découvrir le troisième opus, car j’avoue que je suis légèrement sur ma faim, j’ai trouvé qu’il manquait un peu de cette brutalité que j’avais ressenti dans le premier tome et je pense que le tome consacré à Titus retrouvera un peu de ce que laissait présager cette série dès les premières lignes. Rendez-vous le 04/05/2016 pour la suite des aventures 😉

Extrait :

Jusqu’à l’âge de seize ans, j’avais été insensible. présomptueux, pourri gâté, débordant d’égoïsme et de suffisance. je ne ressentais rien. Je vivais dans une bulle où tout ce que je voulais, tout ce dont j’avais besoin m’était donné immédiatement. Je ne me posais jamais de questions sur le monde extérieur, sur les choses étrangères au porte-feuille bien rempli de papa-maman.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Simona Ahrnstedt / Une nuit rien qu’une seule

Quelques infos sur le livre : Une nuit rien qu’une seule Auteur : Simona Ahrnstedt Serie :  …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :