Home / Avis / Jay Crownover / Marked Men, tome 6 : Asa

Jay Crownover / Marked Men, tome 6 : Asa

Quelques infos sur le livre :

Asa

  • Auteur : Jay Crownover
  • Série : Marked Men
  • Genre : New Adult
  • Editeur : Hugo Romance
  • Collection : New Romance
  • Publication : 20/04/2017
  • Edition : Broché
  • Pages : 440
  • Prix : 17€
  • Rating:  

 

Résumé :

Arrivé à Denver récemment pour rejoindre sa soeur, Ayden, et son groupe d’amis, Asa Cross se bat entre l’homme que tout le monde pense qu’il est et celui qu’il veut devenir. Il a toujours été un prédateur. Mais aujourd’hui il ne veut plus blesser ceux qui l’entourent, particulièrement quand une policière pulpeuse semble intéressée par celui qui brise les règles.

Royal Hastings est rapidement confrontée à une situation tragique, qui met en danger non seulement sa carrière mais aussi celle de son binôme. Ne s’étant jamais fait de véritable amis, elle tentera de s’en sortir seule. Sauf qu’elle ne peut s’empêcher de penser au barman super sexy qu’elle a arrêté.

Avoir un crush pour Asa est la dernière chose dont Royal a besoin, mais l’attirance est bien trop forte pour y résister. Pourtant elle sait que courir après un homme qui n’a aucun respect pour la loi ne peut se terminer que dans la douleur. Un criminel et une policière, cela peut sembler mal, mais pour Asa et Royal, être ensemble est le bon choix à faire.

 

Avis de Ninie :

Tout d’abord je tiens à remercier Marion et Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de lire ce livre en m’accordant leur confiance dans le cadre de ce partenariat.

Alors que j’étais enchantée de recevoir ce roman à la maison, j’ai mis un peu de temps avant d’en faire la lecture et pour cause, le fait de savoir que c’était le dernier à clôturer une série qui m’a séduite dès les premières lignes m’a un peu refroidi. Je n’avais pas du tout envie de quitter les personnages de cette série mais j’étais aussi très curieuse d’en découvrir plus sur le personnage d’Asa, j’ai donc tout de même commencé ma lecture avant de la finir très rapidement. Une fois plongée au coeur de l’action avec Jay Crownover impossible de lâcher le livre.

Asa Cross est un gars du Sud avec l’accent chantant du Kentucky, s’il y a quelque chose qui puisse le caractériser c’est bien cela et ses yeux couleur whisky. Asa est présent dans cette série depuis un petit moment déjà. On a entendu parlé de lui dès le second tome consacré à Jet et à Ayden (qui n’est autre que la soeur du gars du Kentucky). Lorsque nous avons fait sa découverte, on ne peut pas dire que l’auteur Jay Crownover nous en a brossé un portrait reluisant. Bien au contraire, nous avons découvert un personnage assez sombre avec une tonne de choses à se reprocher. Au fil des différents romans, nous avons vu évoluer son personnage qui a su se racheter une conduite pour notre plus grand bonheur et il faut dire que c’était très intéressant de voir son évolution au fur et à mesure de l’histoire consacrée aux Marked Men.

A notre rencontre avec lui, Asa est un peu le mec détestable, j’avoue avoir eu envie plus d’une fois de le cogner et je me demandais comment il avait pu ainsi profiter de tous ces gens, mais surtout comment il avait pu infliger tout cela à Ayden sa soeur. Heureusement, le temps passé au côté du groupe constituant les délicieux hommes du Marked, lui a remis les idées en place et le voyou submergé par la honte fait amende honorable pour se ranger sur le droit chemin.

Royal Hasting est une jeune femme définie par son uniforme de flic. Elle est droite dans ses bottes, a de l’assurance, mais elle n’est pas aussi sûre d’elle qu’on le croit quand on la connaît un peu mieux. Elle n’a pas peur de se montrer forte, mais une certaine fragilité lui fait remettre en cause certaines choses qu’elle pensait essentielles surtout depuis que son co-équipier Dominic Voss a été blessé en fonction. Lorsqu’elle se jette dans les bras du séduisant voyou, celui-ci la repousse aussi longtemps qu’il le peut. Et croyez-moi il fera en sorte de résister mais la demoiselle est loin de s’avouer vaincue, une fois qu’elle lui aura passé les menottes il sera hors de question de le laisser s’éloigner. A en croire la sagesse populaire, les contraires s’attirent… Mais, dans la vie comme en amour, il n’est jamais trop tard pour une seconde chance…

Et l’auteur Jay Crownover nous écrit alors un magnifique message prônant les secondes chances et le pardon. On ne peut être que touché par l’évolution d’Asa qui se rachète au près de sa soeur, qui commence enfin à s’apprécier pour celui qu’il est devenu et non pas pour celui qu’il était.

 

Alors même si ce dernier opus, n’est pas un coup de coeur comme l’ont pu l’être les tomes consacrés à Rule, Rome et Rowdy (je dois avoir un truc avec les prénoms masculins en R dans cette série), je lui accorde tout de même 5 étoiles parce que ce tome est en chouia en dessous de mes préférés de la série. Il n’y a pas vraiment eu d’intrigue et le seul moment qui aurait pu donner un peu de piquant n’en a pas eu pour moi parc e que je l’avais vu venir de très loin. Mais je rajoute un petit point bonus pour l’épilogue qui ne laisse présager que des bonnes choses pour la suite.

C’est donc le coeur serré que je quitte cette série qui restera très chère en mon coeur. Et je n’hésiterais pas à découvrir la série des Saints of Denver dont les personnages sont issus de celle-ci, même si je regrette qu’elle soit publiée chez un autre éditeur.

 

Extrait : 

Les boules de billard se sont entrechoquées avec un clac bruyant et ont roulé sans but sur la table. Pas une seule, unie ou rayée, n’a atterri dans un trou. Je me suis appuyé lourdement sur la queue de billard posée par terre et j’ai fixé la table.
– Mec, tu n’es pas dedans.
C’était vrai, à tout point de vue. J’ai eu un petit rire et j’ai regardé mon meilleur ami de l’autre côté de la table, Jet Keller. Il n’était plus très souvent à Denver. En général, il partait transformer des jeunes groupes en stars, ou faire la rockstar lui-même. C’était l’un des rares soirs où il était en ville sans être collé à sa très jolie femme. Normalement, j’aurais été trop content de passer du temps entre potes avec Jet, mais comme il l’avait dit, je n’étais pas là.
J’ai tendu le bras derrière moi et j’ai pris la bouteille de Coors Light que j’avais laissée sur la table haute. Généralement la bière était la réponse à tous les problèmes de la vie, mais les choses qui tournaient dans ma tête, les choses qui m’empêchaient de dormir la nuit, même de grandes quantités de bière ne pouvaient pas les faire taire. J’ai déplacé mon poids en bougeant mes pieds et j’ai regardé Jet réussir quasi tous ses coups. Je ne comprenais pas comment il arrivait à se pencher sur la table et faire d’aussi bons points sans déchirer son pantalon.

About Ninie

Petite graphiste freelance française âgée de 37 ans, je passe beaucoup de temps le nez dans les bouquins, ou sur photoshop. Egalement fan de Robert P., Jackson R., David G., je suis une éternelle gourmande quand ça concerne les beaux gars...

Check Also

Phoebe P. Campbell / Fast

Quelques infos sur le livre : 4e escale Auteur : Phoebe P. Campbell Serie :  Genres : Romance …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :